Vie quotidienne
10 surprises qui rendent heureux
20 janvier 2013
7

Juste avant de dévoiler les surprises, et vous allez me dire que je n’ai pas calculé et que je me trompe probablement mais néanmoins je le sens bien, c’est pas une belle arnaque, ça en dessous ? On te dit “Cadeau 20% de produit en plus” et regarde le prix au kilo comparé au prix du kilo du pot normal :

La confiture Bonne Maman se moque de moi. Si c’est cadeau, c’est pas plus cher. Enfin, dans ma vie normale à moi.

Et donc, sinon, je lisais cet article évoquant 10 surprises qui rendent heureux.

1. Découvrir 20 euros dans un vieux manteau que vous n’avez pas mis depuis des lustres – 59%
2. Remporter un concours dont vous aviez oublié l’existence – 46%
3. Obtenir une remise dont vous ne saviez pas qu’elle vous était due – 41%
4. Economiser de l’argent sur les factures domestiques – 31%
5. Trouver un billet gagnant à la loterie de 10 euros – 28%
6. Arriver en caisse et se rendre compte que votre article est moins cher que prévu – 26%
7. Perdre 500 grammes – 18%
8. Trouver de la monnaie oubliée par le client précédent, dans le distributeur de boissons – 13%
9. Ne pas avoir la gueule de bois du lendemain après avoir trop bu la veille – 5%
10. Trouver un siège dans le métro en rentrant du travail – 3%

Comme ça tourne beaucoup autour de l’argent, je vais essayer et sans réfléchir de vous proposer 10 surprises qui ME rendent heureux.

1 – Croiser un ami dans la rue, loin de chez moi, ou dans le métro.
2 – Quand le téléphone sonne et que je ne connais pas le numéro
3 – Quand je sors de chez le dentiste sans avoir eu mal et sans avoir eu (trop) peur.
4 – Quand je tombe sur une marque de fringues inconnue, dans un pays étranger et qu’elle est top.
5 – Quand je découvre un aliment que j’ai soigneusement évité pendant des années ne pensant pas l’aimer alors que je l’adore (le saucisson, tiens)
6 – Quelqu’un que je pensais taciturne se révèle drôle et me fait éclater de rire, plusieurs fois d’affilée.
7 – Lorsque je me souviens des rues d’une ville et que j’arrive, sans GPS, au volant, à nous ramener à bon port.
8 – Quand un ami se souvient pour moi d’un élément que j’ai oublié et le place dans la conversation, emmenant la surprise sur le visage de la troisième personne.
9 – Quand on m’offre une place pour un concert ou une pièce de théâtre et que ça tombe pile bien.
10 – Quand je croise un regard insistant alors que je tourne la tête et puis un sourire et puis un regard, de nouveau.

1553 lectures pour cet article. Merci pour votre fidélité.

About author

Related items

/ You may check this items as well

Grande muraille de Chine, mai 2009

This is the end

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Capture d’écran 2018-05-31 à 20.30.07

La troisième année.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Capture d’écran 2018-05-02 à 16.46.47

Le lave-vaisselle

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 7 comments

  • Annie dit :

    Non seulement le cadeau n’en est pas un, mais là ils font payer le bocal plus grand, la promo, la place sur l’étagère, etc etc… même en faisant payer les 20% “cadeau”, le prix aurait dû être inférieur à 2.4€ (calcul à l’arrache).
    Remarque 1 : faudrait voir le prix normal du pot “framboise”, il est peut être plus cher qu’un pot normal “reines claudes” !
    Remarque 2 : responsabilité Bonne Maman, ou celle du magasin ?

    Bon dimanche !

  • Anaïs dit :

    J’ai déjà demandé au chef de rayon l’explication de la différence de prix entre un produit “normal” et un produit contenant “du gratuit”. Je n’ai jamais obtenu de réponse claire et cohérente.

    J’aime beaucoup les points 5 et 6 de votre classement des surprises qui vous rendent heureux, je suis totalement d’accord.

    Bon dimanche William.

    • Muriel dit :

      Si si, moi j’ai eu l’explication, à force de demander au chef de rayon (je bossais de temps en temps en supermarché pour me faire des ronds quand j’étais étudiante… une horreur… bref…) : le fabricant peut décider d’une opération promotionnelle, d’un cadeau, d’une remise… et le signaler sur l’emballage, mais le distributeur n’est en rien obligé de la valider ! Du coup, l’offre de 20% en plus de Bonne Maman, peut très bien en fait tomber à l’eau si le distributeur refuse cette gratuité : il peut très bien décider que pour 20% de produit en plus, il va facturer 20% en plus, point barre. Et c’est lui qui se met (théoriquement) la différence dans la popoche… Sauf que là, il augmente le prix de plus de 20% et on frôle carrément le vol caractérisé : le consommateur ne regarde pas assez souvent le prix au litre ou au kilo (le seul élément de comparaison fiable), il voit la mention 20% gratuit sur l’emballage et se dit bingo (et il se fait avoir…) !
      Bon, mais ça c’est la théorie, car en fait le distributeur n’est pas toujours si puissant que ça : pour ce genre d’opérations, il y a fort à parier qu’il a eu l’aval de Bonne Maman et qu’il y a eu un accord sur un partage des bénéfices ainsi dégagés, entre les deux participants, car en fait, la fixation des prix et des marges (et du placement du produit dans les linéaires…etc.) se fait par négociation entre le chef de rayon et le fabricant. Bien souvent la négo tourne forcément à la faveur du distributeur, qui a le plus de pouvoir dans l’affaire, mais face à un “géant” comme Bonne Maman, il a moins les coudées franches… Bref, cela ressemble à s’y méprendre à une “arnaque” bien ficelée, mais qui n’est pas du fait que du fabricant… le distributeur est souvent le responsable final de ces “arnaques”…

  • avec2t dit :

    Sans le prix initial au kilo du pot “cadeau”, on ne peut pas dire 🙂

  • Sabrina de zekitchounette dit :

    J’aime bien ton point n°5… C’est ce qui m’est arrivé avec pas mal d’aliments ces derniers temps : potiron, épinards, chou de Bruxelles. Bref des légumes qu’on n’aime pas trop quand on est enfant mais qui parfaitement sublimés sont trop bons…

  • Muriel dit :

    Pour ce qui est de la liste initiale, je me disais moi aussi que décidément cela tournait beaucoup autour de l’argent… Je préfère la deuxième liste ! Bon dimanche !

  • Muriel dit :

    J’ajoute à la liste : se coucher tard, harassée par une dure journée de travail, calculer qu’on n’a plus que 5 heures de sommeil devant soi, et puis réaliser qu’on se lève à 8H et non à 7, parce qu’on avait oublié qu’on ne commençait qu’à 9H et non à 8… 1H de sommeil en plus… J’en aurais ronronné de plaisir (c’était hier…)!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *