Blog
Mes 10 ans de blog : 2004/2014
28 octobre 2014
88

Je vous ai déjà dit pas mal de choses à l’occasion des neufs ans du blog (ici) et toute l’histoire de ma vie en 3000 mots raconte pas mal de choses aussi (ici) alors pour rester frais, ce matin, je vais remonter le fil des souvenirs des blogs, je vais parler de vous, de nous et donc de moi, au final (le sujet que je connais le mieux).

Le premier blog que j’ai lu était celui de Matoo : je me souviens l’avoir vouvoyé quand je l’ai eu pour la première fois au téléphone et d’avoir même eu le béguin pour lui. Pendant pas mal de temps.

En creusant un peu plus loin, je lisais assidument celui de XIII (Olivier) puis de Mab (Anthony) (et de son compagnon Ptibou), super hot avec plein de photos XXX et une partie réservée aux membres. En 2001/2002. Je me suis toujours demandé ce qu’ils étaient devenus depuis leur séparation. Les blogs peuvent s’éteindre lentement, certains ne sont plus mis à jour depuis des années mais le pire, pour moi, reste de cliquer sur un vieux lien que j’aimais tant et de tomber sur un blog générique ayant remplacé l’ancien, proposant de la pub. Pire qu’un cimetière, une profanation.

J’ai écrit les paroles de deux chansons : une pour Bertrand Soulier et une pour Mark Daumail. Les deux titres sont inédits, pour le moment.

On peut me voir dans un Woody Allen (Midnight à Paris) assez longuement, attendre à un feu, dans le générique du film, à 1.48 :

J’ai tenu trois blogs pour des artistes : Manu Larouy, Amandine Bourgeois et Zazie.

J’ai tenu deux blogs pour des marques : une enseigne nationale de sport & une marque hyper quali de linge de table, de maison, vendue dans le monde entier.

J’ai tenu un blog secret qui est devenu un livre écrit sous pseudonyme dont j’ai toujours nié être l’auteur (NON, ce n’est pas BDP)

J’ai publié deux livres directement issus de mon blog et quatre autres qui n’ont rien à voir avec.

J’ai un deuxième blog, secret, consacré à ma vie sexuelle. Il est référencé par Google, encore faut-il le trouver ^^

J’ai proposé un soir à une blogueuse de maquiller Lady Gaga et de se faire prendre en photo avec et la fille m’a dit non.

J’ai pris un petit déjeuner tous les samedis matin au Starbucks du Marais (désormais fermé) avec un autre blogueur pendant plus de trois ans.

J’ai accepté de donner les clefs de mon blog à un autre blogueur, une seule fois, pendant qu’il me donnait les clefs du sien.

Une fois, dans la même semaine, via mon blog, j’ai pu découvrir le parc Disneyland Paris privatisé de nuit pour nous et manger du caviar chez Petrossian, avec le patron qui m’expliquait ce que je dégustais.

J’ai bossé pour Prisma grâce à mon blog, écrit un sujet en urgence un mercredi qui a fini en couverture le surlendemain. Le chèque reçu à cette occasion m’avait fait halluciner mais un pigiste, hélas, ne fait pas la couv’ toutes les semaines.

J’ai rencontré Frédéric Lopez grâce à mon blog et pu lui poser TOUTES les questions sur l’émission RDV en Terre Inconnue. Il était charmant.

Je lis une seule blogueuse « mode » depuis des années : Deedee.

Je suis parti en Suède avec Caroline interviewer Abba et j’en parle au moins une fois par mois : c’est un évènement qui a changé ma vie et un peu la sienne, aussi : mon interview est inédite à ce jour et, quelque part, ça me fait plaisir, il me reste quelques images sur le disque dur et plein, plein de souvenirs dans la tête, surtout quand j’ai dit une énorme bêtise face à Bjorn, qui l’a fait rire.

Mon blog m’a fait rencontrer mon meilleur ami.

J’ai publié un scoop mondial sur mon blog (un vrai, un sérieux, un politique) et Guy Birenbaum me demande encore comment j’ai su ^^

J’ai été payé jusqu’à 1000 euros pour assister à une soirée et la raconter sur un site de marque (mais je n’ai pas dit oui depuis plus d’un an, et ça ne m’est pas arrivé en tout plus de cinq fois en dix ans), j’ai accepté UN SEUL billet sponsorisé en dix ans (et vos commentaires outrés/justifiés ne m’ont jamais fait recommencer), il n’y a pas de publicité sur mon blog et l’audience dans les meilleures années frôlait les 10 000 visiteurs / jours.

J’ai pu accéder à des concerts privés chez Sony, Universal et Warner mais je n’ai jamais JAMAIS rien reçu de chez EMI. Christian et Hélène <3 J'ai eu le béguin pour Gonzague. Il m’a raconté des choses dont je me souviens encore, sur un retour de nuit, dans une voiture conduite par son père, sa tête sur l’épaule de quelqu’un.

J’aime toujours autant le blog d’Embruns et je suis toujours flatté quand il me cite (c’est bête, je sais) mais c’est un peu mon Master à moi.

Le blog TvNews m’a donné l’occasion d’interviewer une star de la télé Américaine et je les aime comme au premier jour mais encore plus depuis. Nous ne nous sommes jamais vus mais ils savent ce qu’est la fidélité et je les sais toujours derrière moi. C’est une amitié.com qui dure depuis des années…

Mes amis qui n’ont pas Facebook prennent de mes nouvelles via mon blog.

J’ai réussi à bloguer sincèrement tout en étant lu par mes amoureux, mon éditeur, mes amants, mes employeurs, ma famille, mes collègues. Parfois je regrette mon anonymat passé.

Je ne déteste personne dans la blogosphère et j’en connais un qui me doit un vrai baiser depuis des années.

Je n’ai jamais couché avec un blogueur (à ma connaissance).

J’ai une personne qui relit en secret mon blog depuis des années et corrige les fautes (coucou Domi !) mais je ne sais pas si elle est encore là ou pas. Comme je ne vois jamais ce qu’elle a corrigé, j’ai l’impression de ne jamais commettre de fautes. Pratique, non ?

J’ai tenu un blog sur le Post, sur le Figaro, sur les Inrocks, sur le Plus.

Je poste mes photos de vacances sur mon blog pour revoir avec plaisir des années plus tard, où que je sois dans le monde, mes voyages passés.

Je n’ai jamais vu en vrai POC la téléphage alors que je lui ai filé au moins trois deux boulots rémunérés (si je ne m’abuse !) mais nous nous appelons régulièrement au téléphone.

Chaque fois que je barre un mot, j’ai l’impression d’être en 2007.

J’ai deux « essentiels », deux blogs américains que je lis tous les jours et un français qui me fascine : le temps perdu de Quentin Mallet. Quentin : comment on fait pour te contacter ??

Je n’ai pas encore fait le deuil de Google Reader, comme plein de gens, je suppose.

Je suis fier d’avoir connu l’avant-blog, d’avoir vécu le gros boom, d’avoir tenu la barre au moment de l’arrivée des réseaux sociaux et d’avoir toujours quelque chose à dire, dix ans plus tard.

Je lis tous les commentaires et je réponds à la plupart des mails qu’on m’envoie. Marguerite : je t’embrasse. Certains de mes commentateurs fidèles depuis des années font partie de la famille. Vous vous reconnaissez…

MAJ dans la journée.

About author

Related items

/ You may check this items as well

ChuChu+

Archivés

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
anamorph_emptotsuppl_20092014_2-011

Le vendredi, j’aime #2

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

Où se trouvent les célibataires à Paris ?

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 88 comments

  • dit :

    Et moi j’ai commencé à bloguer grâce à toi! 😉 (Mon Master/Ron à moi)

  • zelda dit :

    brad pitt deuchfalh !!!

    • WhoKnows dit :

      Ceux qui ont lu le livre de Brad Pitt Deuchfalh et connaissent (même un peu) Ron L’infirmier n’ont pas de doute qu’aucune confusion n’est possible. Celui là aime pourtant bien entretenir l’ambiguité, grappillant par ci par là une possibilité de visibilité (pathologie ancienne). Ron l’Infirmier- William « Rejault » n’a pas cette aptitude à parler de l’autre, et ses meilleures fulgurances émotionnelles ne sont adressées qu’à lui-même. Une telle avidité de se montrer, remplir le vide des épiphénomènes de sa vie n’est pas faite pour supporter très longtemps l’anonymat.

      PS : l’énumération des 10 ans de blogging ci-dessus est absolument grotesque.

    • William dit :

      Tout est dit !

  • Pierre dit :

    Bravo! Et les bouquins issus de ton blog?

  • Jacques FROISSANT (Altaïde recrutement) dit :

    Tu es un des premiers blogs que j’ai repéré au moment où j’ai démarré (10 ans aussi, faudra que j’en fasse un article). 😉

  • Gonzague dit :

    tres bonne mémoire 🙂
    Ce chemin vers l’aéroport .. De nuit où je pleurais silencieusement

    Et notre Virée en twizy!

  • Quentin Mallet dit :

    On m’a dit que mon blog était cité dans ton article, ça m’a permis de découvrir ton blog, que j’ai un peu parcouru, et que j’aime ))
    Tu sais les efforts surhumains et la vigilance dont il faut faire preuve pour préserver son anonymat, afin de continuer à écrire avec une liberté totale.
    C’est pourquoi, à part ceux qui m’ont cramé (parce qu’il y en a), j’évite d’entrer en contact personnellement avec mes lecteurs…
    Merci en tout cas pour ta phrase 😉

  • Mike dit :

    Tu es un des rares blogs que je continue à lire depuis la mort de la blogosphère. Tu vas continuer ou tu penses arrêter un jour quand tu seras un scénariste oscarisé, que tu seras régulièrement invité chez François Busnel et que tu auras gagné à l’euro millions ?

  • Myriam dit :

    Cher William,
    Je ne te suis pas depuis 10 ans, et je regrette de ne pas être tombée sur ton blog plus tôt.
    Je ne me sens pas le talent pour rendre public le blog privé que j’avais commencé il y a quelques années et repris il y a peu. Mais si je pouvais choisir, j’aimerais le faire avec ton talent.
    Je ne suis pas tant de blogs que cela, par manque d’envie et manque de temps 🙂
    Le tien est parmi mes préférés.
    Continue encore longtemps comme cela stp.

  • geraldine dit :

    Moi aussi je suis un peu fière d’avoir participer de loin au début de la blogoshpere…en tant que lectrice en tout cas… tu fais partie des rares blogs que je suis toujours avec autant de plaisir. Je te cite souvent auprès de mes amis et même au travail. Et d’ailleurs tout mes amis savent que j’ai lu tous tes livres… et je n oublierais jamais la fête du livre de Toulon avec un vent de dingue et min amant du moment… c’est un chouette souvenir ! Et merci pour ce que tu écris ça donne du sens a beaucoup de choses dans ma vie

  • Luc dit :

    Je trouve pas mieux comme commentaire que : <3 <3 <3

  • PYB dit :

    Je me rappel avoir pensé « bordel comment il a su ? » Pour le scoop politique. Mais incapable de me rappeler du scoop. L’émotion est restée pas l’info ! Signe des temps que nous vivons sans doute. Bises de la part d’un ex radis devenu aubergine puis petite courgette puis épi de maïs dans une autre vie. 😉

  • deedee dit :

    Happy 10th William. Ton billet est très touchant… comme souvent. Et pas uniquement parce que j’ai l’honneur d’y figurer.

    L O V E

  • PYB dit :

    *rapelle* pas *rappel* ! Moi et mes gros doigts boudinés nuls en grammaire !

  • aurelie dit :

    tu es le SEUL blog que je lis depuis 5 ou 6 ans ( je ne sais plus ). Tu m’as répondu une fois, tu as utilisé une fois une de mes photos pour un de tes billets. ces petits gestes /liens entre nous m’ont rendus très fière, eh oui c’est niaiseux mais c’est vrai. J’ai un extrait d’un de tes billet sur moi tout le temps, devant moi à mon bureau tout le temps, je le donne à mes proches quand ils sont dans le désarroi. Tu fais partie de ma vie. Je suis des fois surprise de ne pas t’avoir dans mes contacts perso, tant tu fais partie de mon quotidien. Tu es mon Will à moi, voila comment je t’appelle quand je te clique. Alors je me permet de t’embrasser.

  • marie dit :

    bravo et longue vie à ta plume ! blog, livres, scénarios, piges, qu’importe ! que cela TE plaise, TE nourrisse et TE fasse vibrer !
    Cela ne fera que plaire à tes lecteurs !

  • Carson dit :

    Waouh, quel beau billet et tellement de souvenirs qui reviennent depuis mes premières lectures de Ron…

    Je te suis depuis des années et tu es de plus en plus toi et c’est un bonheur 🙂

  • Julie dit :

    Encore un beau billet, plein d’émotions, de plein de petites choses qui font de grands moments dans une vie!
    Cela doit faire neuf ans que je vous lis, et votre blog m’a touchée plus d’une fois! Je vous ai écris un mail en 2010 (je venais d’arriver sur Paris et je vous avais vu dans le métro ligne 1 un jour de pluie – c’est un grand moment pour moi!) et je me souviens que vous m’avez répondu!
    Je vous en ai écris un autre, avec ma toute nouvelle adresse mail de Madame, parce qu’à plusieur moments de ma vie, votre philosophie m’a permis de faire les bons choix.
    Alors un immense merci! Surtout, continuez, car les bonnes vibrations que vous répandez autour de vous font du bien!
    Je vous embrasse!

  • Christian dit :

    Ton blog est le premier que j’aie lu. Merci Ron ! 😉

  • myster.i dit :

    Bon, tout ça donne forcément envie de parler un peu de soi… Je me souviens très bien au cinéma avoir eu l’impression de te « reconnaître » dans le Woody Allen, alors qu’on ne se connaît pas. Je me rappelle aussi ma surprise quand j’ai découvert parmi tes contacts Facebook une amie « réelle » commune. Et enfin, je n’oublie pas toutes les émotions que j’ai ressenties ici, parfois même jusqu’aux larmes… Merci !

    • William dit :

      Ah bon ?? Mais tu excites ma curiosité, là !

      J’ai été stupéfait de me voir dans le Woody Allen ! Je ne savais pas que j’étais filmé…

  • Iman dit :

    J’ai commencé à vous lire le soir où vous avez live tweeté l’Eurovision, c’est récent et des fois je me dit que j’aurais aimé vous « trouver » plus tôt.

    J’ai beaucoup côtoyé le milieu médical (myopathie) et je me retrouve dans certaines de vos anecdotes à ce sujet mais pas que…

    Merci pour tous ce que vous arrivez à transmettre via vos écrits, c’est rare, c’est beau, c’est unique

    Sincèrement

  • Domi dit :

    Eh bien… je suis là, toujours.
    Mais en fait en 10 ans… tu as fait de sacrés progrès en ortograf et je n’ai quasiment jamais rien à faire.
    Bon anniversaire ! (et une bise)

  • kangourourou dit :

    Je reprends un vieux pseudo pour re-commenter, ce que je n’ai pas fait ici depuis bien longtemps ; depuis que Facebook a pris le dessus finalement… Bien que je continue à venir faire un tour ici de temps en temps, au cas où. Ron puis William Réjault, le seul blog que j’aie finalement lu avec assiduité. Je ne saurais resituer quand précisément j’ai commencé, mais ça doit bien remonter à 8 ou 9 ans.
    Je t’ai vu te métamorphoser, ou du moins métamorphoser ta vie, sans pour autant complètement changé. Je suis content d’avoir été le spectateur de ce parcours hors du commun 🙂
    Je t’embrasse.

  • kangourourou dit :

    Correction du com ci-dessus : « sans pour autant complètement changeR » ! (ça me pique les yeux).

  • Ln2 dit :

    Ce qui m’enerve avec vos bloganniversaires, c’est que du coup, je me rends compte que ca fait 15 ans que je les lis, et que je prends un coup de vieux.

    Sinon, le roi est mort, mais feedly l’a admirablement remplacé .

  • Damdam dit :

    C’est pas parce qu’on ne commente pas qu’on ne lit pas. Bonne fête Ron. Reste qui tu es.

  • Magalie dit :

    J ai le souvenir de notre rencontre il y a des années à Pau, dans la galerie du Leclerc (qui a bien changée depuis). Tu m as dédicacé ton livre. On a discuté un moment. J y repense parfois et ça me fait sourire.

  • L'autre blogueur dit :

    Et oui, le Starbucks est fermé ^^

  • Nawal dit :

    Je t’embrasse simplement William 🙂

  • Anne dit :

    les blogs sont parfois magiques ;)Enjoy et moi aussi je t’embrasse <3

  • Pmgirl dit :

    Cela doit faire 8 ou 9 ans que je te lis.
    J’étais déjà dans la même société mais dans un autre bureau.
    C’était ma copine RH qui t’avait trouvé…
    De puis, on s’est croisé 3 fois sans se rencontrer…
    J’ai ouvert moi aussi un blog dédié à la pma puis à la joyeuse puériculture…
    Que le temps passe…

  • Pmgirl dit :

    Joyeux anniversaire en tout cas!:

  • danyhube dit :

    Comment suis je venue pour la première fois sur le blog où tu t’appelais Ron??? je ne m’en rappelle plus du tout mais bien des fois tu m’as fait me poser des questions, avancer dans ma vie, voyager !!! Te lire sur les blogs ou sur le papier est un vrai plaisir. Merci pour tout cela et pour la suite.
    Joyeux Blog anniveraire
    Je t’embrasse

  • JacquieB dit :

    Un seul bonheur : lire votre blog avec toute votre sincérité, votre tendresse pour tant de choses qui vous touchent.J’espère qu’un jour vous viendrez présenter un livre à Nancy.
    Bon courage à vous William. Je vous embrasse.

  • Vic dit :

    C’est touchant tant de sincerité . Je t’ai lu avec interet lorsque tu parlais du boulot d’infirmier ( j’ai eu le mme job dans une autre vie ) j’ai suivi ton voyage en Suède avec Caro , je t’ai perdu de vue si on peut dire , là je te trouve différent , en quête
    de mieux être , c’est très chouette .de quoi vis tu maintenant , où bosses tu ?
    Le bonheur est il dans le cercle show biz , médias… Fais tu encore de la télé?
    A plus , W, au plaisir de te lire

  • karine b. dit :

    je n’avais pas réalisé que lisais ton blog depuis si longtemps… mais pas de manière régulière, j’avoue.
    bravo pour ta constance.
    k.

  • arthur dit :

    **je pense que tu as été le premier blog que j’ai lu, ou Garfield(je ne sais ce qu’il est devenu) ou Mattoo! Depuis, je ne peux plus m’arréter , même si les blogs sont un peu « en voie de disparition »
    **je crois que tu seras toujours Ron pour moi, même si je pense m’habituer à William
    **le scoop mondial: je m’en souviens encore, je n’y croyais pas!
    **un deuxieme blog , secret, consacré à ta vie sexuelle? ça, c’est du scoop!!!un indice de plus pour le trouver?

  • Ludivina dit :

    Je vous ai lu pour la première fois à travers le blog consacré au projet de Zazie. Comme souvent, il y avait eu des mécontents, je ne me souviens plus quelles étaient les critiques. Je vous avais fait part de mon agacement concernant ces personnes via FB et vous m’aviez répondu. J’ai ensuite atterri sur votre blog, je ne l’ai plus lâché,et au même moment ma belle-mère m’a donné un bon livre qu’elle venait de terminer. Je vous laisse deviner l’auteur ;). Voilà ma petite histoire de ma « rencontre » avec vous :). A dans 10 ans pour vous raconter les suite ?!

    • William dit :

      Oh, les critiques tournaient autour du choix de ma personne (un « non fan », choix de l’artiste qui, justement, voulait quelqu’un qui ne la connaissait pas) et probablement du fait que je ne racontais pas assez de ce que je voyais. Mais je ne pouvais pas avouer que j’avais fort peu accès à de l’info brute; Ce fut une expérience passionnante mais compliquée, avec une artiste passionnante mais…compliquée !

      Pas facile de donner les clefs de chez soi à un autre auteur, surtout quand l’autre auteur a l’habitude du web.

      Merci, en tout cas, pour votre fidélité et, j’espère, à dans dix ans, oui !

  • Ludivine dit :

    Oups, Ludivine et non Ludivina (qui pourrait faire un peu actrice X !)

  • RvT dit :

    Hopopopo. Bien sûr que tu détestes des blogosphériens, ‘spèce de coquinou. Au moins moi 🙂

  • RvT dit :

    Si tu as oublié, c’est qu’effectivement tu ne détestes plus personne dans la blogosphère 🙂

    • William dit :

      Ah mais oui, je te le confirme…

    • RvT dit :

      Oui, je disais donc : Bah moi, je ne t’aime toujours pas trop (je sais, ce n’est pas Français) : Ce n’est pas vraiment lié à ta personne, mais juste un problème dû au trop large fossé entre l’image que tu as toujours voulu te donner comme blogueur et la personne de la vraie vie, nettement moins « merci pour ton humanité ». Genre.
      Mais, en bon chrétien, je t’ai pardonné. Bah voui.
      Quant à toi, toi tu as oublié; ne gardant que l’image bisounours de l’âge d’or de la blogosphère. C’est mignon pour ceux qui ne l’ont pas connu, cet « âge d’or ». Mais dans le fond, tout ce débalage était fort triste. Non ?

    • William dit :

      Ah, Rodolphe.
      Résumons : on s’est croisés deux fois.
      Mais tu me connais « en vrai », hein.
      Vivement que mon masque tombe, dis. Heureusement que tu es là, sain de corps et d’esprit, pour aller mettre en commentaire à 45 ans sur le blog d’un mec « Je ne t’aime pas depuis huit ans et ton image publique (un billet de blog tous les quinze jours) est différente de ton image privée (genre le GROS SCOOP) ».

      Mon pauvre, tu en es encore là ?

    • RvT dit :

      Yep ! Semper fidelis !
      Affectueusement.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *