Voyages
362 jours entre ces deux scènes
21 avril 2013
4

Je suis dans la rue, avec Kohei, Tokyo ne dort jamais et moi, pour la première fois, j’enchaîne ma quatrième ou cinquième nuit à dépasser les 3h du matin.
Nous marchons, nous parlons. Nous avons beaucoup à nous dire.
Un homme nous hèle, de l’autre côté de la rue. Kohei m’appuie sur le bras :
– C’est mon partenaire !
Le type traverse la rue, l’embrasse puis me serre la main et me demande, en français, comment je vais.
Il est Français. Il habite à Tokyo depuis 28 ans.
Ils se connaissent tous deux depuis deux ans. Ils s’aiment. Le téléphone de Kohei sonne et il s’éloigne, nous laissant tous les deux. Patrick me sourit :
– Je me demande à quoi ressemble le garçon qui prendra ma place.
– Hein ?
– Souvent je me dis que je vais mourir, je fume trop, je bois trop, on meurt tôt dans la famille, je me demande toujours ce que deviendra Kohei et à quoi ressemble le garçon qui prendra ma place.
Je ne dis rien, je regarde mes chaussures, un peu gêné, je ne sais pas quoi dire. Patrick reprend :
– Ce n’est pas toi, non ?
– Non, je ne pense pas.

Kohei revient et rit de nous entendre parler en français. Il nous saisit chacun par un bras, se glisse entre nous et nous pousse vers une rue sur la droite :
– Allons boire un verre !

Ce soir, je lis sur Facebook que Patrick est mort mercredi soir, le texte est en Japonais, la traduction ne marche pas très bien et Kohei m’envoie un message privé, en anglais :
“When do you come back ?”

Je ne sais pas quoi répondre.

1644 lectures pour cet article. Merci pour votre fidélité.

About author

Related items

/ You may check this items as well

Capture d’écran 2018-05-31 à 20.30.07

La troisième année.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
27628617_10216096250105664_565078808650276246_o

De Côme à Monza : les larmes du départ

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
27788665_10216106086711573_5756036311925223565_o

Lombardie : Lac de Côme

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 4 comments

  • Muriel dit :

    Rien à dire juste touchée émue…
    Faire un choix ; le bon ?

  • Gump dit :

    Tu viens de le faire, de répondre.
    Une réponse, ce n’est pas une solution. Face à la perte, ce qui réconforte et touche le plus je crois, c’est quand on partage un souvenir, un moment de la vie de celui qui est parti avec ceux qui l’ont aimé.
    Je t’embrasse.

  • JacquieB dit :

    Bon courage William pour trouver la bonne réponse et ce que vous pouvez apporter comme solution.
    Cela fait toujours plaisir de vous lire.

  • mlecadre dit :

    J’ai connu un blogueur qui disait qu’il n’y a pas vraiment de hasard (peut être pas dit comme çà, mais c’est ainsi que je retiens sa pensée) dans la vie. Une nouvelle fois çà revient dans ta vie !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *