Vie quotidienne
La voyante me dit
12 janvier 2013
9

(En recevant un mail, ce matin, de quelqu’un qui en sort et me remercie pour cette adresse de voyante, je me souviens de ce qu’elle m’a dit alors, avant de l’oublier, je l’écris)

“Vous avez depuis des années cette peur d’être poignardé. Non, pardon, vous aviez. Vous ne l’avez plus.
– C’est exact…Wow…Impressionnant.
– Vous aviez cette angoisse car vous avez été poignardé jeune dans votre vie précédente. Cette mort a été très violente, très soudaine, vous n’avez pas eu le temps d’apprendre. C’est pour ça que vous apprenez beaucoup, dans cette vie actuelle. Que vous vivez mille expériences. Pour rattraper ce qu’on vous a enlevé trop tôt.
– Ah.
– Vous n’avez plus peur d’être poignardé.
– Non.
– Car vous avez vécu de nouveau la situation dans cette vie actuelle.
– Oui.
– Il avait un poignard dans la main et il vous parlait. Il vous prenait dans ses bras.
– Oui.
– Il aurait pu vous poignarder de nouveau.
– Oui.
– Il ne l’a pas fait.
– Non.
– Car vous n’avez pas eu peur. On vous a envoyé la même situation pour vous tester et vous n’avez pas eu peur. Vous êtes courageux, William.
– J’essaye.
– Non, non, je vous le dis, vous êtes courageux”

Je donnerai son nom un peu plus tard, pour ceux qui en ont besoin. Elle est chère (140 euros pour une heure) mais chaque seconde mérite ce prix…

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_2845

Si loin, si proche

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
IMG_1133

Un ange à ma fenêtre.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Wolf

#MeToo : l’histoire de Barbara “Je vais te tuer”

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 9 comments

  • fannoche dit :

    Oh oui si tu acceptes de donner son nom, ce serait vraiment chouette. Je vis des choses actuellement que je ne peux comprendre mais qui semblent avoit un sens. Je suis perdue, besoin de voir l’ensemble du puzzle pour comprendre…

  • Pierre Klucik dit :

    A chaque fois que tu l’as mentionnée dans tes écrits précédents, je me disais qu’il faudrait un jour que je te demande ses coordonnées.
    Si mes souvenirs sont bons, la première que tu as consultée n’exerce plus. Mais si celle-ci est à ce point douée, elle m’intéresse bigrement.
    Les carrefours, les choix…l’aide pour les franchir sereinement…cela n’a effectivement pas de prix. Et j’en ai effectivement besoin en ce moment. Donc s’il te plait…

  • noway dit :

    En ce qui me concerne, si quelqu’un arrive à me dire quelle voie professionnelle je devrais choisir pour trouver un emploi et surtout m’y épanouir, alors je prends !! Tu crois que cette voyante peut faire ça ? si oui, alors je me joins aux deux précédents commentaire : son nom, son nom !! bises

  • Sidonia dit :

    J’aimerais moi aussi connaître ses coordonnées, si cela est possible… Je vous lis en silence depuis des années, je me décide enfin à franchir le pas…. Bonne continuation….

  • Muriel dit :

    Je crois bien que j’en aurais besoin aussi, pour comprendre un peu mieux des quantités de choses qui, depuis un peu plus de deux ans maintenant s’accumulent dans ma vie et dans celle de mes très proches. Je ne peux pas développer ici… J’avais, disons, une vie plutôt banale, comme sur des rails… et puis, d’un coup, tout, absolument tout, s’est mis à dérailler, dans tous les domaines, dans tout ce qui comptait le plus… J’ai déjà des pistes, et j’y vois déjà plus clair. J’apprends énormément. J’apprends à lâcher des quantités de choses, à m’en défaire (tous tes écrits sur le sujet m’ont fait un bien fou d’ailleurs, je tenais à t’en remercier !). Mais je ne comprends pas tout, loin de là… Je sens que j’avance, en tâtonnant, et que tout va vers du mieux désormais, globalement. Mais un peu d’aide supplémentaire ne serait pas de trop je crois…

  • Céline dit :

    Ouah! J’avoue qu’un tel pouvoir me fait peur… (Oui, je suis un peu à contre courant des commentaires ci dessus)
    J’ai déjà vécu des séances de spiritisme traumatisantes dans ma folle jeunesse (ma mère était très branchée sur ce trip et avait rencontré une quasi sorcière qui s’est d’ailleurs volatilisée depuis) et j’ai mis du temps pour m’en remettre…
    Depuis, je préfère les surprises de la vie et ne rien savoir d’avance… La vie se réserve le droit de me faire de très très belles surprises (de belles rencontres surtout) et aussi de vraiment mauvaises (ma mère est devenue complètement folle, c’est une perverse narcissique et ça n’est pas en passe de s’arranger) mais tant pis je m’accroche… J’ai désormais les armes pour voir venir…

    • Muriel dit :

      Pour ce qui me concerne, je ne crois pas vraiment qu’on puisse savoir beaucoup de choses à l’avance, voyante ultra douée ou pas… Cela signifierait que notre vie est un script pré-écrit de façon définitive. Or je pense que rien n’est plus faux que cela (où serait notre liberté alors? où serait l’intérêt d’un apprentissage?). Pourtant, on peut tout de même voir arriver le résultat des graines qu’on a pu semer auparavant. Lorsqu’on les a semées en toute conscience, on peut probablement prévoir comment et quand elles vont germer…. Quand on les a semées sans le savoir (ce qu’on fait souvent dans la vie, tant qu’on n’a pas atteint un certain niveau de conscience, à mon avis du moins…), il est parfois utile d’être guidé, afin de déraciner à temps des choses qui sans cela, nous entraveraient ou tenteraient de nous étouffer. Les quelques “voyants” qui nous entourent (et j’en ai connu une par le passé qui était incroyable, mais j’étais alors trop jeune à l’époque) peuvent nous aider à repérer certaines choses en passe de germer, ou qui ont germé, et que l’on peut déraciner avant qu’elles nous pourrissent la vie. Il y a d’autres moyens, mais celui-ci a le mérite d’être assez rapide. Enfin, en percevant des éléments de notre passé (plus que de notre futur) parmi les plus marquants, ces personnes nous permettent de nous repérer plus facilement, de mesurer le chemin parcouru et celui encore à parcourir, un chemin qui est propre à chacun, strictement personnel… Bref, à mes yeux ce sont des aides parmi celles que la vie offre bien souvent, et parmi on peut compter les belles rencontres, les amis proches et moins proches, les “hasards” et autres “coïncidences”, mais aussi les échecs, répétés ou non (qui nous font mettre le doigt sur ce qu’il y a à changer en soi), les rencontres de quelques secondes ou de quelques minutes, qui parfois suffisent à nous faire changer de point de vue sur certains aspects de la vie, les chocs, les psys (les bons veux-je dire…. hélas, comme pour les voyants, il y en a assez peu, c’est bien dommage…), et j’en passe. Voyantes ou pas, la vie reste pleine de surprises, et c’est tant mieux… En revanche je peux très bien comprendre la réticence qu’on peut avoir face à ces choses un peu “bizarres”. J’ai moi-même baigné dans une ambiance mystico-spiritualiste dans mon enfance, à en être totalement dégoûtée… A tel point que j’ai ensuite longtemps évité d’approcher ne serait-ce que d’un orteil quoi ou qui que ce soit me semblant vaguement attiré par le paranormal et autres charlataneries… Et puis la vie, qui justement est pleine de surprises, m’a fait comprendre qu’un refus aussi catégorique était aussi peu productif que la crédulité béate dans laquelle baignait mon père, et que la bonne attitude, face à tout ceci, était le discernement (je parle pour moi, je ne dis pas que c’est la bonne attitude quoi qu’il arrive… chacun voit ça comme il le veut !). Bref, qu’il me fallait juste apprendre à faire le tri entre le délire mystique parfois dangereux de certains et les petits coups de pouce que la vie parsème ici et là sur le chemin de chacun, dussent-ils être quelque peu hétérodoxes, voire franchement étranges à première vue, ces petits coups de pouce… Dès que ça me paraît bizarre, ou dès que je sens une volonté d’emprise, d’enseignement d’un dogme, je fuis à toutes jambes. Dans le cas de la voyante de William, je ne trouve pas ça bizarre… ça me parle… je sens que cela peut mener à quelque chose de réellement utile. Mais je suis bien persuadée qu’on peut très bien avancer sans ça, et être très bien armé aussi sans ça, bien sûr (et dieu merci, parce que ça n’est pas donné à tout le monde, et à ce prix, certainement pas à la portée de toutes les bourses !).

  • Muriel dit :

    Oups désolée, je n’avais pas réalisé que j’avais écrit autant et fait un commentaire si long… Toutes mes excuses, je ferai plus concis la prochaine fois (si prochaine fois il y a…).

  • Mike dit :

    Elle lit juste ton blog 😉

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *