Vie quotidienne
La clef d’urgence
18 mai 2012
2

 

Pour ouvrir mon local poubelle, il y a une clef que je nomme « la clef psychiatrie ». Personne ne sait s’en servir, ici, mes voisins galèrent tous pour ouvrir la porte. En fait, c’est tout simple, il faut l’entrer à fond, tourner une première fois à gauche, enfoncer, puis à nouveau à gauche et tirer en laissant la clef dedans.

Je sais ouvrir la porte en une seconde chrono.

Comment je sais ?
J’ai appris en décembre 1996, dans un pavillon fermé d’un hôpital psychiatrique où j’étais élève infirmier.
Je m’énervais sur une porte, n’arrivant pas à l’ouvrir facilement. Alors que je m’agaçais et demandais à voix haute comment ça marchait, le surveillant (viré depuis), bref, le surveillant, passant derrière moi :
– Attends d’avoir un couteau pointé dans ton dos pendant que tu cherches à les fuir, tu vas voir que tu vas arriver à les ouvrir, ces portes. Ici, on n’est pas là pour rigoler. Si tu sais pas ouvrir une porte en urgence, tu est mort.

J’avais donc appris à les ouvrir de façon très pédagogique, ces portes de psychiatrie. Le monsieur était tellement dans le don, dans l’empathie.

Je revois la scène chaque fois que je descends à la cave.

Et si j’étais, moi, le surveillant, ce soir, voyant le jeune élève infirmier William angoissé devant sa porte fermée, je lui dirais plutôt :
Je vais t’apprendre à l’ouvrir, attends, regarde, c’est simple. Et tu seras plus à l’aise devant les patients. Ils sont impressionnants, n’est-ce pas ? Rassure toi, ils ont souvent plus peur du Monde que toi. Essaie de les aimer : ils ne manquent que de ça.

Et donc, plusieurs fois par semaine et probablement pas assez au gout de mon compagnon, à chaque fois que je descends les poubelles, je repense à ce jour.

 

Photo trouvée en tapant « Folie » dans Google Images.

 

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_1297

La mémoire des mûrs

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
img_7643

Il faut savoir dire merci

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Capture d’écran 2017-09-10 à 21.07.59

La première nuit (dans tes bras)

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 2 comments

  • Snail87 dit :

    ça m’évoque autre chose, je vois plutôt la réplique de Tenue de soirée avec Depardieu « Une serrure, il faut que ça mouille, c’est comme tous les orifices » »

  • DOMINIQUE dit :

    Emue. Comme si souvent en te lisant. S’adresser à quelqu’un comme on aimerait que l’on s’adresse à nous: avec respect, intelligence et bienveillance.
    J’ai du retard dans la lecture de ton blog…Je pense que je vais passer une belle soirée…

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *