Vie quotidienne
C’était un 13 novembre
15 novembre 2015
1

Les abords du Bataclan, ce matin.

Une bougie pour T.

Le garçon le plus gentil de la terre. On le dit souvent des morts. Dans son cas, c’était vrai.

Je n’ai que de bons souvenirs de lui, dans son bureau, chez Universal Music.

La même peine immense qu’en janvier mais plus sournoise, cette fois-ci. Plus profonde, encore.

Les mots ne servent plus à rien pour exprimer le mal-être.

J’ai intégré où j’habitais, désormais. J’ai compris le risque. La fragilité. J’ai entendu le message.

2078 lectures pour cet article. Merci pour votre fidélité.

About author

Related items

/ You may check this items as well

Capture d’écran 2020-01-09 à 07.21.10

Première interview pour « C’est l’histoire d’un zèbre »

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
audrey-hepburn-394261_1920

Une femme dans la tourmente.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Spider-Man

2019 : mon année de films, spectacles, voyages.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There is 1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *