Vie quotidienne
Si vous avez une question, c’est le moment.
28 janvier 2016
65

Tous les deux ou trois ans, je réponds à TOUTES les questions que vous vous posez en commentaire.

N’hésitez pas, c’est le moment. Allez, à part mon âge réel, disponible hélas sur Wikipedia (les salauds) je n’ai rien à cacher !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source image 

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_1502

Largué comme un chien !

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
IMG_1297

La mémoire des mûrs

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
img_7643

Il faut savoir dire merci

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 65 comments

  • Chloé dit :

    Lectrice sous-marin depuis de nombreuses années, j’ai tenté récemment d’expliquer à mon conjoint ce qui me réjouissait ans la lecture de votre blog : non, je ne vous connais pas, non, je partage peu de vos goûts (sans jugement aucun), je ne voyage pas du tout de la même façon, pas aux mêmes endroits…pas le même âge, pas les même préoccupations, pas le même domaine professionnel…

    Et soudain le rapprochement avec la lecture d’Emmanuel Carrère dont l’écriture me fascine par sa fluidité, son aisance et son introspection sans filtres, sans inhibition. Alors, ma 1ère question : partageons-nous ce goût pour l’écriture d’E. Carrère?

    Et puis, au fil des années, j’apprécie le récit de votre carrière sans cesse réinventée : après tout, la base du blog, c’est votre métier d’infirmier. D’où ma 2ème question de petite curieuse : mais quel est donc votre nouveau job?

    Amitiés virtuelles et remerciements sincères pour votre prose quotidienne!

    • William dit :

      Je me réjouis de vous répondre.

    • Camille dit :

      Merci pour cette question Chloé! Car il n’y a que deux noms qui me font acheter un livre les yeux fermés: Emmanuel Carrère et toi, William.
      J’ai donc hâte d’avoir la réponse à cette question que je n’ai pas posée!
      Bises à tous les deux.

    • Céline dit :

      Merci Chloé pour ce commentaire qui fait sens pour moi… Il éclaire effectivement un lien que je n’avais pas fait entre deux auteurs qui m’emportent les yeux fermés… 😉

  • Hans dit :

    Mais pourquoi cacher qu’on va sur ses 43 ans ?

    • William dit :

      Ahahahaha mais parce que ça bloque les gens !
      Hier, encore, quand j’ai dit mon âge, on m’a dit que j’étais trop vieux pour faire un truc…

  • iris dit :

    william, j’aime beaucoup votre cheminement, votre compréhension de vous-même, de votre fonctionnement, de votre vie pour allez mieux
    alors quand vous avez indiqué votre nouveau travail chez D. … comment pouvez-vous cautionner cette multinationale agroalimentaire laitière ???
    cela tranche tellement avec ce que je percevais de vous, de vos choix de mode de vie/mode alimentaire plus sain
    on peut tout à fait changer d’avis, faire des « écarts » ou simplement choisir un juste milieu après une alimentation très restrictive
    mais au point de rêver à son prochain yaourt bourré de trucs et machins chimiques de la machine je ne comprends pas …

    • William dit :

      Ah ! Excellente question 🙂
      Merci !!

    • Sofy dit :

      Je n’aurais pas dit mieux qu’Iris, qui a parfaitement retranscrit tous les points d’interrogation qui ont surgi dans ma tête le jour où j’ai vu ta nouvelle orientation professionnelle.
      Donc très intéressée d’avance par la réponse que tu vas donner aussi !

    • roussix dit :

      bonjour,
      Même étonnement et questionnement qu’Iris.

  • Ninon dit :

    Combien de partenaires sexuels à tu es ?
    Quelles sont tes pratiques les plus extrêmes ?

  • Anne dit :

    Bonjour,

    Est-ce que tu te rappelles de la photo d’un arbre sur ton ancien blog, quand tu avais fait un petit concours de texte en rapport avec une photo ?
    C’était la mienne…et à chaque fois que je pense à mon père, je pense à toi, et à l’histoire si particulière que cette photo sur ton blog a eu dans ma vie.
    Bref..ce petit message pour te remercier d’avoir repris une écriture plus régulière sur ce blog, c’est toujours un plaisir de lire tes textes.

  • Bidibulina dit :

    Quelle était cette grande star américaine que tu avais « sauvée » dans un grand magasin durant tes aventures d’infirmier. Et Joe Jonas ????

  • Bidibulina dit :

    Et aussi, tu as un regard très critique sur Paul, malgré ton amour évident pour lui derrière le personnage quelque peu agaçant et cabotin, est-ce que néanmoins quand on l’attaque devant toi, comme tout enfant défendra ses parents, même les plus abusifs, face aux personnes extérieures, tu le défendras bec et ongles au risque de te contredire ? Quelle est ta chanson/ton album préféré de Depeche Mode ?

  • Troll dit :

    Quelle est la taille de ton penis au repos ? Cordialement.

  • Jules dit :

    Aussi passionnant que soit ton nouveau job, as-tu de temps en temps un petit regret d’avoir quitté le monde des médias et des paillettes pour celui du big corporate business ?

  • Fannoche dit :

    Bonjour ☺
    Une question que je me pose depuis longtemps.
    Imagine, je te reconnais dans la foule et je vais vers toi pour te dire combien j’aime tes mots (que ce soit dans tes livres ou tes blogs ). Comment réagis tu? Est ce que ça te saoule?

  • Golden Loulou dit :

    Quel est ton secret ?

  • Guillaume dit :

    Tu as une vie faites de reliefs et de changements, suffisamment pour nous faire partager ces anecdotes et histoires accumulées au fil des années (aussi bien professionnellement que rationnellement).
    Aurais-tu préféré un peu plus de monotonie ? Si tu devais conseiller un jeune, lui dirais-tu de suivre un chemin un peu tortueux dans la vie, quitte à y laisser des plumes ?

  • Séverine dit :

    Bonjour!
    J’apprécie beaucoup de pouvoir venir te lire plus souvent, c’est toujours un moment agréable.
    Mais la question qui me vient, là tout de suite: arrives-tu à prendre du temps pour toi? Rien que pour toi? Te faire plaisir une fois par jour?
    Et sinon: à quand la suite du livre SF dont j’avais eu un aperçu par ici un jour?
    Merci et une belle suite à toi William 🙂

  • Pierre K dit :

    Vas-tu toujours voir un voyant une fois par an pour avoir de la visibilité sur l’année qui arrive ? En changes-tu ? Si oui pour quelle raison et avec quelle fréquence ? (Oui d’accord ça fait 3 questions, mais on est sur le même thème et tu dois pouvoir y répondre en une phrase)

  • Ll dit :

    Quelles sont les deux phrases que t’a dites cette psychhologue spécialiste des traumas, mandatée par ton employeur après le Bataclan, et qui ont changé ta vie?

  • fred de romans dit :

    On le prend quand ce pot?
    La chambre d’Albert Camus: tu avais deux fins à cette histoire, tu les as mis en ligne , et tu as retiré l’une des deux. Finalement, as-tu republié la seconde fin? qui me plaisait beaucoup plus….

  • Christophe (Mr Bond...) dit :

    Que dirais Ron à William s’il avait l’occasion de le croiser?

  • Melanie dit :

    N’en avez vous pas marre de Paris?

    Un calin avec touche pipi et pénétration avec une femme, déjà arrivé?

    Le hautpotentiel, la surdouance, etc, on vit vraiment mieux en le sachant ?

    Le dernier bon roman lu?

    Merci pour tous ces moments de plaisir à vous lire depuis 2005.

  • C est pour vous aider dit :

    À quel point votre enfance a-t-elle été difficile pour avoir un besoin si grand de se mettre en scène, d’attirer les regards, d’essayer de chopper du like à tout prix / va, de sembler tout faire (alors là oui, tout faire) pour faire que votre quotidien soit du contenu « likable » sur facebook? Quelle est votre véritable estime de soi? Quelle part d’auto-dérision sur votre page? Et surtout, quelle part d’appel à l’amour (désespéré)? Vous m’exaspérez souvent car vous représentez le pire des réseaux sociaux, une « attention whore » qui ne se rend pas compte que les gens qui vous lisent ont beaucoup (trop?) d’empathie pour vous. Essayer d’arrêter de poster une semaine (allez!) de ne pas consulter vos likes toutes les 3 minutes… Vous vous sentirez sans doute libéré! à 42 ans (ooops?!) on devrait avoir largué ce besoin de teenager d’être un wannabe / wannahave aux yeux du monde, non?

  • Mylene dit :

    J’aimerais bien avoir la révélation évoquée dans cet article : http://williamrejault.fr/ne-pas-partir-comme-ca/ =) Le suspense me tue. Peut-être Mélanie ci-dessus évoque une piste avec le haut potentiel ?

  • ZWP dit :

    La plus grande leçon/réflexion marquante de vos années d’infirmier? Des regrets (oui je sais c’était y’a 3 vies mais bon quand même… c’était le début) ? Si vous pouviez être consultant sur l’organisation du travail infirmier et sa place dans le réseau de soin… que proposeriez-vous? (ça fait sérieux comme ça mais bon… quand on a eu autant d’expériences variées… on a des avis parfois :-))

    Bises helvètes

  • Muriel dit :

    Bonsoir William,
    de mon côté j’avais la même interrogation sur Danone que l’une des commentatrices au début, donc je ne réitère pas. Je me demandais par ailleurs moi aussi quelle était cette fameuse révélation évoquée dans un récent post. Du coup j’ai dû me creuser un peu plus la tête et il me reste effectivement deux questions (ah ah! quand même!), même si j’avoue, je trouve ça indiscret au final de les poser (mais bon la curiosité l’emporte, je me lance…). Avez-vous eu envie d’avoir un ou des enfants un jour? Et sinon, qui est cette fameuse voyante si extraordinaire dont vous avez parlé une fois (celle qui vous avait dit que dans une vie antérieure vous aviez été assassiné et que dans cette vie-là, vous aviez pu l’éviter…)? Merci!

  • Muriel dit :

    Bonsoir William!

    Bon, comme souvent quand j’essaie de vous laisser un commentaire, il n’apparaît pas (ça me fait le coup quasi à chaque fois, 🙁 et des fois j’ai la flemme de me répéter alors je laisse tomber…). En gros je vous demandais si vous aviez déjà eu un désir d’enfant. Et qui était la voyante extraordinaire que vous avez évoquée il y a bien longtemps dans un de vos billets (celle qui évoquait un assassinat dans une vie passée…). Voilà! Sinon je me posais aussi des question concernant cette reconversion étonnante dans un groupe de l’agro-alimentaire, de même que ce qui a constitué votre récente « révélation », mais j’ai été devancée! J’attends donc les réponses avec impatience!!!

    Merci à vous pour ce blog et pour vos écrits. Je vous suis depuis longtemps et vous avez semé bon nombre des petits cailloux qui ont fait que je suis là où je suis aujourd’hui, sur un chemin particulier, que je choisis de plus en plus, que je subis de moins en moins… Merci pour ça aussi…

  • Muriel dit :

    Ah zut, j’en oubliais une autre… J’espère qu’il n’est pas trop tard!

    Pourquoi avoir très vite supprimé les articles qui racontaient (de façon sûrement romancée d’ailleurs) certains épisodes liés à une certaine chanteuse connue, concernant l’époque où vous travailliez pour elle? C’était certes un peu vachard, mais il n’y avait rien là de très choquant non plus… Avez-vous reçu des pressions, ou du moins des « conseils amicaux » pour les retirer ou était-ce un assaut de remords de votre part après un petit coup de colère ou de ras-le bol? Je me suis toujours posé la question… J’aimais bien, moi, cette ébauche de saga dans « l’univers impitoyable » de la chanson… Un aperçu de l’envers du décor (j’ai toujours aimé soulevé les coins du rideau, une fois qu’il est fermé et que la représentation est finie, comme tout le monde je suppose…).

  • Ah ben je te lis depuis pffff des années, du temps de Ron, et il me semble que je lis tous tes billets. Je suis étonnée en lisant que tu bosses chez D., ils savent ça d’où tes lecteurs ?

  • estèf dit :

    Bonjour William
    Comme tous j’aime beaucoup venir te lire.
    Quel a été l’élément déclencheur qui t’a poussé à consulter pour confirmer ton « état » ? Car la révélation se profile toujours avant les tests…
    Et au fait, tu as consulté où ?

  • William dit :

    Bon super. J’attends encore un peu et je réponds dans un grand billet. Les retardataires du week-end vont arriver.
    Merci pour vos questions !

  • Alice dit :

    Bonjour William
    Tu parles souvent d’Annie Ernaux dans tes billets, quel livre me conseillerais-tu d’elle pour commencer ?
    merci !

  • avec2t dit :

    Bonjour.
    Es-tu (étais-tu) Brad-Pitt Deuchfall ? (quoique je me demande si tu n’as pas déjà répondu à cette question…)

  • Mélanie du Poteau dit :

    Je viens souvent ici et j’ai même eu la chance de te parler en vrai un jour. Quand je passe te lire, je me demande toujours comment tu peux laisser une telle part de toi sur ce blog ? Qu’est-ce qui te fait te dévoiler ainsi ? Te mets tu des limites sur ce que tu racontes de toi ?

  • Farid dit :

    Sans langue de bois, quelle est la pire « star » (tv, ciné ou musique) rencontrée ? et la mieux ?
    Dans les 2 cas, peux-tu dire pourquoi ?

    As-tu eu une « aventure » avec une « star  » (tv, ciné ou musique) ?

    Merci

  • Jesagrey dit :

    Je te lis depuis longtemps, dans l’ombre, ton cheminement m’interpelle, car il rejoint le mien sur certains points. Ma question est : comment faire quand on a peur de changer de voie? (j’ai une profession qui ne me convient pas, une vocation – je crois – que je ne peux pas vraiment explorer faute de moyen – elle supposerait que je puisse financer 5 ans d’études, et aucun début d’idée de comment faire alors que ça me bouffe, ce job, et ce milieu)

  • Luc dit :

    Non mais vraiment, c’est quoi l’adresse de ton blog secret ?

  • michel dit :

    Aurais-tu pu faire le parcours professionnel dans le sens inverse (media/com puis médecine) ?
    Et sinon est-ce que tu viens pour les vacances ?

  • Kolena dit :

    J’aimerai connaître votre blog sous marin, même si je comprends qu’il soit et reste secret
    (il fallait que je tente ^^)

    Une lectrice de longue date, un poil groupie

  • William dit :

    Wow, il y a de la matière à répondre. Cela se fera probablement en deux parties, la semaine prochaine !

  • Julie dit :

    Je te cite:
    « – Vous devriez ouvrir un cabinet de voyance, vous vous feriez des couilles en or. Vous seriez très, très riche. Mais, socialement, vous ne l’assumerez pas. Alors vous ne le ferez pas.  »
    Toujours pas?
    Est-ce que tu as conscience de ce truc que tu as et est-ce que tu t’en sers pour autre chose que pour repérer les synchronicités? Moi je dis, infirmier, ça rime avec « branché ». Nan?? Bisous et merci pour tes jolis mots.

  • Sonia dit :

    Quelles sont tes relations avec tes parents aujourd’hui ? Comment va ton frère ?

  • Loïc dit :

    Bonjour William !

    Cela fait maintenant plusieurs années que je suis ton parcours. J’ai lu quelques-uns de tes livres (mais pas tous) et nous avons parfois échangé sur le Web (essentiellement sur les réseaux sociaux) mais n’avons jamais eu l’occasion de nous croiser IRL.

    Je partage certaines de tes opinions et prises de position. Mais pas toutes. Parfois, tu m’exaspères. Et pourtant, je continue à te lire. Et à apprécier ce que tu fais. Parce que l’écrivain me « parle » et qu’il y a une part des ressentis de William, de sa façon d’aborder les événements dans laquelle je me retrouve un peu. Et c’est justement ce qui fait que je suis là, encore et toujours.

    J’ai donc 3 questions (qui se rejoignent plus ou moins) : Ecris-tu davantage pour toi ou pour les autres ? Dans l’exercice « d’écriture » parfois très personnel, penses-tu avant tout à toi ou à ceux qui te liront ? As-tu conscience que certains (qui ont pourtant une vie et un caractère totalement différents des tiens) puissent se retrouver derrière certains de tes mots et t’adaptes-tu en fonction ?

    Merci des réponses que tu apporteras à ces questions et au plaisir de continuer à te lire …

  • Rose dit :

    Rien à cacher vraiment ? Pourquoi alors ai-je si souvent le sentiment à vous lire de ne découvrir qu’une partie infime de votre vie et de rester sur ma faim ? C’est le talent des écrivains d’ouvrir à ses lecteurs des perspectives et de leur laisser imaginer la suite.J’ai hâte de découvrir les réponses aux questions ci-dessus que je me suis moi-même posée (pas toutes….) même si je sais que les réponses ne nous dévoileront pas tout. Et c’est très bien ainsi !

  • Maximito dit :

    Hello William,
    Petite question apres tout ce que tu ecris.
    Qu est ce qu il te manque encore aujourd hui pour atteindre le bonheur?
    A+

  • Isa dit :

    est-ce que tu mens beaucoup dans ta vie de tous les jours?

    et sur ce blog?

    ton blog caché existe-t-il vraiment?

    dans quel coin de Paris habites-tu?/quel est ton quartier préféré?

    je t’embrasse, (si tu permets)

  • Rachel dit :

    Si tu pouvais revenir en arrière et changer une seule chose : choisirais quelque chose que tu as dit ou que tu as fait, et quoi ?

  • monsieurlyle dit :

    Han, j’ai raté les questions !

    S’il est encore temps, j’en ai une de très indiscrète.

    Que s’est-il passé avec la Marmotte ?

    Il y a une dizaine d’années, je découvrais/vivais enfin mon homosexualité et lire des blogs comme le tien ou celui de Matoo m’ont beaucoup fait de bien. Loin du « milieu » et pas très doué socialement, en vous lisant j’avais un peu l’impression de partager votre quotidien, de suivre les péripéties d’amis (je sais, c’est un peu tristoune). Vous avez été à votre insu des role models, des homos auxquels je pouvais m’identifier. Et ça, c’était chouette 🙂 donc merci avec quelques années de retard !

    Enfin bon, tout ça pour dire que ton histoire avec la Marmotte avait (je mets l’imparfait mais peut-être que du présent serait plus à propos?) l’air tellement idéale que je me demande ce qu’il s’est passé (je suis bien sûr conscient que dans un blog, tu ne racontes pas forcément la réalité mais j’avais envie de croire à votre histoire bizarrement). Des bribes que tu lâches, j’ai l’impression que tout ça a plus ou moins pris fin et je dois t’avouer que je suis un peu frustré de ne pas en savoir plus…

    Bien sûr, je comprendrais que tu n’aies pas envie livrer une réponse à cette question en pâture à des milliers d’inconnus (je n’ai aucune idée de l’audience de ton blog, désolé ^^’) mais si tu as envie de la livrer à un seul inconnu, n’hésite pas, tu as mon adresse ! 😉

    Bonne continuation à toi !

    Bises

  • Colette Du Ne dit :

    A lire toutes ces questions qui portent finalement un peu sur les thèmes qu’on aborde chez une voyante (le travail, l’amour, la destinée et l’aventure – faut-il vouloir une longue vie morne ou une courte vie agitée?-), il m’en reste une à poser et qui fait écho à mon expérience personnelle : pourrais-tu passer 3 semaines sans internet chez toi? On a internet au travail, mais de là à y alimenter son blog et ses passions secrètes… Donc la place d’Internet dans ta vie?
    (je viens de déménager, je suis dans les cartons, et pour de sombres raisons techniques, je n’ai pas internet et le retour à la vie connectée va prendre un certain temps).

  • Benoitou dit :

    Bonjour William,

    Je voulais savoir si tu savais quand sortirait le DVD du Tote…
    Bon ok, je sors !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *