Vie quotidienne
Il y a dix ans…
14 novembre 2018
13

Vous savez, la vie peut changer du tout au tout en quelques secondes, parfois après un mauvais coup de volant, parfois après avoir posté un statut Facebook et répondu à un commentaire.

Il y a dix ans, infirmier en maison de retraite, clairement épuisé, j’écrivais ça : 

 

Un garçon nommé Yannick Lejeune me proposa alors de nous rencontrer, le plus rapidement possible. J’étais embêté, avec mes horaires à rallonge, tout ça. Surprise : ses bureaux étaient à…250 mètres de ma maison de retraite.

Je choisis de démissionner dix jours plus tard. Un mois de préavis. Fin décembre, j’étais libéré. Début janvier j’attaquais sur un campus universitaire comme journaliste. J’écrivais des articles sur des étudiants, des profs. J’avais un joli bureau, je m’y faisais envoyer du courrier (à l’époque, j’écrivais pas mal pour “Le Post”). Un jour, je reçus de France 2 un dossier de presse sur “Rendez-vous en terre inconnue” avec Zazie et Frédéric Lopez partant je ne sais où chez les Papous. Je ne connaissais pas trop Zazie mais la plaquette était jolie et elle rendait bien sur mon bureau. Pendant plus d’un an, les gens qui passaient me voir me disaient “Oh, Zazie, je l’adore” et moi je disais “Oh ben elle doit être sympa, en vrai…” (je n’avais toujours pas regardé le DVD !). Zazie m’accueillait tous les matins et tous les soirs, en éteignant la lumière, je lui laissais le bureau.

Moins d’un an après, je travaillais pour Zazie.

Moins de deux ans après, je travaillais pour Universal.

Moins de cinq après, j’étais à l’antenne sur D8 le midi puis, deux ans plus tard, j’entrais chez Canal.

Mi-2015, ce fut le départ chez Danone pour trois années de dingue où je découvris enfin qui j’étais et de quoi j’étais capable. Trois ans de malade, à voyager (Mexique, Russie, Canada, USA, Europe, j’en passe…), monter des projets pour 100 000 personnes et côtoyer le CEO d’un groupe (et son COMEX, ça mériterait un livre…mais je ne l’écrirai pas), au coeur du vortex, dans son siège social, boulevard Haussmann.

Nous sommes à la fin de l’année 2018. Je suis désormais consultant dans le numérique (spécialités : storytelling & communautés), j’anime régulièrement une émission de radio B2B (oui, je fais mon mystérieux car je me rôde), et je me forme pour devenir thérapeute Gestalt.

Pour rebondir sur Caroline*, oui, clairement, la vie a bien plus d’imagination que vous et moi réunis.

*Caroline, c’est la nana chic et bienveillante qui est dans mon cercle périphérique depuis dix ans. Elle est associée à un très grand moment de ma vie (on est allés en Suède rencontrer ABBA tous les deux) et parfois, parfois, disons une fois par an, le Karma nous fait coucou de manière folle. Nous ne sommes pas amis, nous sommes…collègues…Nous sommes…je sais pas…Deux personnes qui partageons autre chose de plus fort que de l’amitié. Des soucis en commun, des envies en commun, des hontes en commun, des manières de voir le monde en commun, pas assez d’amour de nous-même parfois en commun. C’est une fille rare. Elle a une sensibilité et un talent fou.

William, je t’ai mis une place de côté pour Daho à l’Olympia, je t’ai assis à côté de Caroline, j’ai pensé que ça vous ferait plaisir

Je veux, mon neveu, putain, je veux !

 

7311 lectures pour cet article. Merci pour votre fidélité.

About author

Related items

/ You may check this items as well

box-2953722_1920

Mes cadeaux en avance

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
radio-city-music-hall-2392559_1920

Antenne dans vingt secondes

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
sunrise-1756274_1920

You say you want a revolution

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 13 comments

  • Franc dit :

    j’ai pas les mots, tu décris ce qui nous lie à la perfection. Stockholm pour toujours. Je crois n’avoir jamais été si sûre d’être là où je devais être que ce jour où nous avons interviewé Björn tous les deux. <3 Vivement Daho.

  • Séverine dit :

    C’est la magie suédoise, cherchez pas! Il y a quelque chose dans ce pays qui le rend féerique…
    Une magnifique synchronicité dans ton parcours, y a pas à dire je t’envie un tout petit peu beaucoup William! 🙂

  • La classe dit :

    Et moi William je me souviens de ce moment où tu m annonçais ton départ de la résidence … l hécatombe pour moi… tu étais la graine de folie et de fraîcheur qui quittait le bateau…de l eau à coulé depuis sous le pont creusant Les sillages de la vie… parfois une sensation que certains êtres feront toujours partie de notre vie – merci pour ça ❤️

  • Pétunia dit :

    Quels parcours ! Et quelle sortie de zone de confort.

  • Caroline Baroin dit :

    Tu te souviens d’une dédicace, dans un livre : “A Caroline B. Tu es responsables de tout”?
    Quand je l’ai découverte, elle m’a fait pleurer. Que de chemin parcouru depuis… 🙂

  • Simone dit :

    Je t’ai lu et je ne retiens -presque 😉 – qu’une chose, tu vas voir Daho!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *