Vie quotidienne
J’ai un problème : c’est la faute des curés.
22 janvier 2013
12

Je dormais sur le côté, pendant des années. Enlaçant mon oreiller, tout allait bien.

En seconde, j’ai dû aller dans un internat de curé. Pendant trois années, histoire de dégoter mon bac. L’air de la montagne, les messes le matin, le son de la cloche rythmant la journée. Et les nuits. Les nuits.

Oui, ce fut difficile, la nuit. Mon lit était pourri (les internes faisaient découper des panneaux de bois pour les glisser entre le matelas et le sommier défoncé à ressorts), mes co-internes ronflaient fort (nous étions 80 par dortoir) et, surtout, la veilleuse au-dessus de la porte diffusait une lumière bien trop forte : tout le dortoir était illuminé. Je dus trouver une solution et me mis à dormir à plat ventre, la jambe repliée sur le coté (exactement comme la dame sur la photo ci-dessus), le traversin par dessus la tête, le coude gauche l’enserrant, le haut de la tête protégé de la lumière par lui : il retombe à droite où il forme une couche coudée épousant le visage tourné sur le côté. D’ailleurs je ne vous raconte pas la galère quand je suis dans un hôtel et qu’il n’y a que des oreillers, soit 95% des chaînes hôtelières. No dodo.

Le souci ? Tout allait bien jusqu’à la fin de l’année dernière, quand j’ai commencé à me réveiller avec des cruralgies de plus en plus fortes. Et je n’ai aucune envie d’en parler à mon médecin traitant. Elle est un peu débordée. Et elle va me conseiller de changer de position, je présume. Ce que je pense ne pas pouvoir faire.

Je me pose deux questions.
1) Est-ce mal pour le corps de dormir sur le ventre, totalement à plat ?
2) Peut-on apprendre à un corps à changer de position de sommeil après 20 ans d’habitude ?

Évidemment, quand je tape sur internet “dormir sur le ventre c’est mal” je tombe sur des trucs comme ça :

(Toujours pas pu déterminer où commence l’info, où finit la secte dans ce schéma)

Enfin voilà, quoi. C’est la faute des curés, tout ça.

226 lectures pour cet article. Merci pour votre fidélité.

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_3186

Goethe, la CIPAV et moi.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Grande muraille de Chine, mai 2009

This is the end

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Capture d’écran 2018-05-31 à 20.30.07

La troisième année.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 12 comments

  • Audrey dit :

    Je compatis William car j’ai le même problème;j’emmène mon oreiller partout avec moi pour pouvoir dormir;il ressemble à une galette mais je m’en fiche !
    La jambe est à l’extérieur de la couette (pour réguler la différence de température sous les draps sans doute…);je commence aussi à avoir de vraies bonnes douleurs aux cervicales.Les plus mauvaises nuits passées sont celles à l’hopital ou je suis obligée de dormir sur le dos!Un vrai mauvais souvenir (en plus de la prise de température/tension/piqure) à 3h du matin !

  • Corinne dit :

    Bonjour William,

    Après 30 ans ou plus à dormir sur le ventre dans la position que tu décris si bien je viens de me faire opérer d’une hernie discale, pas due complètement à ma position pour dormir mais largement intensifiée par elle… Il m’est complètement impossible de rester plus de quelques minutes couchée sur le ventre dorénavant et je mets bien longtemps à m’endormir tant les autres positions me sont peu naturelles… pourtant petit à petit j’y arrive, alors courage, tu peux y arriver 😉

  • Heidi dit :

    Oui, c’est possible, comme vous diront beaucoup de femmes enceintes, qui comme moi dormaient sur le ventre jusqu’à leur première grossesse et puis, par la force des choses, ont dû apprendre à dormir dans une autre position, position qui est devenue celle que j’adopte automatiquement maintenant.
    C’est comme la plupart des habitudes, quand il faut changer, on peut, ce qui ne veut pas dire que ce n’est pas difficile au début, en attendant qu’on désapprenne.

  • Chaton dit :

    Maman j’ai peur, je veux pas dormir autrement que sur le ventre avec mon traversin entre les jambes pour me caler parfaitement comme dans une vrai cocon!!!!!

  • Karen dit :

    Idem, je dors sur le ventre. Pendant les deux grossesses je suis passée sur le côté petit a petit sans trop de problème. Ça c’est fait progressivement avec la poussée du ventre. En revanche, des le soir des naissances, retour sur le ventre malgré les césariennes! Problème de cervicales et névralgies cervico brachiales. Mon médecin n’ayant d’autre solutions que les ains, j’ai cherché un bon Osteo. Et je l’ai trouvé! Celui la, s’il déménage a l’autre bout de la France je le suis! En plus…beau gosse et open… Mais ça c’est le bonus, avant tout il est super doué et me soulage vraiment sans faire craquer comme une brute!

  • leducdeguermantes@yahoo.fr dit :

    – Et vous mon cher Basin, quelle position adoptez-vous pour sommeiller ? en chien de fusil, sur le côté, sur le ventre ?”

    – ” Je m’endors obligatoirement sur le dos. Sachez mon cher Palamède que j’ai connu ces dortoirs surveillés par ces mêmes curés et autres garde-chiourmes en chefs. J’ai gardé cette habitude.”

    – ” Obligatoirement…pour quelle raison ?”

    -“Afin de vite ouvrir les yeux et de voir les rôdeurs dans la nuit.”

    • AdC dit :

      – Vous mentez mon cher Basin. Il est de notoriété publique que vous avez toujours dormi à quatre pattes.

  • kangourourou dit :

    J’espère que la réponse à la question 1 sera NON, parce que je dors exactement comme la dame avec les deux bras qui pliés au niveau des épaules, sur la joue gauche et sur le côté droit du lit (non négociable en cas de dodo à deux), avec un oreiller uniquement, bien moelleux et suffisamment épais (traversin = no dodo). Gros besoins de sommeil (nuits de 10 à 12 heures le week-end), sous peine d’irritabilité notoire. Sinon je suis facile à vivre, hein.

  • lôtre dit :

    Moi je dors sur le ventre et sur les côtés indifféremment, avec la tête tournée d’un côté ou de l’autre,il m’est impossible de m’endormir en étant couché sur le dos, par contre cela me permet de me relaxer (j’ai vu dans un article il y a longtemps qu’une méthode chinoise en étant couché dans une certaine position sur le dos pendant moins de 6 minute pouvait remplacer un cycle de sommeil, ou quelquechose dans le genre)
    Je dors aussi avec des boules quies (ou plutôt des boouchons d’oreille ,pas celle en cire). J’ai aussi un matelas très très ferme et j’ai eu par le passé des problèmes de dos. Tout cela me faisait des sommeils agités (avec changement de position toutes les 5 minutes avant de m’endormir)
    Aujourd’hui je ne me soucie plus de ma position pour dormir, et j’arrive à faire des nuits correctes la plupart du temps. (la lumière ne m’incommode plus comme avant ou les volets devaient être fermés et je devais être dans le noir total pour m’endormir)

    Je pense que toutes les positions sont bonnes pour dormir, cela dépend de chaque personne et les problèmes qu’on peut avoir cruralgie ou autre ne doivent pas êtres imputés à sa position, même si cela ne doit pas être négligé pour autant. Ce que je veux dire c’est qu’à mon avis le corps sait ce qui est bon (ou le moins pire) pour lui et trouve la position idéale pour dormir .
    Peut-être faut il chercher une solution au niveau psychosomatique plutôt que physique (stress, anxiété…). En gros si on est apaisé dans sa tête on s’endort plus facilement sans se soucier de sa position.
    Ou alors tu trouve un “traversin de voyage” (un drap roulé par exemple) en guise de substitut à ton traversin de dortoir (ds une valise ce n’est pas trop encombrant) 🙂

  • Camilla dit :

    Alternative à la grossesse (malgré toute votre volonté, cette solution parait compromise d’avance) : se scotcher une balle de tennis sur le ventre. Efficace en 15 jours !

  • leducdeguermantes@yahoo.fr dit :

    -” Lis tu ça mon cher Palamède ? AdC me qualifie de quadrupède durant mon sommeil ! Le Duc de Guermantes que je suis confirme qu’il dort bien sur le dos.! Par contre toi, tu affectionnes la position du canidé, n’est ce pas ..? -” Ouah ! ouah ! Grrr ” – ” Oh la sale bête, c’est qu’elle mordrait !”.

  • SOPHIE29 dit :

    Bonsoir, j’ai passé 7 mois dans un lit allongée sur le dos. Moi qui dormait toujours sur le ventre… Le traversin de grossesse avec des billes à l’intérieur m’a bien aidée et aujourd’hui je ne le quitte plus (lire, calée dedans est très agréable).

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *