Vie quotidienne
Ma plus grande peur
26 février 2013
13

Il y a cette scène extraordinaire, dans les Sorcières d’Eastwick où Jack Nicholson, le diable, demande à ses trois amantes (Cher, Michelle Pfeiffer, Susan Sarandon) quelle est leur plus grande peur. Elles font la bêtise d’avouer (alors qu’on le dit toujours mais probablement jamais assez
)

et bien évidemment, ça se retourne contre elles. Il leur fait vivre exactement ce qu’elles redoutent le plus.

J’y pensais hier soir, à ce film, tiré du roman éponyme de John Updike, quand même, et je me demandais quelle était ma plus grande peur.
Je l’ai identifiée et puis une seconde et puis une troisième.
Comme je ne suis pas maso et comme je crois pas mal à la mémoire du web, je ne vous livrerai pas les deux premières (non, “vieillir” n’en fait pas partie).
La troisième, oui. Je suis de plus en plus claustrophobe en vieillissant et je ne supporte plus les caves, les cales de navires, les IRM (l’horreur…) et tous les lieux étroits et étanches. Même pas en rêve tu me ferais aller dans les catacombes ou faire de la spéléo, même pas en rêve. Quand je pense que j’ai fait les galeries souterraines de Cu CHi, au Viet-nam, il y a plus de dix ans, je me demande bien où j’avais la tête. L’HORREUR, ce truc, l’HORREUR. Je pense que ma phobie des lieux clos est née pendant cette visite. Je ne recommande pas…

Bref. Ma plus grande peur : être enseveli vivant. Dans de la terre, du sable ou de la neige. J’en ai fait des cauchemars pendant des années. Je me réveillais en hurlant. Et puis, un jour, c’est parti. Reste la sensation. La peur. Pour vous dire, quand j’ai trop de couches de vêtements sur moi, en intérieur, instinctivement, cela réveille mon asthme et ma respiration devient sifflante. Je fois m’en débarrasser et vite, avant de démarrer une vraie crise (émotionnelle, oui, je sais, on est d’accord). Ma gorge m’irrite, je sue, j’étouffe, il faut que je prenne l’air et vite. Si je m’habille pour sortir, en hiver, c’est à la dernière minute. Tourner dans l’appartement habillé de mon bonnet, de mon manteau et de mes gants en cherchant un truc oublié commence à m’angoisser. J’étouffe.

C’est bizarre, non ?
Et vous ?

1739 lectures pour cet article. Merci pour votre fidélité.

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_3186

Goethe, la CIPAV et moi.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Grande muraille de Chine, mai 2009

This is the end

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Capture d’écran 2018-05-31 à 20.30.07

La troisième année.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 13 comments

  • Alice dit :

    Moi c’est tomber dans une rivière avec une voiture, ne pas pouvoir sortir de la voiture et voir l’eau monter peu à peu.
    une raffinement de claustrophobie 😀 😉

  • Loïc dit :

    Etre assassiné. Pour la “sensation” et la violence de l’acte déjà mais surtout l’idée que le dernier regard que je croiserais, si je devais mourir dans de telles circonstances, sera celui de quelqu’un qui me déteste au point de m’avoir tué … Quitter cette Terre en ayant pour seule compagnie la haine du meurtrier, ça fait froid dans le dos !

  • gump dit :

    tu sais , Loïc, à ce moment là, tu as autre chose à penser .

  • julie nyc dit :

    Tout pareil ! (rien que les photos des galeries au Viet-nam me font hyper ventiler 😉

  • leducdeguermantes@yahoo.fr dit :

    -“Oh là là là, le décolleté de Susan Sarandon..! Elle est magnifique ! qu’en penses -tu mon cher Palamède ?”
    -“Cher Basin, je pense que Jack Nicholson est particulièrement séduisant…”

  • cvrin dit :

    Tomber dans les escaliers. Il FAUT que je me tienne à la rambarde ou à quelqu’un, j’ai trop peur de basculer en avant ou en arrière. Et je n’ai pas le vertige. J’ai toujours la sensation d’un danger lorsque j’en monte ou descends un, une horreur. Je me suis demandée un jour si, dans une vie antérieure, je ne m’étais pas brisée le cou de cette manière.

  • leducdeguermantes@yahoo.fr dit :

    -” Ma plus grande peur ?Cela serait d’être assassiné par Susan Sarandon qui me pousserait dans une galerie souterraine au Vietnam…sans avoir pu regarder bien en face une dernière fois son décolleté. Et vous cher Palamède ?”
    -” Avez-vous Shinning. Jack n’a pas été toujours aussi séduisant. Brrr…j’en ai des frissons dans les reins.”

  • armelle dit :

    Mourir noyée… Et le scénario de la voiture dans le premier commentaire me hérisse le poil : bien vu !

  • le duc de Guermantes dit :

    -” Dis moi cher Palamède, qu’aurait dit M. Réjault si j’avais précisé en plus que j’étais Prince des Laumes ?”

    -” Je te répondrais que j’hésite à m’inscrire avec la totalité de mes titres :Palamède XV, baron de Charlus, prince d’Agrigente, descendant des Condé, descendant des ducs de Brabant, damoiseau de Montargis, prince d’Oloron, de Carency, de Viareggio et des Dunes, membre de l’ordre de Malte et du Jockey Club….”

  • le duc de Guermantes dit :

    -“Est ce mieux ainsi M. Réjault pour votre mise en page ? ou dois je raccourcir…et pour un l’anti-Dreyfusard que je suis, cela me coûterait beaucoup.”

    -” Ahaha !!, excellent cher Basin…mais soyez prudent avec vos calembours, l’ère de la bien-pensance a sonnée…voila ma plus grande PEUR “

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *