Voyages
Autotour en Sicile du Sud-Ouest : conseils
16 avril 2016
5
, , , , , , , ,

Je reviens de dix jours de vacances en Sicile du Sud-Ouest, « hors des sentiers battus », qu’ils disaient. Oui. J’ai suivi les conseils du Routard en ligne pour choisir les étapes, ils ont un forum super épais pour toutes les destinations où les gens racontent leur trip et c’est assez génial pour se faire une idée de ce qu’on veut avant de partir. J’ai donc opté pour un roadtrip/autotour de dix jours, départ et arrivée Palerme. Voici le plan de route :

Autotour Sicile
Les étapes >

Nuit 1 : Palerme (Hôtel Bel 3, sur les hauteurs de Palerme, la photo qui illustre l’article est prise de ma terrasse de chambre, à choisir si vous voulez un hôtel super calme…)

Nuit 2 : Castellammare del Golfo (Hôtel Cala Marina)

Nuit 3 : Trapani (Hôtel Brezza di Grecale)

Nuit 4 : Marsala (Residence le Isole)

Nuit 5: Castelvetrano Selinunte (Althea Palace Hôtel)

Nuit 6: Sciacca (Melqart Hôtel)

Nuit 7 : Agrigente (Doric Bed)

Nuit 8 : Gela (B&B Antiche Mura Gela)

Nuit 9 : Cefalù (A Tonnara)

Nuit 10 : Palerme (Hôtel Bel 3)

Location de voiture : Hertz / Aéroport de Palerme. OUI, j’ai une VISA Premier mais OUI j’ai QUAND MÊME PRIS LA GROSSE ASSURANCE SUPER CHÈRE. Pourquoi ? Parce que je vais vous citer Giovanna, du comptoir Hertz : « Les Français, ils me disent tous qu’ils ont une VISA Premier quand je leur propose l’assurance mais ils ne se rendent pas compte de la MONTAGNE de papiers qu’il faut fournir à VISA pour se faire rembourser en cas de pépin ni du nombre de garanties exclues, etc. Moi, je suis Sicilienne, je vous le dis, ici, ils conduisent comme des malades. Comme des malades. Toutes les voitures sont abîmées. Les gens ne font pas attention…Si vous prenez la garantie maximum, vous nous ramenez une épave et vous signez quatre mots, on vous dira RIEN ».


IMG_1081

Et ben je vais vous dire, Giovanna, merci. On a pris l’assurance et on a pas regretté. Pourquoi ? Parce qu’ils conduisent *vraiment* tous comme des malades, que les routes sont parfois super dangereuses et qu’on a failli avoir trois accidents de la route. Je suis un bon conducteur mais RIEN ne m’avait préparé à ce que j’ai vu là-bas. Oh, rien de grave, nous sommes revenus entiers mais…trois conseils : pas de jeune conducteur au volant, conduite ultra ultra smooth ET ne PAS écouter Google Maps quand il vous propose un itinéraire. En Sicile, l’itinéraire le plus court pour aller dans un village est forcément le plus pentu et le plus dangereux. Suivez les panneaux, plutôt. Et garez-vous en bas des villages. Car certaines rues, tout en haut, pavées, minuscules, en PENTE DE MALADE, ne sont pas vraiment faites pour des conducteurs du dimanche. Avis à la population. Et je conduis à Paris depuis 12 ans, je suis plutôt un conducteur aguerri. Du coup, avec l’assurance MAXIMUM, on était beaucoup plus détendus, beaucoup plus détendus.

IMG_1057

Donc, rappel : à l’orange, ils accélèrent (ça, encore, on connaît) et au stop, ils considèrent que c’est un « Cédez-le-passage ». Capice ? (Et le « cédez-le-passage » me dirait vous…Bah, c’est un panneau pour la décoration…). Il n’y a pas beaucoup de panneaux. Vraiment pas. Et rien qui vous interdira de prendre une rue trop étroite se terminant par un escalier. Bon courage. C’est juste des vacances ^^

Ce que j’ai retenu de mon voyage>

Gros gros dépaysement en arrivant de Paris. Je n’avais jamais mis les pieds en Italie (une dizaine de voyages aux USA, au Japon, en Chine, à Hong Kong…) et donc ce fut un dépucelage. Il paraît que la Sicile n’a RIEN à voir avec l’Italie du Nord. Tant mieux, ça me donne super envie d’aller visiter le reste du pays. J’ai une collègue Italienne que j’adore qui, même elle, me dit « La Sicile n’a rien à voir avec le reste de l’Italie…Tu vois les Corses ? Et bien les Siciliens c’est encore plus à part. Même moi, je suis nerveuse quand je vais là-bas… ». Rires.

Bon, est-ce que j’ai été mal-à-l’aise rapport à la Mafia, l’insécurité, tous les trucs habituels qu’on se fait en mode cliché sur le lieu. Réponse : non. Je n’ai pas du tout aimé Palerme (trop sale, trop le bordel, trop…urbain…quand on débarque de Paris) et nous avons vécu un léger moment qui aurait pu dégénérer mais ça n’a pas eu lieu. J’ai juste souri sans accélérer le pas. Ailleurs, en gros, je ne sortais pas trop mon smartphone à tout bout de champ mais je ne le fais pas non plus dans le métro à Paris…De toute façon, il y avait écrit « touristes » sur nos dégaines, hein. C’est assez amusant au début de ne voir « que » des hommes dans les rues en train de dévisager ma copine de voyage (qui se sentait flattée de tant d’attention) mais au bout d’un moment, bon, je présume qu’une femme seule peut trouver ça lourdingue. Moi, je trouvais ça carrément pénible à la fin. Nous sommes allés à Corleone (oui, oui, comme le Don dans le film), un des centres « chauds bouillants » du pays : et ben ça serait bête de se priver de la visite pour quelques regards appuyés…ou quelques phrases murmurées au passage. Non, ce n’est pas ma femme, mais merci pour le compliment :p

Voyager hors saison (avant les ponts de mai et le 1er juin) permet de découvrir les lieux totalement tranquille : il n’y a pas un chat sur l’itinéraire que j’ai évoqué plus haut. Les hôtels sont vides, les nuits tournent autour de 45/55 euros. Les sites touristiques sont vides également (ce qui les rend magiques), les restaurants aussi. Ce n’est pas la côte la plus populaire, les amoureux iront plutôt à l’Est, vers l’Etna, Syracuse, Taormine, etc. Oui, les paysages urbains peuvent être très moches car l’urbanisation est…franchement immonde dans certaines villes…On se croirait sur la côte Espagnole en pire. Avec des poubelles, souvent, sur le bas côté ou dans les rues. Il n’y a que deux incinérateurs pour toute l’Italie et c’est un vrai problème écologique. Le problème des poubelles un peu partout est connu.

L’accueil a été excellent, partout où nous sommes passés + beaucoup d’hôteliers ou de restaurateurs francophones. Cartes souvent traduites en Anglais. Nourriture sympa (je recommande le couscous aux fruits de mer arrosé de soupe de poisson, dans un formidable restaurant gastronomique, Serisso 47, à Trapani, excellent rapport qualité-prix, photos ci-dessous) mais je ne mange plus de pâtes et je ne suis pas fan de pizzas, donc bon, je me suis rabattu sur d’autres trucs. L’eau du robinet ne doit pas être potable, vieux réflexe, la nuit, de boire sans réfléchir en allant aux toilettes : beeeurk ! Je n’en suis pas mort.

IMG_1246

 

IMG_1240

Je me sers exclusivement de TripAdvisor pour choisir les restaurants midi et soir, de Booking pour réserver mes chambres la veille (nous restons au feeling dans un endroit) et j’ai un forfait Bouygues Telecom 4G incluse (appels + SMS) dans toute l’Europe, donc je peux utiliser mon portable partout jusqu’à plus soif (et ça, c’est palace pour les applications, dont Google Maps…)

Mon Top 4 :

  • Riserva Naturale Orientala Dello Zingaro : une promenade de quatre heures (A/R) dans une zone totalement préservée, sauvage, et sublime, le long de la mer, sur un petit sentier rocailleux (prévoir de bonnes chaussures et de l’eau). Arrêt baignade dans les criques.

IMG_1094

 

IMG_1116

 

  •  Castellamare del Golfo / La carte postale absolue…Le cliché total du petit village adorable, avec les petites maisons en couleur, le petit verre de rosé pris sur le port face à la montagne, n’en jetez plus, j’ai adoré.

IMG_1133

 

IMG_1150

  • La location d’un scooter dans les îles Egides (après avoir pris le ferry pour Favignana à Trapani et n’oubliez pas de payer le parking, là ou ailleurs, ils vous retrouvent et vous envoient l’amende en France, si si, c’est arrivé à une copine !) : une journée de liberté absolue dans un paysage magique !

IMG_1311

 

IMG_1334

 

IMG_1303

 

IMG_1326

 

IMG_1354

  • Le site de Selinunte : parcouru accompagné de chiens errants, au petit matin, seuls au monde. W.O.W. I MEAN WOOOOOW.

IMG_1390

 

IMG_1388

 

IMG_1421

 

IMG_1394

 

Et pour quelques photos de plus :

IMG_1585

 

IMG_1562

 

IMG_1527

 

IMG_1502

 

IMG_1739

 

IMG_1692

 

IMG_1608

 

IMG_1542

 

IMG_1451

 

IMG_1428

 

IMG_1446

About author

Related items

/ You may check this items as well

22688740_10215077896407458_3052403793361799958_n

Comme un étranger à Moscou

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
IMG_1297

La mémoire des mûrs

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
21032698_10214563133738713_8022843653912950513_n (1)

Le beau Danube bleu : Hongrie – Slovaquie – Autriche

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 5 comments

  • Merci pour ce récit précis et drôle, et toutes ces photos dont certaines m’ont fait rêver et d’autres rire.
    Bon retour parisien!

  • Nad dit :

    Moi qui cherchais justement où partir en septembre. Et la Sicile me tentait bien. Merci!!!!

  • Myriam dit :

    Merci pour cette belle carte postale, William, ça donne envie… Je n’ai vu de l’Italie que Venise (il y a bien longtemps) et Rome et j’ai adoré cette dernière ville. J’ajoute maintenant la Sicile à mes futurs projets de voyage.

  • Chloé dit :

    Je suis partagée : ravie de voir des photos (magnifiques) de mon coin de paradis familial, assez loin des touristes même en pleine saison et un peu embêtée que ça en inspire certains 😉 ( Caro et son Kiffos me comprendront).

    Pour la conduite, même mon père (ce héros) qui y a passé tous ses étés se prend toujours quelques sueurs froides…

  • laurence (@lopalomita) dit :

    merci William pour ce récit et ces superbes photos, vous êtes beaux tous les deux en plus ! ça donne envie, je ne connais pas , je suis originaire du nord de l’Italie et c’est vrai qu’ils ne se considèrent comme n’ayant rien à voir avec « ceux du sud » 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *