Vie quotidienne
Joue la comme Karl
20 février 2019
7

J’ai eu la chance, une fois, de croiser Karl Lagerfeld dans un évènement nommé Le Web, en 2011, où il avait assuré l’ouverture, avec humour et intelligence. J’étais assis en face de lui, je m’étais régalé. Son décès cette semaine, appris lors de mes vacances à Londres avec Mr K (le surnom officiel de mon amoureux) m’a choqué plus que je n’aurais pensé de prime abord. J’y ai longuement pensé toute la journée, avant de comprendre enfin pourquoi ce matin.

Karl Lagerfeld détestait regarder en arrière et ne pensait qu’à la future collection, à la future collaboration, à la prochaine heure de travail. Il détestait la nostalgie (et l’ennui, je présume) et il vivait dans un tourbillon d’activités épuisantes pour son entourage mais pas pour lui, qui encaissait le coup à plus de 80 ans passés.

Une phrase revenait toujours, quand on venait le féliciter en coulisses, après une collection, il s’agaçait aussitôt et disait :

Oui ben c’est pas ça qui va nous dessiner la prochaine, hein.

Je n’ai rien fait de comparable à l’oeuvre de KL (ne serait-ce qu’un centième, même si j’ai aux yeux de mes amis ou d’inconnus énormément accompli) et je vis souvent dans la nostalgie personnelle (voyages, garçons, amis…) mais je me retrouve professionnellement à mille pour cent dans ce qu’il explique, dans ce qu’il recherche : toujours remettre en jeu son titre, apprendre encore et encore de nouvelles choses, assoir sa connaissance du passé pour mieux enrichir le présent et aller là où on ne l’attend pas, pour surprendre et – je présume – se surprendre lui-même, avec un mélange d’humilité et d’orgueil et de folie. Et d’humour.

Me lançant en ce début 2019 dans une nouvelle formation, ouvrant mon propre cabinet consacré aux couples (médiation & thérapie courte) et me retrouvant encore parfois dans des situations pro inédites mais amusantes (sur scène, chez un client, en français, en anglais) de par mon activité de consultant, je ne peux qu’adhérer.

Soignant, je le suis depuis 20 ans déjà. En cabinet, voilà qui est nouveau. Sur une seule thématique (le couple, l’amour) et optant pour une spécialisation, résolument, voilà aussi de quoi progresser sur ma compréhension du monde et aider autrui en même temps. Tout en conseillant et guidant des entreprises autour. Vous l’avez compris, j’ai construit un écosystème unique qui me ressemble et me donne du plaisir, qui ne ressemble à nul autre et qui m’est fort précieux. Du sur mesure. De la haute couture.

Et vous, quelle dose de Karl avez-vous mis aujourd’hui dans votre vie ?

——

Merci aux premiers lecteurs patients qui m’ont écrit et pris rdv suite au message précédent posté ici. Je reposte les conditions de mon travail plus bas. Ce blog existe encore donc, en parallèle et peut-être même qu’il ne parlera plus que de couple ou d’amour. Une autre page s’ouvre.

Je reçois désormais dans mon cabinet, comme thérapeute de couple, sur rdv seulement, sur Paris, près de Nation. 90 euros par personne/70 mn, huit à dix séances maximum. Contactez-moi par mail via le site ou sur William.rejault arobase Gmail point com. 

Ma devise est : qu’est-ce qui pourrait sauver l’Amour ?

22692 lectures pour cet article. Merci pour votre fidélité.

About author

Related items

/ You may check this items as well

gleise-3163575_1920

Nous dire au revoir ?

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Suisse

Une bien curieuse année

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
ice-cream-cone-1274894_1920

L’ironie de la chose

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 7 comments

  • Séverine dit :

    Merci pour ce portrait de Karl, bien plus original que d’autres et qui me le rend plus humain!
    Quelle dose de Karl dans ma vie? Hmm, difficile à dire. Mais comme ma vie est un tourbillon sans fin depuis l’été passé, j’ai mis la première, la deuxième, la troisième vitesse et je continue sur ma lancée, sans rien regretter et je continue de foncer! Ce doit être un peu ça mon Karl à moi, foncer et prendre mon pied 😉
    L’Amour pour, par l’Amour? Belle nouvelle activité qui te correspond si bien… Belle suite à toi!

  • Audrey dit :

    J aimais KL et sa façon de voir le monde voire de le façonner selon ses envies…plus il paraissait odieux aux yeux des autres,plus ça me le rendait sympathique.
    Mon chéri a le même surnom que le tien parce qu’ il n est “k moi”…

  • Laurent dit :

    De loin en loin, je lis ton blog et t’admire pour ces nouveaux chemins que tu te traces. Bonne chance dans tous tes nouveaux projets.

    • William dit :

      Merci Laurent, moi aussi je reviens régulièrement sur ton blog pour voir ce que tu deviens. Merci de laisser une trace ici. Bonne journée à toi…

  • JacquieB dit :

    Que souhaiter à ce courageux William que je suis depuis si longtemps. Plein de bonheur et de joies dans cette nouvelle aventure.
    Elle sera une réussite pour vous c’est certain car vous êtes un merveilleux “entrepreneur” et que ce portrait de Karl vous correspond aussi dans votre si riche vie.
    Bravo William pour cette nouvelle orientation, elle vous ira si bien.
    Je vous embrasse très fort.
    Votre vieille “amie”.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *