Vie quotidienne Voyages
Londres 2013
11 mai 2013
3

Je n’avais pas mis les pieds à Londres depuis dix ans. Nous sommes partis quatre jours. C’était notre premier voyage ensemble, souviens-toi, janvier 2004.
“Et le dernier ?”, il a dit, avec son sourire malin qui annonce une plaisanterie pas si drôle que ça. Le dernier, peut-être pas, l’avant-dernier, allez, je veux bien te le concéder. Dix années se sont passées, dix années de couple, dix années de vie commune. J’ai plein d’images de Londres en tête. J’y suis allé pour la première fois en 1987, revenu chaque année ou presque pendant dix ans, chaque été (trois semaines de voyage linguistique chaque été de 1987 à 1997), j’y ai travaillé tout un été en 1998 et j’y étais donc allé avec lui, en janvier 2004. Une après-midi de 2010 pour Paul McCartney, à Hyde Park et une soirée et revenu le lendemain, ça ne compte pas, ou presque.


Londres me dépayse : y passer quatre jours revient à me faire partir un mois. Je ne reconnais plus ma maison, en rentrant chez moi.

Un détail m’a frappé, cette fois-ci. Nous étions dans le centre et il voulait voir Camden (pour manger “le meilleur burger de Londres, chez Haché, je confirme, c’est délicieux) et je renâclais un peu : tout ce métro, tout ce métro, épuisant. Je finis par accepter et nous en sortons moins d’un quart d’heure après. Je réalise alors seulement à ce moment-là que je suis devenu Parisien. Les temps de transport en métro sont devenus mon quotidien et j’ai fini par intégrer la “normalité” de 45 minutes sous terre pour aller d’un point A à un point B. Du coup, à Londres, je me sentais presque soulagé de passer si peu de temps dans le métro. On a pris le bus, aussi et je me suis rendu compte à quel point j’étais devenu accro à la 3G ou à mon smartphone dans mon quotidien : l’application de bus qui a besoin d’internet pour fonctionner, la carte du quartier qui ne s’affiche pas, la météo, l’heure du prochain train pour Windsor. Je connaissais mon addiction réelle au Web mais je n’avais pas réalisé que si on me coupait la 3G, je perdais presque ma raison de vivre.

J’ai trouvé Windsor un peu cher et la visite un peu courte pour le prix.
J’ai eu du mal à savoir si la Livre Sterling était chère ou pas, vu que je l’ai connue entre 8 francs et 12 francs et que là, en gros, elle coutait 1,19 euros, ce qui mentalement m’oblige à un calcul complexe pour décider si je suis riche ou pas.

J’ai aimé me promener le long des canaux.
J’ai aimé revenir à Abbey Road et ne pas traverser le passage piéton, déjà fait, si longtemps déjà.
J’ai aimé me lever sans rien programmer moi qui pendant des années planifiait tout heure par heure.
J’ai aimé monter tout en haut de “The Shard”

J’ai eu très mal en constatant qu’un magasin de fringues cheap et de souvenirs immondes avait remplacé le HMV de ma jeunesse. Pareil pour le Tower Records, à deux pas. En une décennie, finis les cd’s, les dvd’s, les rayons plein de pépites à dénicher.

J’ai vu “Wicked” et j’ai adoré, sans rien connaitre de l’histoire ou des chansons.
Je me suis acheté des sneakers (en haut, première photo) car à bientôt 30 ans (ahem) je lâche les chaussures en cuir qui me lassent.
J’ai aimé louer un vélo et rouler entre les double-deck bus qui slaloment comme des malades et découvrir Londres les cheveux au vent.

Et puis j’ai réalisé un truc.

About author

Related items

/ You may check this items as well

Capture d’écran 2018-01-04 à 17.28.06

C’est une belle journée, je vais me coucher.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
IMG_0103

2017 c’est (presque) fini

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Fichier_002

Les jours & les mois

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 3 comments

  • kangourourou dit :

    “Et puis j’ai réalisé un truc.”
    Le cliffhanger de fou ! Il y aura un deuxième épisode ? Ou tu laisses à tes lecteurs l’interprétation de cette dernière phrase, collée à la photo juste au dessus (“et soudain je suis libre, d’ailleurs j’ai enfin acheté des baskets ;)”) ?

  • Audrey dit :

    Moi aussi j’aime Londres d’amour!J’y ai vécu 2 ans ,mon adolescence et mon insouciance sont là bas et j’y retourne de temps en temps.Mon mari déteste Londres et ne veut pas m’y emmener (bien qu’il y soit aujourd’hui pour le boulot!) alors j’y vais parfois seule mais c’est mieux d’être à deux pour déguster une “baked potatoe” a covent garden en écoutant jouer les musiciens ou pour faire la sieste dans un des nombreux parcs de la ville !…Evidemment, c’est aussi génial pour le shopping mais je pense que c’est cet aspect là qui,justement, le rebute 😉

  • habib dit :

    bonjour,
    le maraboutage est un phénomène réel et cela existe vraiment.
    votre mari est parti ?
    vous avez un problème de mariage ?
    vous avez des problèmes a concevoir un enfant ?
    vous avez des problèmes dans votre familles ?
    vous avez des problèmes financiers?
    vos amis vous détestent ?
    vous voulez que celui ou celle que vous aimez revienne?
    vous voulez une protection contre les ennemies et les mauvais sorts?
    vous voulez que votre marie ou femme soit toujours fidelle et appartient à vous seul?
    vous voulez guérrir l’impuissance, (affection retrouvé)
    vous voulez réussite dans les affaires, examens, permis de conduire, concours et autres?
    vous voulez que votre femme ou marie ne soit plus alccolique?
    plus besoin de se soucier de touts ses problèmes,car avant j’avais beaucoup de problèmes dans ma vie,je n’avais pas de marie idéale ni de travaille et j’avais toujours la malchance partout surtout dans mes projets.
    mon ex marie était coureur de jupons et me battait et durant touts nos procès au tribunal il avait toujours raisons sur moi car il avait beaucoup de bras long plus que moi.lorsque j’ai rencontré un monsieur marabout africain nommé habib à qui j’ai exposé mes problèmes vous ne pourrez pas imaginer:
    mon avocat à gagner le procès contre mon marie au tribunal suite à cela je suis mariée avec mon avocat et j’ai à présent un travail et je vie heureuse avec mon marie àprésent et bientôt on aura un enfant..mon marabout aide depuis se jour mon avocat et il gagne toujours ses procès au tribunal.
    alors mes chers si vous tenez à vivre heureux dans votre vie comme moi
    je vous conseille de le contacter tout urgence:
    voici sont mail : habib_lemarabout@yahoo.com

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *