Vie quotidienne
Patiner
18 juillet 2017
3

J’ai depuis une trentaine d’année (j’ai hésité avant d’écrire le chiffre) l’obsession mentale du patinage – c’est-à-dire que je me repasse sans cesse en boucle les mêmes images mentales de gens ou plutôt de jambes patinant dès que j’ai une minute de temps de cerveau disponible – avec les mouvements perpétuels de pieds tournant sur la glace, je visualise des chevilles, je calcule l’angle des chevilles, je vois sans arrêt des gens évoluer sur de la glace ou du parquet, tournants sur eux-même, un film permanent dans ma tête, avec cette fixation sur les pieds de Michaël Jackson quand il se penche très en avant, anatomiquement impossible pour tout humain mais accessible avec un truc de magicien (pardon, je vais vous spoiler un truc)

Source image 

Je n’ai aucune idée du pourquoi, du comment et je me demande bien ce qu’un bon analyste ferait de tout ça mais bref, pour en revenir à ce patinage cérébral permanent, cette nuit j’ai enfin rêvé pour la première fois que je patinais dans un hôtel, pieds nus, glissant sur les moquettes et le marbre de l’entrée, virevoltant entre les clients et assurant avec une élégance rare des mouvements de bassin pour surfer vers un bout de la pièce ou un autre.

Je me suis réveillé heureux comme rarement.

 

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_3095

Le méridien

J’ai depuis une trentaine d’année (j&...

Read more
télécharger

Hourra

J’ai depuis une trentaine d’année (j&...

Read more
IMG_1192

Le cercle

J’ai depuis une trentaine d’année (j&...

Read more

There are 3 comments

  • Sofy dit :

    Certes je ne suis pas analyste (donc encore moins « bonne » analyste, évidemment)….
    Néanmoins il me semble assez évident qu’il y a une histoire de fluidité, d’aisance et de liberté là dedans non ? (sans compter que le choix de cette photo n’est forcément pas un hasard)
    Peut-être que tu « patinais » dans ta tête tant que tu cherchais, tâtonnais, essayant d’analyser la mécanique de tout ça… et que maintenant, ben tu ne patines plus à analyser comment les autres arrivent à glisser… Désormais c’est toi qui glisse ! Sans compter que bon, pour glisser avec grâce sur de la moquette , c’est plus de la fluidité et de l’aisance mais carrément un super pouvoir 😀
    Et disons que ça me semble assez conforme aux évolutions personnelles dont tu as fait part ici ces derniers temps 😉

  • myster.i dit :

    Hé ben, elle a l’air sympa ta « névrose obsessionnelle » à toi aussi 🙂

  • yotsuya dit :

    C’est ton appartement qui fait ça. Tu es enfin chez toi.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *