Vie quotidienne
Howard
23 septembre 2015
1

(Photo d’illustration, quelque part aux USA, il y a deux étés)

 

 

Hier soir.

La lumière des trois photophores que j’ai installés sur l’étagère au-dessus du lit éclaire son visage et, allongé, alors qu’il parle, de profil, j’observe ses lèvres finement ourlées, son petit nez adorable, ses dents parfaites (je dis pour plaisanter qu’il doit encore avoir ses dents de lait) et ses cheveux courts désormais décoiffés, sa main gracieuse de pianiste qu’il ne cesse de porter à sa bouche lorsqu’il rit ou à sa petite houpette, qu’il remet en place, avec une attention touchante alors que je repasse quelques instants plus tard ma main dessus, juste pour le voir décoiffé alors qu’il fait semblant de s’agacer, plissant les yeux, bleus et rieurs, yeux qui me regardent avec une absence totale de jugement, de connaissance de qui je suis ou de ce que je suis censé être, avec tant de tendresse maladroite et un océan Atlantique entre nous, culture que je prétends dominer, avalant ses séries, ses films, ayant arpenté quelques états et quelques parcs alors que je n’en connais pas grand chose, tout comme lui de la mienne, ce qui ne nous empêche pas de nous entendre à la perfection, surtout lorsque nous nous embrassons, longuement, sans jamais sembler nous lasser.

Je lui propose de partir en week-end et j’hésite : Londres, Rome, Barcelone, Berlin ?

Il ne connaît pas l’Europe.

Howard oublie son parapluie en partant de chez moi.

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_1527

Gigi, c’est toi, là-bas dans le noir ?

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Fichier_009(2)

Moi je veux mourir sur scène

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
IMG_3486

Les années

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There is 1 comment

  • PSKL dit :

    Très joli moment, merci de nous le faire partager. Et vous avez tous les deux la plus jolie manière qui soit d’abolir les distances.
    En te lisant, je ne peux m’enpecher de penser à deux de mes amis qui ont du vivre de tels moments il y a quelques années et vont se marier au printemps. Ils ont su franchir ce fameux Atlantique et profiter chacun des richesses de l’autre.
    Belles découvertes en Europe pour lui aux USA pour toi

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *