Vie quotidienne
Je prends un risque ?
20 avril 2013
10


Je n’ai plus de mutuelle depuis le 31 décembre. Celle d’Universal s’arrêtait le 1er janvier, sept mois après avoir quitté la boite. J’en ai bien profité en me faisant rembourser mes implants dentaires et lunettes (une fortune, ces implants…) et puis, une fois sans mutuelle, j’ai oublié d’en prendre une autre. Puis j’ai cherché (un peu) et ça m’a gonflé assez vite. Les prix de l’une à l’autre varient du simple au double et les prestations sont incompréhensibles, totalement décorrélées du prix payé. J’ai donc laissé filer janvier, février, mars et avril, économisant au passage 65 euros chaque fois, soit 260 euros.

Hier, dans la pharmacie, elle me demande ma carte de mutuelle. Je lui dis que je n’en ai plus. Elle hausse les épaules :
– Tant que tout va bien.

J’ai donc payé ce que j’avais à payer de ma poche et suis rentré chez moi. En gros, avec une mutuelle, on me remboursait 11 euros. Ces 11 euros-là étaient de ma poche. Ok. J’ai mentalement effectué le calcul (65×4) et me suis dit que j’avais économisé pas mal, oui. Mais que, comme elle disait, “tant que tout va bien”, ça ne pose pas de problème. Je vais avoir 30 ans (en gros) dans deux mois (oh, ça va, 30 ans, c’est pas la fin du monde ^^) (je me perds un peu dans les chiffres de décennie) et je me souviens d’une ancienne collègue qui me disait que prendre une mutuelle avant 40 ans était jeter de l’argent par les fenêtres car le fric économisé sur un remboursement d’optique était toujours inférieur à la cotisation annuelle. Sauf grosse urgence dentaire ou gros soins (ce que j’ai vécu en 2012), elle me disait que ça ne servait à rien. J’ai mis un mouchoir là-dessus et payé consciencieusement pendant 20 ans, jusqu’à 110 euros par mois pour une fort médiocre mutuelle du Sud-Ouest qui remboursait que dalle.

Depuis le 1er janvier, je ne porte plus de “sous-vêtements” mutualiste et le vit assez bien. Tant que tout va bien ?

Je n’arrive pas à me faire une idée là-dessus.

1676 lectures pour cet article. Merci pour votre fidélité.

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_3186

Goethe, la CIPAV et moi.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Grande muraille de Chine, mai 2009

This is the end

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Capture d’écran 2018-05-31 à 20.30.07

La troisième année.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 10 comments

  • thierry71 dit :

    Le principal étant que tout aille bien le plus longtemps possible !

  • zelda dit :

    Tu peux aussi te bricoler ta propre assurance en mettant tous les mois 100 € de côté sur un compte épargne en cas de coup dur…
    Sachant que si un jour tu as une “longue maladie” (genre diabète ou maladie cardiovasculaire), tu passeras rapidement en ALD.

  • Chicxulub dit :

    Chicxulub a environ 45 ans
    et de mauvaises dents.
    Lui aussi était bien content
    d’avoir une mutuelle pour ses implants.

    Bref, l’ancienne collègue n’a peut-être pas raison globalement, mais que dans le cas de Chicxulub, ça s’applique assez bien, ça fait deux ou trois ans que les petits soucis s’accumulent pour lui, rien de grave, mais à force, c’est sans doute rentable d’avoir une mutuelle. Surtout pour des bigleux aux mauvaises dents comme William et Chicxulub !

  • Dominique dit :

    Pour une fois, je pourrais t’être “utile” Mon conseil est simple: prends-toi une garantie minimum!!! pour te couvrir pour ce qu’on appelle “le gros risque”…c’est-à-dire l’hospitalisation. Je travaille dans les assurances Will, j’ai mille e xemples à te donner pour t’inciter à reprendre une Mutuelle. En toute objectivité. A ta disposition!

  • Geekette dit :

    Tant que tout va bien. 🙂
    Mais ce “tout va bien” peut se terminer du jour au lendemain.

  • yann dit :

    Bon je sais ce que tu penses de mon avis mais là vraiment c’est une connerie. Car le problème reste le “gros problème”, celui auquel on ne pense pas (de la simple jambe cassée au connard qui te grille un priorité et t’envoies à l’hosto pour 6 mois sans parler bien sur des cancer, avc et autres joyeusetés qui n’attendant pas que tu ais réglé ta cotisation pour attaquer). Je le vois bien même les soins ide qui pourtant ne sont pas payés chers, bon sang quand ils durent un peu, ça finit par bien monter tout de même. Bon enfin bref pour t’éviter de chercher je te donne la solution : c’est la mutuelle de Poitiers avec la garantie max. Testée des dizaine de fois, toujours en tête et tous ceux qui ont du la quitter le regrettent.
    Rassure toi je n’ai pas d’action.
    Et sinon la bonne blague c’est qu’en agissant ainsi, sans prévoir que quelque chose peut mal se passer, sans rien prévoir en fait, tu te conduis exactement comme je gestionnaire de ton ehpad avec sa chaudière. Funny no ?

  • blackbird dit :

    je suis d’accord avec les interventions précédentes. Les 11 euros de médocs, les quelques centaines d’optique ou de dentaire on s’en tape, c’est pour les quelques milliers de l’hospitalisation qu’on paye une mutuelle… et éventuellement une garantie de salaire, parce qu’au bout de 90 jours d’arrêt de travail on passe à 50% de son salaire… et qu’en cas d’accident ou grave maladie, 90 jours c’est vite passé.

  • fanny dit :

    Tiens, tiens… Exactement ma situation, mais cela à commencé en 2000 pour moi.
    Et puis, après une longue période de vaches maigres où ce n‘était plus ma priorité, régulièrement la question se pose. Mon généraliste m’a trouvé inconsciente, moi je me disais qu’en cas de maladie très grave, j’aurais été prise à 100 %… Et il y a l’hospitalisation… Pour les implants dont j’ai besoin, j’ai fait faire des devis et avant de pouvoir etre remboursé un minimum, il faut attendre trop longtemps… Et voila que tu me remets le sujet sur la planche… En tout cas en 13 ans, je n’en ai pas eu besoin et j’honore this year mes 50 premières années… Tu as bien fait de faire tes implants, car en privé le remboursement est pitoyable… J’hésite encore… Suis-je raisonnable..??

  • Valérie de haute Savoie dit :

    Etre en ALD ne rembourse pas tout, uniquement ce qui concerne l’ALD.

  • Laurence dit :

    Ouch alors ce risque je n’imagine pas le prendre … Les mauvaises surprises trop peu pour moi … Euh voilà ça t’avance peu je sais

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *