Livres
Invité à la Radio Suisse
28 juillet 2016
11

Cela faisait une éternité que je n’avais pas répondu à des question sur mon travail. Une éternité. Je n’ai plus l’habitude. Mais c’est un exercice amusant, j’avoue.

Voilà, voilà, pour celles et ceux qui n’ont jamais entendu ma voix et pour tous les autres, mon interview à la RTS du jour. Très jolie photo de…pas moi…mais on la garde quand même, hein (Sélim, en vrai)

« Il en faut peu » Ed. Pygmalion 

 

About author

Related items

/ You may check this items as well

William-Rejault-Il-en-faut-peu-600x653 (1)

« Il en faut peu »

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Eyes Wide Shut

Eyes wide shut

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Capture

Quelques mots sur le livre à venir

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 11 comments

  • Isa dit :

    Quelle voix!!! Magnifique, sexy, rassurante, mature…
    Je vais essayer de demander tout haut mais je crois que j’ai peur de ce que je vais demander… Qui ne tente rien…

  • celine dit :

    La petite pointe d’accent du sud-ouest qui fait aussi plaisir.

  • Matinbonheur dit :

    J’adore ta voix. Ou ta voie va savoir…
    Je boucle aujourd’hui une de mes vie pro. La plus longue (3 ans), avec les enfants on a beaucoup à apprendre alors on ne se lasse pas trop vite…
    Apres? Je sais pas trop, je passe commande pour du bonheur et un job qui regroupe ce que j’aime et qui s’adapte avec ma vie. Je suis curieuse de voir ce que l’univers a en stock 🙂

  • C’est fou comme ta voix a muri, Je te regardais parfois sur D8, elle semblait moins posée. J’aime bien ce que tu dis là.

    • William dit :

      Merci. Mais je détestais passer à la télé, à la fin moins, mais au début, c’était le truc le plus violent que je me faisais de mon plein gré, argh. Et puis je n’étais pas libre de mes sujets, de mes textes, de mon timing, de l’invité en face, je passais toujours à la fin, le cauchemar.
      Là, je suis assis au calme dans un studio à parler de mon travail, donc forcément, je suis calme.
      Et puis oui, aussi, j’ai mûri.

  • mimi dit :

    Bonjour William
    Je vous suis depuis longtemps en sous marin, votre hypersensibilité assumée me parle tant. Et puis, mon fils a été diagnostiqué surdoué à 5 ans (il en a 19), vos récentes « découvertes » ne m’ont pas du tout surprise…
    Cette interview vous dévoile bien plus que vos chroniques sur D8, of course, où vous étiez en représentation, et votre voix en devient très touchante.
    Je vous souhaite plein de bonheurs à venir, vous savez bien qu’on a plusieurs vies dans une vie…

  • Crifan dit :

    Bienvenue sur nos ondes helvétiques!

  • Nikola IACOBELLI dit :

    C’est vrai que tu as une très jolie voix. Tu ferais un chouette annonciateur sur FIP . Un peu de mixité sur cette radio serait un plus 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *