Télévision
Coulisses de #LEGRAND8 : sixième semaine, Aaron Swartz Kim DotCom et voilà.
18 janvier 2013
5
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

C’était tendu.
Parce que j’étais ému.
Le gâchis que représente ce suicide, à 26 ans, de ce gamin, de ce petit génie, le type qui avait tout compris, qui avait une envie et qui avait aussi une vision, une vision généreuse. Aaron Swartz m’a aidé, via son travail et sa passion, à être ce que je suis, aujourd’hui : connecté, partageur, avide de connaissances web.
C’était tendu.
Ma voix s’est étranglée, à un moment, et j’ai dû plonger dans mes fiches pour lire, immédiatement, car je sentais monter l’émotion.
Je voulais faire comprendre à quel point les destins parallèles de ces deux hommes me parlent. Ils ont choisi.
Leur responsabilité est lourde : Aaron a permis, lançant un mouvement qu’on n’arrêtera plus, qu’on accède aux travaux des universités, gratuitement. Kim, lui, propose ce qui n’est pas à lui et nous tire vers le bas. Pinocchio à la fête foraine : “Viens t’amuser !” “Non, va travailler” “Viens t’amuser” “Non, va travailler”.

C’est, bien sûr, plus complexe que cela mais tout ce qui touche à la culture/au savoir en ligne me passionne.

J’ai fini par dire “Au jour d’aujourd’hui”, une expression que j’exècre d’une force que vous pouvez même pas imaginer. Verbalisant ma propre stupeur, je me réveille presque, m’entendant parler pour la première fois depuis le début (La nationale est un tunnel dans lequel vous foncez cœur battant, pied au plancher, phares éteints, dans un silence de mort : la route semble droite du moins c’est votre impression mais les sorties de route sont possibles à chaque seconde) et réalisant, à la phrase de Laurence qui enchaîne, que oui c’est un sujet lourd et dur et pesant.

Je finis la chronique aussi vite que je peux. J’ai sauté un paragraphe, j’avais prévu de dire autre chose, tant pis.
Je n’ai toujours pas regardé la caméra.

1558 lectures pour cet article. Merci pour votre fidélité.

About author

Related items

/ You may check this items as well

1382865

6 bonnes raisons de regarder la Nouvelle Star 2017

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
the_good_wife_spoiler_641x383

Un âne qui ne veut pas boire

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

Voilà.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 5 comments

  • Laure dit :

    Ton message est passé. C’est l’essentiel.

  • leducdeguermantes@yahoo.fr dit :

    Pro sur la forme. Intelligent sur le fond.
    Parfait. A part “au jour d’aujourd’hui” bien sur…;)

  • Mike dit :

    Sympa ce parallèle. Jolie chronique.

  • nelly du labo dit :

    que tout cela est bien exprimé …avec ce petit accent du sud ouest ,si léger mais tres agréable…

  • Snail87 dit :

    Relax, c’était très bien et ta chronique était un peu moins légère que d’hab. A l’heure actuelle, nous ne t’avons entendu qu’une fois prononcer “au jour d’aujourd’hui” ; à la seconde où c’est sortie de ta bouche, tu as cru que la fin de ta chronique allait durer une éternité. C’est pas ça ? Bon, je sors…

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *