Vie quotidienne
Neuf ans de blog aujourd’hui : le bilan / 2004 – 2013
2 septembre 2013
104


Photo datant de Septembre 2004

Ah, si on m’avait dit…
Septembre 2004, je « monte à Paris », comme on dit. Je viens de commencer une belle relation amoureuse. J’ouvre mon blog. Je suis anonyme, j’ai un pseudo.

En 2004, j’étais Ron (il y a encore des gens qui m’appellent comme ça, à ce jour) un infirmier travaillant dans de grandes entreprises autour de Paris.
En 2005, je suis devenu infirmier itinérant pour des patients souffrant de pathologies respiratoires.
En 2006, J’ai sorti mon premier livre.
En 2007, je suis passé en maison de retraite, pour dix huit mois terribles et j’ai sorti mon second livre.
En 2008, j’ai quitté la blouse pour devenir journaliste. J’ai travaillé chez IONIS pendant 18 mois et j’ai sorti mon troisième livre. Surtout, j’ai changé de vie. Surtout.
En 2009, je me suis posé un peu, apprenant toujours le métier et j’ai écrit au Post.
En 2010, j’ai quitté Ionis, rencontré une chanteuse de Pop nommée Zazie avec qui j’ai passé deux années et je suis parti travailler dans la chaine télé d’une maison de disques (Universal Music) avant de sortir mon quatrième livre, en fin d’année.
En 2011, j’ai sorti mon cinquième livre et puis j’ai décidé de souffler un peu à ce niveau-là.
En 2012, j’ai quitté Universal pour pouvoir écrire à la maison.
Fin 2012, j’ai été chroniqueur pendant toute une saison, sur le plateau du Grand 8, avec Laurence Ferrari et les filles.
Fin 2013, je me retrouve avec trois portes sous le nez et de nouvelles directions à emprunter, personnelles et professionnelles. C’est la fin d’un long cycle. Il faudra désormais trouver un nouvel élan, une nouvelle manière de voir les choses, de s’appuyer sur des forces en moi que je ne soupçonne pas ou sur lesquelles je n’ai pas compté depuis presque dix ans. Il ne faut non pas repartir à zéro (quelle idée ridicule) mais compter sur ses 40 pour avancer vers 50.

J’ai choisi, en avril 2012, lorsque j’ai ouvert de nouveau mon blog après deux années en retrait, d’être fidèle à mon évolution personnelle. Je parle de ce que je comprends de ma vie, des évènements qui me tombent dessus, des vies des autres, sans fard. Sans rechercher d’effet. Sans penser à. Cela me fait du bien. Visiblement une nouvelle communauté, plus discrète, plus présente en réactions chaleureuses et profondes s’est greffée autour de moi. Pour la qualité et la bienveillance de vos commentaires, je vous remercie, ici.

Je sentais bien que je n’avais rien à perdre à être totalement moi.

Quoi de neuf pour 2014 ? Je ne sais pas. Je n’ai pas envie de trop penser au passé, cela me pique un peu les yeux, ces jours-ci. Je dois penser à aujourd’hui, à ce soir, à demain matin et encore, demain matin, c’est loin. J’accepte d’avoir appris beaucoup et de devoir maintenant passer le relais…ou d’assumer mes apprentissages en avançant un peu plus, un pied dans le vide, l’autre sur la terre ferme.

En attendant, je vous embrasse.
Joyeux anniversaire de blog, mon petit Will.
PS : je t’ai vu en photo cet été au bord de la piscine car tu t’es laissé photographier et je t’ai trouvé beau.

— English translation by Béatrice Salibur —

2004 –2013: 9 years of Blogging.


Happy Birthday and…. This is my assessment

If I have been told that one day…
September 2004: I ‘want to make it real’. I come to Paris. I’ve just started an intense love affair. I open my blog. I’m anonymous and I have a nickname.
2004: I was Ron – (there are people who still continue to call me like that today!) – a male nurse working in big companies around Paris.
2005: I became a migrant male nurse for patients who suffer from respiratory pathologies.
2006: I published my first book.
2007: I worked for 18 terrible months in a retirement home and I published my second book.
2008: I left the nurse’s white coat to become a journalist. I’ve worked within IONIS for 18 months and I published my third book. And ABOVE ALL, I changed everything in my life. Yes, ABOVE ALL.
2009: I decided to have some rest, continued to learn the job of journalist and I wrote articles for the Post – a web newspaper.
2010: I left IONIS, met a French pop singer named Zazie (she’s a star) with whom I spent two years and then, I went to work for a major music company’s television channel- Universal Music – just before I published my fourth book, at the end of the year.
2011: I published my fifth book and I made the decision to make a pause concerning this domain.
2012: I left Universal Music in order to write at home
End 2012: I was a columnist for one whole season on a TV show – Le Grand 8, French adaptation of « The View » – with Laurence Ferrari and the girls.
End 2013: I am in front of three doors and some new directions – both personal and professional – to go through. It is the end of a long lasting cycle. From now on, I will have to find a new run-up, to find a new way to have a look at events in my life, to lean on my proper forces, forces I don’t even know until now and on which I have not leaned on for almost ten years. I don’t have to go back to the beginning (this is so ridiculous!) but I have to rely on my 40’s to move to 50.

I’ve chosen, in April 2012, when I re-opened my blog – after a two-year hiatus- to be faithful to my personal evolution. I’m talking about what I understand in my life, about the events that happen to me, about the others’ life with an openly manner. Without searching for a special effect, without especially thinking to something or somebody. I’m feeling so good with that. I understand that a new community, more present with warm and deep reactions, a more discreet community has grafted around me. For the quality and the kindness of your comments, I sincerely thank you here and now.
I knew that I had nothing to lose just to be simply and totally me.
What’s new for 2014? I don’t know. I don’t want to think too much about the past, it makes me a little bit sad these days. I have to think about today, this evening, tomorrow morning and when I say tomorrow morning, I feel it is so far from me. I accept the fact that I’ve learnt a lot of things and that I have now to transmit what I’ve learnt…or assume my knowledge moving on my own way deeper and deeper, one foot on the land and the other in the emptiness.
While I’m doing my way, hugs and kisses to all of you. Happy Blog Birthday, Little William.
P.S: I saw you on a picture this last summer on the edge of a swimming pool because you let somebody take a picture of you. You know what? You were so cute!!!

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_1502

Largué comme un chien !

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
IMG_1297

La mémoire des mûrs

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
img_7643

Il faut savoir dire merci

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 104 comments

  • Quine dit :

    Je me souviens que ton blog est le tout premier que j’ai découvert.
    Je me souviens que bien d’autres ont suivi.
    Je me souviens que la blogosphère a finalement changé ma vie.
    Sans toi, ça ne serait peut-être jamais arrivé.
    Merci William.

  • Aude dit :

    Joyeuses bougies Blog de Will. Moi aussi je t’ai vu aussi en photo cet été au bord de la piscine : tu n’étais pas beau, tu étais rayonnant 🙂
    Le meilleur est à venir…

  • vinsh dit :

    Joyeux anniversaire de blog ! 🙂

  • nelly du labo dit :

    meu non!! c’est nous les anonymes qui te remercions chaleureusement :-))

  • AnRo dit :

    2008 le Post (Nouvelle Star, O’heix et ses poignées d’amuuuuuuuuuuuur, tout ça, tout ça…).
    Et grâce à lui, depuis quelques agacements de temps en temps mais toujours de la sagesse à te lire. Merci Will !

  • tatianafsalomon dit :

    Love baby Love ! Joyeux anniversaire de blog, mon petit Will. 😀

    « Ces jours qui te semblent vides
    Et perdus pour l’univers
    Ont des racines avides
    Qui travaillent les déserts
    […]
    Patient, patience,
    Patience dans l’azur!
    Chaque atome de silence
    Est la chance d’un fruit mûr!  »
    […] Paul Valéry

  • Mathilde dit :

    Joyeux anniversaire de blog Will ! Tes mots sont drôlement jolis sans fard, la lumière est bonne par ici et les ondes aussi. Belle route pour la suite (et à vite IRL j’espère)

  • gump dit :

    En te découvrant, j’ai rencontré une humanité et une vérité que je n’avais encore lu que dans de rares romans. Mon invitation à visiter le musée, prétexte pour te rencontrer, je te revois encore arriver sur le parvis, avec ton grand manteau à capuche, éclairé et simplement toi même. Non , tu n’avais et n’a rien à perdre à être toi même. Je suis heureuse de te connaître , plus encore: c’est une chance. Bon anniversaire, Will. Je n’aime pas que tes yeux piquent.

    • William dit :

      Il faut bien qu’ils piquent, de temps en temps, sinon on oublie. Je te remercie, nous avons cheminé ensemble en parallèle, je n’aurais pas deviné.

  • Laurence dit :

    Joyeux anniversaire pour ton blog. Merci pour ta fidélité et ta sincérité. En te lisant, on en apprends toujours un peu sur soi…. tu aides à réfléchir ! Alors merci…

  • David dit :

    Joyeux Bloganniversaire William, d’un fidèle lecteur anonyme depuis que le blog est (ou)vert. Comme toutes mes lectures, il m’aide un peu à avancer dans la vie et à me faire plus confiance. Bonne continuation pour les projets futurs.

  • Muriel dit :

    Je te lis depuis 2005. J’ai lu Ron puis j’ai decouvert William. Grace a toi j’ai trouve un echo dans ma facon de pratiquer mon metier, j’ai ri, j’ai eu la gorge serree… Alors merci a toi pour tout cela et bon anniversaire !!!

  • Agnès dit :

    Continue à suivre ton instinct, il reste le plus fidèle de tes amis. Tu me touches, tu me surprends, tu m’agaces parfois, tu me fais rire souvent, tu es, je le pense, quelqu’un de bien. Quelqu’un de rare. Ce que tu donnes dans ton blog, c’est authentique, ce sont des bribes de transes et de doutes. Tu as toujours cherché un sens, un fond, un chemin différent. Tu m’inspires énormément et je ne suis pas la seule, j’en suis certaine.

    Joyeux anniversaire à ton blog et pourvu que tu le continues, parce que pour moi et pour beaucoup d’autres il est réconfortant, il est un matelas pour notre mauvaise conscience que tu contribues à délester.

    Merci pour ton humanité constante.

  • The B. dit :

    <3

    (Et quand tu repasses en Finistère, envoie un mail avant. Il y a toujours de la place pour un verre dans un emploi du temps !)

  • Elosyia dit :

    Je te lis depuis 2 ou 3

    • Elosyia dit :

      Je te lis depuis 2 ou 3 ans (désolé pour la coupure, ce sont les joies du clavier :-)). D’abord, timidement, puis progressivement de plus en plus souvent et maintenant je ne loupe plus tes écrits. Cela me touche au plus profond de moi et rien que pour remuer autant de choses chez moi, je te remercie.

    • William dit :

      Je te remercie d’avoir pris le temps de me le dire. Je t’embrasse.

  • Sandrine dit :

    Bonsoir
    Je te lis depuis si longtemps maintenant. Je suis discrète mais fidèle.
    Lire tes posts c est mon petit journal à moi.
    Bonne continuation surtout.
    Je te souhaite de belles aventures.

  • Mike dit :

    Moi aussi je te trouve beau mon p’tit Will. 9 ans de blog, je suis admiratif de ta longévité virtuelle.

  • Muriel dit :

    Merci à vous William… Les mots que l’on échange entre nous sont souvent très espacés dans le temps, et cela peut paraître un peu dérisoire,car vu de loin, comme ça, ce ne sont que des mots jetés dans la blogosphère, entre personnes qui ne se connaissent même pas dans la « vraie » vie. Mais cela a bien plus d’impact que cela. Imperceptiblement, nous créons de curieux liens, et nous faisons de sacrés détours parfois, mais tout ceci nous ramène toujours au chemin… Par exemple, c’est parce que je ressens une certaine confiance en vous, du moins, parce que je sens que votre démarche est sincère, que j’ai osé contacter Marie-Lore. Par un de ces curieux hasards dont la vie a le secret, j’ai même pu la croiser « en vrai » (j’habite pourtant fort loin de Paris) et à cette occasion, j’ai rencontré une de ses amies, qui se nomme Caroline, et qui donne des soins reiki tout près de là où je travaille. Cela me fait un bien énorme, me permet de travailler sur le corps, le ressenti, de me reconnecter à moi-même, bref, cela m’aide beaucoup à avancer… Et le point d’impulsion, il est parti de vous, de votre blog… Curieux détours de la vie, qui reste bien réelle, même par écrans interposés. Merci pour tout ça, et longue vie à ce blog!

    • William dit :

      Muriel, vous avez raison : tout ceci nous ramène toujours au chemin et je suis heureux, sincèrement, que vous ayez pu croiser Marie-Lore. La féé minine 🙂

      Je vous embrasse et vous remercie pour cette histoire, j’aime voir que les vaguelettes se poursuivent bien au-delà des écrans.

  • Domi dit :

    Bon anniversaire de blog, Will ! Je ne commente pas mais je suis toujours là, dans l’ombre, tu le sais ! Bises

  • laurence dit :

    mais quel beau parcours ! je ne t’ai pas découvert avec ton premier blog car je suis assez « récente » comme lectrice mais j’adore ce que tu écris, cette justesse, cette finesse qui fait si souvent écho. alors bon bloganniversaire et je te souhaite encore de belles années riches de surprises et d’émotion , BRAVO ET MERCI à toi de nous le faire partager, c’est précieux et beau à la fois

  • Matoo dit :

    Joyeux bloganniv !!! Moi je t’appelle W. mais je dois faire des efforts pour, je pense toujours Ron. 😉

  • myster.i dit :

    Moi, je remercie Google de m’avoir fait tomber un jour « par hasard » sur un des billets de Ron. Et je ne suis jamais reparti depuis ! Merci…

  • karine b. dit :

    bon anniversaire !
    k.

  • Céline dit :

    J’ai souvent été émue, touchée par le choix de tes mots; la chair de poule sur mes bras était également de la partie quand je lisais avec effarement les aventures de Ron et puis, il y a aussi eu ces fous de rire, ces tranches de vie que tu as partagées. Merci encore. Car nous savons tous les deux que ce n’est pas la première fois que je te souffle ces mots du fond de mon cœur, mais merci une fois de plus pour tout, pour avoir été toi, pour m’avoir inspirée, pour m’avoir aidée à trouver le bon chemin juste en parcourant le récit de ton/tes voyages japonais; merci pour ces larmes d’émotion et merci pour toutes ces fois où dans l’ombre, ma vie a retrouvé la lumière au fond du tunnel grâce à un texte, une photo, une vidéo, toi, William, tout simplement.

    Alors je te souhaite un joyeux anniversaire de blog. Des bises.

  • Zep dit :

    Ça fait bizarre car moi je continue de t’appeler Ron l’Infirmier, souvenir d’une époque aujourd’hui révolue où la blogosphère m’a permis de croiser tout un paquet de gens bien. Personnellement, j’ai fermé mon blog après 8 ans… l’envie de changer, de passer à autre chose. Mais je garde un tel bon souvenir de tes écrits et je vois que le succès n’a jamais manqué depuis.

    Bravo !

    Zep

  • Anne Lataillade (@papilles) dit :

    Joyeux blog’versaire 🙂 Je crois que je me souviens de tout. Je ne sais plus comment j’avais découvert le blog de Ron l’infirmier mais j’avais tout de suite aimé et puis j’avais acheté le premier livre et puis tout cela quoi 🙂 Ron est devenu William et ça c’est chouette. Bonne chance pour la suite. Love xoxo

    • William dit :

      ANNE MA SOEUR ANNE, VOIS TU LE CUPCAKE VENIR ^^

      (Anne qui m’a calmé sur mon amour des cupcakes en me disant « Ouais, c’est une juste une base de quatre/quart avec du sucre glacé dessus »…Depuis, je les regarde et les mange moins, tant mieux pour la ligne)

  • brun michelle dit :

    un joyeux anniversaire de blog……….passe les jours et passe les semaines blablabla…….. Les vieux suiveurs sont toujours là ……… ♥

  • thierry71 dit :

    Je crois que je suis là depuis presque le début, arrivé je ne sais comment… Joyeux anniversaire !

  • Carson dit :

    Je te suis depuis 2004 ou presque aussi je crois.
    Lire ce que tu écris ici depuis quelques mois me fait penser à cette citation d’Anaïs Nin :

    « Vint un temps où le risque de rester à l’étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d’éclore »

    Bel anniversaire William et merci de nous faire partager ton chemin.

  • Pmgirl dit :

    Bon anniversaire!Je crois te lire depuis 8 ou 9 ans…
    Et je viens de réaliser que j’ai oublié mon anniversaire de blog qui était le 2 septembre…2009…
    En tout cas, courage pour cette prochaine période à venir qui me semble à te lire encore un peu nuageuse…

  • pskl dit :

    Joyeux anniversaire au blog et à son auteur ! Merci pour la sincérité transmise dans tous les billets. Lectrice depuis longtemps, j’ai suivi et apprécié l’évolution de l’écriture. Ce qu’elle est aujourd’hui me plait infiniment et me conforte chaque jour un peu plus dans l’idée que tout est possible si on le veut vraiment.
    Merci William continue longtemps…..
    PS d’actu tu en penses quoi de « new » ?

    • William dit :

      Pour te répondre, je n’ai pas aimé la voix de Paul sur « New » ni le morceau que j’ai trouvé très repompé sur Penny Lane. Mais bon, faut voir l’album…

      Je t’embrasse.

  • Julie dit :

    Joyeux Anniversaire William, merci pour ce partage, pour ces bouts de vie partagés!
    Je vous souhaite encore beaucoup de belles choses, et je vous remercie, aussi, d’avoir changé ma vie! 🙂

  • elodie dit :

    Bonjour William,

    Joyeux blog-anniversaire! Je viens de me rendre compte que cela fait pas loin de 9 ans que je vous suis alors… Dieu que le temps passe vite…
    Une bise de Lille cette fois 😉

  • fanfan dit :

    Bonne fête de blogue !

    Je me souviens de ton premier blogue, qui m’a fait aimé les blogues

  • JacquieB dit :

    Comme les autres je vous aime aussi William et vous dirai une fois encore combien votre blog magnifique de sincérité nous comble. Il est pour moi la lumière de ma journée et je n’aime pas les longues journées où vous nous laissez sans billet mais on vous pardonne car celui-ci est merveilleux.
    Je ne me fais pas de soucis cette nouvelle année sera merveilleuse et pleine de belles choses. Je vous embrasse.

    • William dit :

      Merci, JacquieB, merci beaucoup…J’écris moins mais je tâche d’écrire uniquement quand j’ai quelque chose à dire et je vois que vous avez compris 🙂

      A très vite, alors.

  • Rachel dit :

    Joyeux anniversaire ! Je n’aime rien tant dans ce blog que ta vision sur le monde que tu partages avec nous et ton évolution…Le chemin vaut par lui même, peu importe le but.

  • cvrin dit :

    Ahhh l’époque chez Haut et Fort!!! Mon blog n’y existe plus comme beaucoup, disparus dans la matrice du merveilleux monde des pixels. Mais quels souvenirs!

    Merci pour les récits de voyage, les tranches de vie, les potins, les coups de gueule, ta vision du monde et surtout, MERCI pour la roue qui tourne, merveilleux concept!

    Au plaisir de continuer à te lire ici et ailleurs. Et j’espère secrètement te rencontrer en vrai un jour!

    • William dit :

      Oui, la bonne époque de « Haut & Fort » !! Si on m’avait dit…
      Ahlàlàlà il fallait savoir un peu coder pour en faire quelque chose…

      Je t’embrasse.

  • Snail87 dit :

    Happy birthday! J’ai lu tous les livres, j’espère qu’il y en aura beaucoup d’autres…

  • Florence dit :

    Ce texte est beau et subtil
    Comme toi …

  • Anneso dit :

    Je te lis depuis Le Post (ça me paraît si loin!).
    J’espère que tu vas vite te trouver une nouvelle passion,une nouvelle voie.

  • Claire dit :

    Un premier commentaire mais fidèle depuis presque 10 ans, joyeux anniversaire !

  • Luna dit :

    HB à ce blog et surtout Merci pour tes mots.
    J’aime te lire, ta sincérité, tes interrogations, ton chemin de vie me touchent, et font avancer.
    Je me souviens avoir lu et relu une phrase d’un tes billets en me disant là c’est moi qui aurait « pu » l’écrire (enfin tes mots exprimaient exactement un ressenti – un déclic plutôt).
    Bref c’est confus.
    Donc juste un grand merci et longue et belle vie à toi.

    • William dit :

      Non, ça me semble clair, au contraire. Je suis touché de savoir que je peux être « universel » en ne parlant que de mon expérience. C’est top 🙂

  • audrey dit :

    Je vous lis depuis longtemps et j’ai lu certains de vos livres.
    Parfois,je vous trouve agaçant ou tête à claques et puis baucoupplus souvent,je vous trouve très touchant alors ne changez pas et continuez à vous/nous raconter des histoires car vous le faites extremement bien;allez! j’ose un gros bisou pour cet anniversaire même si je ne suis pas votre genre;-)

    • William dit :

      Ah, oui, c’est tout à fait moi, ça, aussi tête à claque que touchant et je suis le premier à me le reprocher souvent, pas plus tard que cet après-midi ! Mon genre est large, sinon, on sait jamais 🙂

  • Pascale dit :

    Ton blog a 3 mois et deux jours de moins que mon fils… vous avez sacrément grandis tous les 3!!
    Je ne me souviens pas précisément quand j ‘ai commencé à te lire, mais je ma rappelle très bien la photo qui illustrait le post: un monsieur tout nu tout musclé tout bronzé sauf du zizi, affiche pour promouvoir le port de la capote 🙂

    J’ai aussi fait chouettes découvertes bloggesques grâce à toi, entre-autre Célinextenso et PMGirl enfin devenue PMMum. Et j’aime te lire parfois dans les commentaires d’autres blogs…

    Merci aussi pour « The Year Of The Cat », c’est devenu une de mes chansons favorites.

  • Ludivine dit :

    Je vous suis depuis votre collaboration avec Zazie. J’ai aimé votre façon d’écrire et je suis arrivée ici. Je ne suis plus partie depuis :). Bon anniversaire de blog William !

    • William dit :

      Ah, cool ! Un peu triste que le nouveau site de Zazie ait écrasé l’ancien, j’aurais du sauvegarder tout le travail…Aucune copie…Mais bon, c’est la vie. Merci et la bise 🙂

  • Sandrine dit :

    Bonsoir,
    Je ne commente jamais…ce n’est pas que j’ai rien à dire mais je préfère me faire discrète et vous lire. J’aime votre écriture…je vous lis depuis de nombreuses années maintenant…Vous faites partie des premiers blogueurs que j’ai pu suivre. C’est mon moment à moi…Alors bon anniversaire pour vos 9 ans et j’espère pouvoir vous lire encore et encore 🙂

  • Myriam dit :

    Joyeux Anniversaire au Blog!
    Je ne vous ai découvert que depuis peu mais je prends beaucoup de plaisir à vous lire régulièrement. Keep on going! Et rien que du bon pour vous pour la suite!

  • Hadda dit :

    moi j’aime ce que tu écris ici…le reste pas lu, j’attends le prochain livre je sais que celui là me parlera
    quelques vidéos qui parle pour toi
    nouveau cycle, encore plus libre, plus grand, l’envol

  • benj dit :

    je t’embrasse william et je te remercie pour tes billets…
    c’est toujours une surprise de te lire…je me dis c’est chouette il est encore là! … dans ma barre de favoris, ton nom est sous mes yeux chaque jour. Et je clique de temps en temps, et je me dit « tiens qu’est-ce qu’il raconte ? » …et ça fait plaisir de te trouver…

    • William dit :

      Merci, je ne sais pas pourquoi mais ça m’a ému énormément de te savoir dans les favoris. Il y a plein de témoignages d’affection, aussi, au-dessus et je suis touché par tous, ça fait du bien, ce soir.

  • viobulle dit :

    Bon anniversaire de Blog Ron! 🙂

    A moi aussi, comme à d’autres, tu as changé des choses dans ma vie, je pense souvent à toi, même si on ne se connait pas. Tu es doté d’une force incroyable.

    Je me souviens comme si c’était hier quand je te lisais dans mon appartement d’Asnières. Je me souviens aussi du DVD de Madonna que je t’avais envoyé 😉

    Des torrents de larmes aussi en te lisant, de l’immense humanité dont tu fais preuve, de ton don de transmission.

    Tu es passé à Berlin, au moment où je vivais un cataclysme dans ma vie privée, et je n’ai pas eu le courage de te contacter, je manquais de force, c’est tellement dommage.

    En tout cas c’est toujours un plaisir!

    Je t’embrasse bien fort, Will!

    Violaine.

    Ps : je reviens d’Islande. Vas-y : j’en ai pleuré d’émotions. La folie de la nature était trop belle, le merveilleux.

    • William dit :

      Viobulle, je t’embrasse fort et te remercie pour ce DVD qui est soigneusement rangé dans la bibliothèque ^^

      Prochaine fois, à Berlin ou ailleurs. Berlin où je n’étais pas en pleine forme non plus…

  • Fannoche dit :

    Joyeux anniversaire!! je te lis depuis 2006, très discrète je n’en suis pas moins fidèle lectrice, à chaque fois que je change d’ordi la première adresse de blog que j’inscris dans mes favoris est la tienne. Un réel plaisir de te lire, de reflechir à ce que tu dis, parfois un de tes billets me reste dans la tête pendant quelques semaines, il me travaille, me fait cogiter. Je te recommande très souvent à mes amis en quête de sens. J’espère te lire encore de nombreuses années, tu as ce don, cette capacité à saisir l’émotion juste. Tu mets souvent des mots là où je n’y arrive pas. Merci.

  • Marsu dit :

    déjà 9 ans? J’ai l’impression que c’était hier que je lisais Ron l’infirmier….
    Mais Ron est maintenant William, quel beau parcours! Félicitations
    Une Suissesse

  • fred dit :

    J’avais adoré Ron, abandonné un peu Will pour diverses raisons(manque de temps, moins séduits aussi par un autre ton) , mais que je suivais de temps à autre, je retombe là sur des textes qui me touchent comme m’avaient touchés ceux de Ron. Très heureux de te retrouver ainsi, même si apparemment tu as fait du chemin. Il va falloir que je me rattrappe le retard; longue vie. Et bonne année!!
    Fredde Romans, le Festival du Blog, tu te souviens? c’était il y a bien longtemps!!)

  • fred dit :

    On a failli….??? ciel! faudrait-il alors que nous faillissions un de ces jours ?

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *