Musique Télévision
6 bonnes raisons de regarder la Nouvelle Star 2017
16 novembre 2017
1

J’ai un historique assez lourd envers la Nouvelle Star. J’ai suivi de manière très active deux saisons consécutives, entraînant avec moi une dizaine de potes pour live-tweeter (avant que cela n’existe…) en Une d’un défunt média participatif l’émission, générant des audiences monstrueuses pour le dit site, au grand dam des dirigeants de l’époque qui se pinçaient le nez, des années avant que tout le monde ne le fasse et surtout dans un format et une liberté de fond inimaginable aujourd’hui : nous racontions tout ce qui nous passait par la tête, les pires horreurs, les pires vérités (car il y avait dans mon équipe des potes de Sinclair ou des taupes travaillant pour la prod’) sans le moindre problème, ou presque…

Mes articles quotidiens sur l’émission – quotidiens !!! – nous attiraient donc des centaines de milliers de clics et de solides inimitiés à l’intérieur de la chaîne, de la boite de prod’ puis créaient des rivalités entre candidats qui nous faisaient fuiter en douce les derniers potins. J’étais payé pour regarder la télé en mode franc tireur et je n’en suis pas très fier : j’ai écrit des horreurs à la Perez Hilton car seul le clash paye sur le web, je faisais juste mon job, j’étais royalement payé pour même.

Personne n’avait jamais vu ça, à l’époque et évidemment le retour de bâton fut à la hauteur de nos saillies. Je fus persona non grata chez M6 pendant quelques temps et, bien pire, j’ai blessé quelques jeunes artistes qui heureusement eurent plus d’humour ou de générosité que moi par la suite. Le temps a passé, j’ai un peu honte de cette période, je serais incapable d’écrire aujourd’hui les horreurs de l’époque…Peut-être parce que j’ai appris à donner plus qu’à attendre de recevoir et probablement aussi parce que je déplore que les réseaux sociaux soient devenus une immense pompe à m. et à haine, une caisse de résonance à fake news ou une gigantesque galerie de copiés-collés sans grand intérêt.

J’ai, pour faire complet sur le sujet, longuement travaillé ensuite avec Amandine Bourgeois sur son premier album (Cédric Lohou, ex Sony, mais bien d’autres avec lui, considéraient avec pragmatisme que si j’avais un talent certain pour cliver, je devais savoir aussi basculer du bon côté de la Force pour fédérer et ils n’avaient pas tort…), interviewé quelques fois Camélia-Jordana (quelle artiste, quelle femme…), croisé Luce ou bossé avec François Raoult, vu Julien Doré en plein enregistrement de “Paris-Seychelles” au Studio Davout un café à la main, m’interrogeant du regard (j’étais super intimidé…) et revu plusieurs fois Christophe Willem avant de laisser tomber tout cet univers car l’émission était devenue chiante, sans surprises et assez mal produite.

J’ai juste voulu regarder le premier épisode de la Nouvelle Star pour voir comment Benjamin Biolay était dedans. Je vais vous la faire courte : j’adore le mec, je respecte tellement ce qu’il dégage, ses choix artistiques et surtout ce qu’il donne sur scène. C’est, avec Daho, l’artiste français masculin pour qui je rentre à la Fnac dépenser 18 euros pour un CD alors que je n’ai plus de platine pour le lire chez moi. Vous voyez le genre. “Je soutiens les chanteurs que j’aime“.

Et j’ai donc continué hier soir mercredi. Pourquoi ? Parce que je vois AU MOINS 6 bonnes raisons de RE regarder la Nouvelle Star 2017 sur M6 après des années de jachère. Top 10 des raisons de regarder la Nouvelle Star 2017 :

1 –Benjamin Biolay. Humain, touchant, posé, juste, bienveillant. Beau, aussi, oui. Mais pas que. A l’écoute, respectueux des candidats, cherchant le mot juste pour exprimer son refus ou se levant pour accorder une guitare qui sonne atrocement faux. Biolay avec son humour habituel, également, son personnage “caustique mais pas que” qui lui a causé tant de problèmes avec les médias dans le passé. Biolay et son immense culture musicale, sans limites, sans tabou, du populaire au rap au pointu. Biolay qui vient de sortir coup sur coup quatre immenses albums et dont les ventes actuelles, comparées à celles de Maître Gims, me font grincer des dents. Biolay, quoi.

2 – Dany Synthé. Je ne le connaissais pas. J’hallucine. Le mec est une bombe sexuelle, intelligent et doux, malin, bonhomme et calé, qui trouve sa place avec tant de naturel et de complicité qu’on a l’impression qu’il a toujours fait partie de l’émission. Il n’a peut-être que 25 ans mais sa maturité est dingue. Je ne suis pas fan de ce qu’il produit (en majorité) mais le mec mérite clairement le détour.

3 – Nathalie Noennec. Souci avec elle, l’émission a été enregistrée et tournée bien avant les scandales Weinstein & co et la production n’a pas encore tout à fait capté que les blagues sexistes et surtout les petits tripotages de biceps ou de fessiers sont grave passés de mode en moins d’un mois…Il serait peut-être pas bête de retourner au montage faire sauter tous les moments MILF qui, même s’ils correspondent à une personnalité bigger than life, posée et bienveillante, ne passent plus du tout du tout devant un public de réseaux sociaux toujours à l’affût de la moindre faille. Le même geste hier soir (elle est allée toucher les fesses d’un jeune homme en kilt pour vérifier qu’il portait des sous-vêtements) fait par un homme aurait crée une tempête…mais gare, le bad buzz démarre déjà. A rectifier fissa. J’aime Nathalie Noennec pour ce que je devine d’elle et que le montage n’a pas encore dévoilé. J’aime son goût du beau et sa discrétion assez British. Elle impose une certaine élégance, une retenue amusée qui ajoute un vrai chic à l’émission.

4 – Les décors. Les décors cette année sont super chiadés. Je me demande à chaque fois : “Mais où donc sont-ils ?” Finis les halls de convention center à deux balles. On a choisi des lieux pour leur histoire et ça se voit ! L’image est superbe.

5 – Le casting, bien évidemment. Je ne regarde pas The Voice pour mille raisons, je n’ai jamais regardé une seule émission en entier ou suivi une seule saison mais ce qui semble faire la force de Nouvelle Star 2017 cette année est ce casting en titane à peine saupoudré de quelques (plus trop indispensables) casseroles. C’est là-dessus que les premières saisons faisaient leur beurre, très télé-réalité avant l’heure, on va vous donner de quoi vous moquer, vous valez tellement mieux que ce vous regardez, matez-moi ces nazes. La mode est un peu passée ou du moins la production a compris qu’il valait mieux tirer vers le haut l’ensemble du programme. Et ça se voit. Je ne vais pas détailler qui m’a marqué, qui m’a scotché hier soir mais je vous avoue un truc : j’ai pleuré devant mon écran pour la première fois depuis quinze ans, devant un télé-crochet. Elle s’appelle Ashley. Elle m’a mis par terre :

6 – Le montage et le rythme général de l’émission. Je maudis M6 de démarrer le bouzin à 21H08 (ON BOSSE DEMAIN MADAME) mais j’avoue que je ne peux plus décrocher jusqu’au bout. Il n’y a plus de faux suspens interminables, de portraits racoleurs, de casseroles en veux-tu, en voilà, de discussions sans intérêt dans le jury, place à la musique et aux prestations des candidats. Je suis souvent surpris d’entendre presque jusqu’au bout les interprétations et j’en redemanderai presque.

Deux grosses interrogations :

  • Shy’m : capable d’animer un prime time en télé ? Au vue des ces interventions très fades et de son mal-être permanent (elle ne sonne pas sincère, à aucun moment, elle en fait des caisses), j’ai des doutes. Une fausse bonne idée ?
  • L’audience : un excellent programme suffit-il en 2017 pour faire renaître un télécrochet qui avait clairement trop tiré sur la ficelle ? Le temps nous le dira très vite. Ce serait en tout cas dommage de passer à côté de ce monument intelligemment raffraîchi.

 

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_1527

Gigi, c’est toi, là-bas dans le noir ?

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
U2-I-Still-Havent-Found

J’ai peut-être enfin trouvé ce que je cherchais

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

Rencontre avec Bernard Lavilliers

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There is 1 comment

  • Myster.i dit :

    Resté fidèle, je trouve aussi que cette saison vaut vraiment le détour, pour le moment. Pas encore d’immense coup de cœur côté candidats, mais le jury est une belle surprise.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *