Vie quotidienne
La Pyramide de Maslooooove
23 janvier 2019
7

Et je me suis retrouvé à pleurer en plein film, d’émotion, comme un âne ou comme un enfant qui aurait demandé à Dieu un cadeau et qui l’aurait reçu le lendemain. Hier, j’écrivais ici que je donnerais n’importe quoi pour pouvoir revenir dans le Grand Ouest, en voiture, pour revoir les paysages, les couchers de soleil.

J’avais parlé de la Grande Arche Délicate mais je n’avais osé écrire « …et le désert de sable blanc, le White Sands Desert…aussi…J’y reviendrais bien…Pour la troisième fois…Mais peut-être que j’abuse, non ? » et comme « peut-être que j’abusais », je ne l’avais justement pas écrit mais le désir était là, fort, oui, je voulais revenir au White Sands National Monument. Il se mérite, ce parc, hein. Il faut atterrir à Phoenix, en Arizona, qui est un peu au milieu de rien aux USA puis il faut prendre la route pendant six heures et tracer vers l’Est, ne pas s’arrêter. Là, entre encore plus loin que le milieu de rien et le rien de rien de rien, se trouve un des plus beaux endroits sur Terre. J’en avais même fait une vidéo à l’époque…

Le Roi des Dunes from William Rejault on Vimeo.

J’y suis donc allé deux fois. La première par hasard, avec mon amie Marie. La seconde parce que La Marmotte crevait d’envie de le découvrir. Les deux soirées avaient été mémorables. Peut-être les deux moments les plus forts de ces dix dernières années ? Je me disais, hier, oh, quand même, j’y retournerais bien une dernière fois…Allez…Et je me voyais dans la voiture, à rouler sur le sable blanc. Unique. Magique.

Ce matin, je me retrouve au cinéma un peu par hasard, devant La Mule. Enième film de Clint Eastwood dont je n’attendais rien de spécial. Juste un bon moment. Le héros parcourt les USA en voiture pour une raison que je vous laisse découvrir…et soudain…il décide de se payer un détour par White Sands, comme je l’aurais moi-même fait. Au coucher du soleil. En roulant doucement.

Les larmes ont glissé toutes seules. Je n’avais jamais vu à la télé et encore moins au cinéma cet endroit. Y revenir sur grand écran, après l’avoir demandé en chuchotant ou presque, la veille, était le plus beau cadeau de la semaine. M’y voilà transporté, gratuitement, sans fatigue, sans stress, sans supporter les autres touristes, pendant de longues secondes. Comme un voyage dans le temps ou une téléportation. En claquant des doigts. Merci la vie.

En revoyant mes anciens collègues, un peu plus tard dans la journée, je me suis surpris à répondre plusieurs fois la même chose quand on me demandait comment moi j’allais, depuis tout ce temps. Je souriais et je disais : OH BEN TRÈS TRÈS BIEN. « Tu sais, moi, quand je suis amoureux, tout le reste va bien. Sur ma pyramide des besoins, que j’appellerais Pyramide de Maslove, l’amour occupe toute la base et irrigue tout le reste. Si j’ai l’Amour, j’apprécie énormément la Vie« .

J’avais écrit un article à ce sujet, il y a quelques semaines, mais je le redis ce soir parce que je le pense très fort : mon pays à moi, c’est l’Amour. Comme Johnny, oui.

J’adore ce titre, j’adore cette chanson, j’adore cette année.

21264 lectures pour cet article. Merci pour votre fidélité.

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_9579

La peur au ventre

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
hip-hop-1209499_1920

Ton meilleur ami

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
cdg

Daddy

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 7 comments

  • Julie dit :

    Oh mais que c’est beau tout ça. Trop joli. Heureuse pour toi de ce joli coucou de la vie. (et je kiffe la pyramide de maslooooove !!)

  • Charlotte dit :

    Je regarde ta vidéo et elle me fait sourire, je me dis qu’on vit sans doute parfois juste pour attraper de tels instants au vol, une allégresse pure, une joie d’enfant, toute la beauté du monde qui explose dans les yeux et le coeur.

  • Séverine dit :

    Mon compagnon y est allé en Harley-Davidson au printemps 2017 et rêve de m’y emmener depuis! Il a adoré ta vidéo <3 Les plus belles photos de son road trip ont été faites à White Sand et New Orleans (je dois les remettre sur mon site, merci pour le rappel!).

    De mon côté, je ne redescends plus de mon nuage… Je plane tellement tout se passe bien depuis fin décembre! Devenue manager d'un groupe de musique bluegrass-cajun et d'un deuxième électro-groove-jazz, je m'éclate et suis entourée de gens incroyables et adorables. Photos, vidéos, communication, booking, gérer l'agenda pour tout le monde. C'est dingue mais je suis comme un poisson dans l'eau! J'adore ça!
    Faut avoir été dans un degré de merditude immense pour savourer autant les belles choses, non? Merci la vie!

  • Fannoche75 dit :

    J’ai re regardé ta vidéo…et comment te dire…ta joie m’a emportée. De la joie pure,quel bonheur de te voir dans ce lieu! Merci pour ces instants où tu m’as emportée et émue. Merci William.

  • Lola dit :

    Hier, en lisant tes souvenirs américains, j’ai repensé à cette vidéo, je l’avais tellement aimée, je me suis dit je devrais la chercher, elle doit être quelques part… Et ce soir, elle est là. Comme quoi…
    Tu dis souvent qu’il suffit de vraiment vouloir, et de demander, ça ne marche jamais pour moi, sauf dans ce cas (tu dois y être pour quelque chose!). Merci.

  • marika dit :

    Garçon! la même, merci!

  • Simone dit :

    Je t’ai lu. Trop heureuse pour toi du cadeau de Clint!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *