Vie quotidienne Voyages
Roadtrip USA Côte Est jour 3 : Capitol Building & autres
3 avril 2017
1

J’ai ma petite méthode pour trouver mes hôtels en voyage et je vous la partage parce que je la trouve diablement efficace.

Je suis inscrit sur Booking depuis quelques années et ils te donnent un statut « Genius » assez rapidement, soit quand tu as crée ton profil, soit quand tu as commandé quelques fois. Je ne passe jamais en direct avec les hôtels car ça me gonfle : je sais que je pourrais gratter quelques euros dans l’histoire mais échanger des mails avec des gens qui ne travaillent pas tout le temps, qui ne parlent pas forcément la langue ou qui vont tout simplement te dire « Désolé, on est plein / Désolé, c’est le prix ferme / etc. » moi je n’ai pas envie, surtout pour une seule nuit. Après, si tu dois passer plus de trois nuits dans un endroit, je te recommande de passer en direct, oui. Mais comme je reste le plus souvent entre une à trois nuits par endroit, je ne le fais pas.

J’ai donc trois onglets ouverts quand je fais une réservation d’hôtel.

Le premier, sur Google Maps, recense tous les endroits que j’ai « starré » avant de venir, car j’ai identifié sur la carte les quinze points à visiter dans la ville absolument. Pour cela, je me suis servi le plus souvent des forums du Routard, une mine ! N’hésitez pas, tout y est, quelque soit votre destination. J’ai lu les topics, les réponses, les recommandations et j’ai donc mis des petites étoiles sur ma carte, comme ici des lieux que je veux visiter à tout prix :

Chaque étoile, je la retrouverai également sur mon smartphone, dans l’appli Google Maps, avec adresse + heures d’ouvertures. En un clic, je peux même trouver l’itinéraire à pieds pour y aller quand je serai sur place. Pourquoi je fais ça ? Pour trianguler dans la ville EN GROS les lieux que je veux visiter et repérer un hôtel dans un quartier soit central, soit pas trop loin de tous ces endroits. Vous me direz : « Et bé ducon, c’est pas compliqué, prends un hôtel dans le centre… ». Yep. Et vous savez où est le centre de Baltimore, vous ? Pas moi. De plus, certains « centres » sont glauques ou sans intérêt, prenez Paris, le « centre » pour un touriste sera les Champs Elysées (ne riez pas, je connais plein d’Américains qui pensent que c’est là qu’il faut aller dormir…) alors que moi, je me prendrais plutôt un hôtel à République sur Paris (en évitant soigneusement le Marais, bruyant et bondé le week-end), comme quoi chacun voit midi à sa porte. Et le « centre » de Bordeaux ou de Boston, alors ?

Une fois que j’ai repéré sur la carte les lieux que je veux visiter et, en gros, la zone dans laquelle je cherche un hôtel, je vais sur Booking pour regarder les propositions. J’en sélectionne cinq selon plusieurs critères : le prix, l’endroit sur la carte qui doit matcher avec la mienne, la note attribuée, la distance du métro et…les photos (mais bon, là, c’est 90% du mytho ou du fish-eye) PAR CONTRE je double checke  tous ces hôtels sur TripAdvisor en même temps et là, souvent, les surprises sont de tailles. Tel hôtel pas cher sur Booking est en fait situé près des bars à putes ou dans un quartier miteux et forcément l’énorme ristourne sur le prix de la nuit n’est pas le cadeau du siècle, loin de là…Une fois que j’ai suivi l’avis de TripAdvisor, me fiant à un bon 70% de commentaires positifs, je repars sur Booking où je finis par réserver la chambre car elle est souvent annulable sans frais, ce qui fait tout l’intérêt du site, surtout en plein roadtrip, quand on choisit une ville selon la météo, le feeling ou la voiture qu’on n’a pas pu louer. Je précise que TripAdvisor offre aussi un comparateur de prix et que, parfois, certaines nuitées sont moins chères sur d’autres sites que Booking mais je privilégie la facilité de Booking, le confort d’annuler ou juste la connaissance que je commence à avoir du système pour rester chez eux.

Bilan de cette méthode après cinq ou six ans de Booking / TripAdvisor / Google Maps : excellent, taux de plaisir 90%

J’ai quelques échecs mais rares : parfois la chambre est trop petite ou donne sur un mur. Dans ces cas-là, je ne me laisse pas faire et je descends à la réception pour demander à en changer. On me propose souvent une alternative que je demande à visiter avant d’accepter et quand ce n’est pas possible pour la nuit même car tout l’hôtel est plein, on me le propose pour le lendemain. Si VRAIMENT l’hôtel est décevant, je me dis que je suis là pour une seule nuit et que je ne vais pas en mourir. Mais j’ai un taux de satisfaction de 90% en considérant que je tape plutôt dans les gros 3 étoiles donc rarement des chaînes et rarement des lieux standardisés. J’ai le plus souvent d’excellentes surprises avec un très bon rapport qualité/prix et je note TOUJOURS ensuite les hôtels sur TripAdvisor en conséquence ! Et oui, il faut être logique et alimenter la machine. Quel intérêt de suivre les commentaires des gens si, soi-même, on ne donne pas son avis ?

Ah oui, un petit conseil pour la visite du Capitole : vous êtes censés vous inscrire sur le site officiel et choisir un horaire pour la visite, ce qui est un peu contraignant car vous êtes convoqués une bonne demi-heure avant pour passer les contrôles et que, surtout, l’entrée se trouve derrière le Capitole, qu’il faut donc contourner et c’est pas la porte à côté (on ajoute dix bonnes minutes de marche) (ah oui,  APRES la visite du Capitole, NE SORTEZ PAS DU BUILDING et empruntez le tunnel sous-terrain conduisant à la librairie du Congrès, ça vous évitera d’avoir à faire la queue de nouveau, attention, c’est pas super bien indiqué, si vous clignez des yeux, vous ratez le panneau, faites-vous indiquer la direction…Deux visites pour « le prix » d’une (c’est gratuit, je précise).

DONC LE CONSEIL : il reste toujours des places en plus de gens qui ne sont pas venus et il y a deux files à l’intérieur : une pour ceux qui ont un ticket et une pour ceux qui n’en ont pas. N’hésitez pas pour deux raisons : j’en avais un à 12H30 et j’ai pu faire avancer ma visite à 11H30 in extremis et deuxio des gens étaient venus sans ticket à côté de moi et ils ont pu entrer pour la visite avec moi, il restait des places.

Je vous préviens : il faut parler super bien anglais pour comprendre toute la visite guidée (obligatoire) et les arcanes de la politique Américaine. Deuxième point : on vous montrera un très joli film, deux rotondes, un couloir et…basta. C’est pas réellement la grande visite du Capitole mais à peine trois lieux. C’est pas si mal que ça. A faire un samedi pour être plus tranquille ou en semaine si vous aimez la presse, les caméras et tout le barda.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_1297

La mémoire des mûrs

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
img_7643

Il faut savoir dire merci

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Capture d’écran 2017-09-10 à 21.07.59

La première nuit (dans tes bras)

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There is 1 comment

  • François dit :

    Pr le Capitole, tu peux assister aux sessions du Sénat et de la Chambre. C’est pas passionnant, surtt si on est pas fan de politique US mais ça permet de voir des endroits que tu vois pas dans la visite (bon ok là c’est trop tard mais si qqn va jusqu’à ce commentaire en lisant ton article 😉 )

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *