Livres
Avant que je n’oublie
2 août 2012
4

Je la raconte parce que je l’oublie à chaque fois et puis je m’en souviens et puis je l’oublie.
J’ai un peu changé les noms et les détails pour ne blesser personne mais si elle se reconnaît, j’assume, elle l’a dit, je l’ai entendu. C’est la vie.

Fin 2006, j’envoie à la presse mon premier livre et je suis chez mon éditeur, en train de le dédicacer.
Arrive un autre auteur, qu’on me présente. Nous nous serrons la main. Elle est enchantée de me rencontrer, elle a lu mon livre, l’a beaucoup aimé. Elle sort le sien, un témoignage choc, sur la mort de son enfant, assassiné dans un contexte particulier mêlant le sexe, la bourgeoisie et la trahison. C’est son troisième ouvrage sur le sujet. Je suis gêné, un peu pudique, j’imagine qu’elle tant dû souffrir, tant vécu de choses. Je l’ai vue plusieurs fois à la télé. Elle est connue, à cause de cette histoire.

Elle me regarde, avec tendresse :
– Vous et moi, on fait la même chose, on témoigne.
– Oui.
– Mais bon, moi je l’ai fait, celui-là, parce que j’avais besoin de fric. C’est le troisième. Je n’ai rien de plus à raconter mais l’assassin va sortir de prison, ça collera avec la sortie du livre et moi je me fais 10 000 euros faciles sur une histoire que je connais par coeur.

J’en étais resté scotché.
Voilà.
Elle avait repris ses dédicaces, j’avais repris les miennes. Je n’avais pas voulu toucher à son bouquin, après.

Je l’ai écrite, enfin, mon anecdote.

About author

Related items

/ You may check this items as well

Capture

Invité à la Radio Suisse

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
William-Rejault-Il-en-faut-peu-600x653 (1)

« Il en faut peu »

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Eyes Wide Shut

Eyes wide shut

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 4 comments

  • LeReilly dit :

    La dignité de l’édition. :3

  • Val dit :

    C’est triste… pour elle

  • Anne-Laure - Je suis venue te lire dit :

    j’en reste scotchée aussi.
    Et du coup je tente de l’indentifier, mais j’y arrive pas… Grrr

  • pascale dit :

    ok elle est dégueulasse cette femme, mais même pour une histoire » de sexe de trahison et de bourgeoisie » (je ne veux pas en savoir plus), elle a perdu un gosse. ELLE A PERDU UN GOSSE. Qui est-on, pour la juger, même sur des motivations abjectes??

    celà dit, M Réjault, on dit « avant que j’oublie » sinon, on dit le contraire de ce que l’on veut dire…

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *