Vie quotidienne
Le vendredi, j’aime #1
15 janvier 2016
2

J’aime quand Alexia Laroche Joubert vient à la soirée de lancement de mon livre et que je lui dis à quel point elle a compté dans ma vie. La midinette en moi trouve les mots, dans le désordre, le grand garçon savoure le moment, l’écrivain s’amuse de la situation et William se demande s’il n’a pas une chance de cocu, des fois, de rencontrer toutes ses idoles.

CYtOs4sWEAA7dYY

J’aime quand Alexandre Assous organise une soirée de lancement et qu’elle se déroule dans un lieu génial, avec des gens que j’aime et qu’on y mange super, super bien.

J’aime cette photo (source) et cette légende : I’m pretty sure this isn’t what you’re supposed to use the force for

CYpw_I-WEAA_KMJ

 

J’aime ces gens qui, une fois par an, prennent le métro en slip. Article.

nopantsride (1)

 

Je n’aime pas cette idée d’une appli de rencontres réservée aux beaux.

Je suis ému par ce dessin en hommage à Alan Rickman (que j’aimais tant)

CYvwkjSW8AEY7ZX

 

J’aime cet article sur la fin d’American Idol, émission tuée par les réseaux sociaux.

« Goddamn David Bowie !! » Et l’hommage de Madonna à David Bowie

CYoeFeZWEAAiWE-

 

J’aime cette dame photographe « officielle » de pénis (c’est son vrai métier) (SFW)

J’aime cet article sur les collègues qui portent un CASQUE AUDIO OSTENSIBLEMENT au bureau.

J’aime ce garçon qui en ras la Kippah.

J’aime cette épopée incroyable autour d’une ligne de chemin de fer qui ruina son propriétaire

J’aimes les fins de régime et donc forcément les derniers jours de l’Allemagne de l’Est.

J’aime énormément la nouvelle carte du métro Parisien à pieds.

Et enfin, j’aime énormément Dan Amboyer, avec ou sans cravate (source photo) 

Crédit photo Michel Galabru : Antoine Doyen

CX44LOyWQAA_WHa

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_1297

La mémoire des mûrs

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
img_7643

Il faut savoir dire merci

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Capture d’écran 2017-09-10 à 21.07.59

La première nuit (dans tes bras)

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 2 comments

  • Pierre K dit :

    A propos de Galabru, c’est de mémoire Jean Rochefort qui a raconté cette anecdote :

    Ils étaient les 3 pieds nickelés, après le tournage d’un film de 1964, oublié depuis.
    Mais avant la sortie, il fallait faire une photo pour l’affiche et le photographe avait eu l’idée géniale de les faire jaillir tous les 3 d’un coffre, à la manière de 3 diables qui surgissent de leur boîte. Sauf que…ça prend du retard. Les acteurs sont très maquillés, dans ce fichu coffre ouvert à l’arrière et le photographe s’énerve parce que rien ne va. On refait la prise, 10, 20 , 30 fois.
    Il est 2h du matin, les projecteurs créent une chaleur invraisemblable, le maquillage de tous les acteurs coule, et ils commencent à avoir du mal à sourire.

    Et pendant une des rares pauses, Galabru se tourne vers Rochefort, avec ce regard lourd et fatigué qui est devenu sa marque de fabrique. Et il lui dit « Il est long, le chemin… »

  • Moi aussi j’aime les fins de régime. Après je peux me lâcher sur ce que j’aime 😀

    Non je fais plus de régime mais lorsque j’ai lu ton j’aime j’ai cru que tu parlais de ça 😀

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *