Vie quotidienne
Mes dix lieux préférés en France
10 février 2015
5

Après mes dix lieux préférés dans le monde….

Pas d’ordre particulier. Ou si.
Je n’ai pas énormément voyagé en France, j’ai toujours pensé (assez stupidement ?) que la jeunesse était faite pour les voyages à l’étranger et la maturité pour les voyages en France. Je dois approcher de l’âge mental mur que je m’étais fixé car je pense pour la première fois, cet été, ne pas quitter le pays.

1 – Biarritz

C’est l’endroit où je me considère le plus comme chez moi, ma zone de confort, de détente et de repos. Hors-saison, de préférence (c’est-à-dire tous les mois sauf juillet et aout) et entre amis, le plus souvent. Je ne connais la ville que sur trois saisons depuis dix ans (automne, hiver, printemps) et je vais retourner y vivre/travailler un jour. Rapidement ?

2 – Strasbourg
(Photo trouvée dans Google)

J’ai habité dans l’est quelques années et je ne dirais pas que la vie y était simple (les hivers sont rudes !) mais j’y ai trouvé des villes, des villages et des campagnes magnifiques. A l’opposé, Mulhouse est probablement la ville de France que j’ai le moins aimé, ne m’y sentant absolument pas à l’aise. J’ai mille souvenirs de Strasbourg : j’y ai découvert un James Bond au cinéma (il fallait parcourir 200 KM pour avoir le droit à la VO, là où j’habitais dans le 68), accompagné une enfant au Palais de Justice, perdu ma voiture et rencontré A. sur le parvis de la cathédrale.

3 – Cette vue.



Onze ans ici et je ne m’en suis jamais lassé. Je la trouve toujours aussi belle…

4 – Marseille

Marseille est un peu too much pour moi mais je crois que j’aime perdre un peu le contrôle, parfois. Je ne peux m’empêcher de comparer Marseille à Osaka, avertissant les touristes débarquant au Japon qu’Osaka la rebelle est un peu comme Marseille, rien n’y est jamais fait comme ailleurs, rien ne s’y passe exactement comme prévu.

5 – Bayonne


Bayonne, c’est la famille choisie, « c’est là où je laisse mon coeur ».

6 – Roscoff

J’ai adoré mes dernières vacances en famille à Roscoff, qui incarne à mes yeux tout ce que j’aime de la Bretagne : un ciel bleu, un grand soleil, un vent frais qui souffle super fort, des sentiers pour se promener dans la lande et un air unique, vivifiant. Un si bel été, cette année-là.

7 – Bordeaux

J’aime Bordeaux, pour ce qu’elle incarne, ce qu’elle est devenue (quel centre ville de dingue !), ce qu’elle me rappelle sur mon histoire familiale et personnelle et pour son charme unique, aucune ville au monde ne peut rivaliser avec les petites rues de Bordeaux, cette couleur des murs, cette ligne d’horizon au-dessus de ces maisons à un ou deux étages.

8 – Toulouse

J’aime le Toulouse d’Albert dans « Dieu seul me voit », j’aime le Versailles d’Albert dans « Dieu seul me voit », j’aime ce film qui me rappelle la fin des années 90, juste avant que je n’achète un portable, juste avant. Pour vous situer. 1998/1999. L’âge où tout était possible, pour moi, mais je n’avais pas encore la moindre idée de ce que j’allais bien pouvoir faire de ma vie à part des piqûres.

9 – Cannes

Hors-saison (je sais, je suis fasciné par les endroits hors-saisons) et de préférence sous la pluie, avec Silvio et Manon (la vidéo est visible ici) ou au petit matin, en mai, avec une collègue, infirmiers tous les deux, un café à la main, regardant le soleil se lever face à la mer, année 2000, une journée de bilans sanguins nous attend, nous gardons le silence, nous mesurons notre chance, nos collègues sont à Toulouse et nous, nous avons eu le droit de partir quinze jours sur la Riviera pour travailler, de ville en ville, entre Nice, Marseille et Cannes, changeant de lieu tous les jours. Cannes se réveille derrière nous et je crois que je suis heureux.

10 – Grand Ballon
(Photo trouvée dans Google)

Je fus saisi par la beauté de ce lieu, à chaque montée et je me suis plus d’une fois assis sur l’herbe pour regarder le monde. Je ne voyais pas mes Pyrénées, au loin, mais je les imaginais, très mélancolique. Je n’y suis pas retourné, un peu par superstition, craignant d’être aussi malheureux que je l’étais à l’époque.

Et vous ?

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_1527

Gigi, c’est toi, là-bas dans le noir ?

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Fichier_009(2)

Moi je veux mourir sur scène

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
IMG_3486

Les années

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 5 comments

  • Guillaume S dit :

    Bon, et bien du coup, ça donne envie de voyager en France dans les coins que je n’aurais pas encore fait (appel du pied à Renaud pour Bordeaux…) Une chose me chiffonne (oui oh..si peu) Cannes..? Océan ? euh..
    Allez zou, un peu de taquinerie matinale ne fait pas de mal.
    des bises et au passage…très belle année , avec le souhait de se recroiser ces prochains mois

  • Mathias dit :

    (le « t » de « petit matin » pour Cannes a sauté apparemment)

    1 Bordeaux (mon passé et mon futur)
    2 Mon Paris
    3 La Tremblade (authenticité charentaise)
    4 Luz Saint Sauveur (la vraie vie, les amis)
    5 Lille (le cœur et les cœurs)
    6 Toulouse (mon cliché sudiste à moi)
    7 Cassis (joyau HORS SAISON)
    8 Montmoreau (bourgade charentaise, berceau de la famille)
    9 Sarlat (Dordogne)
    10 Lège Cap- Ferret (HORS SAISON)

  • cvrin dit :

    Et c’est là où je me dis pareil pour la Suisse. Je n’y ai pas, voir peu voyagé. Va falloir y remédier, merci pour le rappel! En dehors de Lucerne, Interlaken et Bâle, j’ai une vision étroite de mon pays. Vivement le printemps pour faire des virées à moto avec mon Homme!

  • Marie-Aude dit :

    Bonjour William,
    ça fait des années que je vous lis, même si je commente rarissimement. Là, la mention « trouvé sur Google » m’a fait un peu déglutir de travers, surtout de la part de quelqu’un qui, comme vous, vit des créations de son cerveau.

    Parce que même si une photo est trouvée sur Google, ça ne veut pas dire que son auteur est d’accord pour qu’elle se balade partout sans nom d’auteur.

    Il y a un truc très bien, une fois qu’on a trouvé une image sur Google, c’est le clic droit « chercher cette image sur Google », ce qui permet d’en trouver toutes les versions.

    Voilà donc les sources « originales » des deux photos (temps de recherche complet pour les deux, 7 minutes et demie) :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Grand_Ballon.jpg; licence CC I (c’est à dire paternité c’est à dire mentionner l’auteur)

    http://www.deviantart.com/art/Strasbourg-Autumn-Sunset-188683423 , tous droits réservés, à mon avis juste la mention de l’auteur et le lien vers sa page ça serait sympa

    Merci pour la balade dans les vingt lieux préférés. Vous devriez aller voir l’Afrique australe, Fish River Canyon, la Namibie, je pense que ça vous plairait.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *