Vie quotidienne
Sulivan Gwed, 15 ans, la naissance d’une star
17 février 2016
21

 

 

Les #MFA2016, au Grand Rex, hier soir. Ne cherchez pas : si vous ne savez pas ce que #MFA veut dire, c’est que vous avez dix, vingt ou trente ans de trop.

Devant moi, un ado encore tout enfermé dans son corps d’ado fait hurler d’autres ados, derrière nous, à chaque fois qu’il se lève. Des pancartes à son nom. Des smartphones braqués sur lui. Mille fois son prénom crié dans l’espoir (vain) de le faire se retourner. Il monte sur scène, se tire cent fois sur la chemise proprement repassée pour se donner une contenance, bredouille trois mots, redescend. Ce n’est visiblement pas encore son truc de parler en public « live » mais ça le deviendra. A même pas 16 ans, il maîtrise déjà totalement la caméra, l’élocution, le montage et la viralité. Les filles l’adorent.

Pourquoi ?

Parce qu’il a tout compris. Parce qu’il n’a rien à vendre. Parce qu’il est lui. Simplement lui. Juste lui.

Pas plus original qu’un autre (le montage, les sujets abordés), pas plus moche ou beau qu’un autre, pas plus ou moins pistonné qu’un autre (il est juste posé là, sur le web), fils de parents qu’on présume jeunes et qui, d’après lui, « ne comprennent rien au net ».

Son compte Instagram sur lequel il ne pose rien de plus que sa tête de gosse en gros plan compte déjà presque un million d’abonnés. Ses vidéos (une quarantaine) cartonnent. Ses tweets, bourrés d’aphorismes lus mille fois ailleurs, n’apportent franchement rien d’éclairant sur la vie d’un ado de la région Parisienne en 2016. Non, la raison qui fait que Sulivan cartonne, c’est lui. Il est juste lui. Totalement lui. Dans ce lui qui n’a pas encore vécu grand chose (et qui en aura des vidéos à faire sur l’amour, les chagrins d’amour, l’acceptation de mille choses, les amis, la célébrité trop jeune, l’argent, les propositions commerciales, les parents qui ne comprendront jamais, les habituelles inimitiés de collège dans son cas multipliées par cent, les choix professionnels, l’école qui ne saura pas quoi faire de lui, etc) et qui pourtant a tout compris, tout assimilé, tout recraché, à sa sauce, en étant juste lui. Mais ce lui si rare qu’on ne trouve pas tous les jours sur sa route, sur le web ou ailleurs, ce lui si fragile qui ne peut exister et croître qu’entouré et aimé, ce lui d’une finesse juste et touchante, qui ne demande qu’à s’affiner encore et à toucher toujours plus large, encore plus âgé.

Regarder Sulivan Gued ne vous apprendra rien sur la jeunesse : c’est juste un concentré d’humain et de vitalité qui, par la force d’une caméra et d’une connexion web trouve en face de lui sur un boulevard une foule sentimentale cherchant de l’authenticité, de l’amour et prochainement un joli petit fuck d’irrévérence au système (ça viendra, je l’ai senti, laissez-lui deux ans et… attendez le feu d’artifice)…

Sulivan Gued est une star au sens le plus strict du mot : une étoile qui fait lever les yeux et pointer du doigt.

Je suis conquis. D’humain à humain : mec, tu m’as épaté. Tu ne vas pas aller loin : tu es déjà loin.

Son compte Twitter 

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_1527

Gigi, c’est toi, là-bas dans le noir ?

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Fichier_009(2)

Moi je veux mourir sur scène

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
IMG_3486

Les années

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 21 comments

  • Melanie dit :

    Félicitations à lui !
    Mais en regardant quelques vidéos, je ne peux m’empêcher de penser que c’est plus facile de vendre du rêve quand papa maman peuvent payer un iphone, un portablemac, un mac de bureau, une piscine, une sortie en bateau, etc.
    Mais c’est aussi ça être une star, profiter de ce qu’on a pour créer quelque chose qui plait aux autres.

  • Coudy dit :

    Il fallait au moins l’espace infini du web pour accueillir la culture du néant.

  • Pyb dit :

    Bitch, on est nées avant 1984. HANHAAAN ! (Oh punaise le coup de vieux !)

    C’est moi, où il y a un soupçon de genderfuck chez ce petit bichon ?

  • Lise dit :

    Je ne saurais dire si j’aime ou pas (et de toutes façons je pense que je ne suis pas du tout sa « cible ») mais je trouve que ce gosse est complètement hypnotisant! (et touchant aussi)
    Et ça me fascine, personnellement, cette capacité qu’ont youtube et les réseaux sociaux à propulser au rang de star (avoir des 100aine de milliers de followers c’est être une star non?) un jeune monsieur « tout le monde » (quoique Sulivan n’en est d’ailleurs pas vraiment un en fait)

    Bref, mi-fascinée mi-séduite et un poil circonspecte, mais merci pour la découverte 🙂

  • Marc dit :

    L’article là… enfin sur le « talent » de Sulivan Gwed je veux dire…
    C’est du second degré ?
    Non parce que c’est juste affligeant…

  • Gabriel dit :

    Avec un X, connexion est plus joli 🙂

  • Pmgirl dit :

    Je me dis que je ne suis pas du tout dans la cible.
    Tout comme je ne comprends pas un seul statut Facebook de ma nièce de 15 ans (Je prie pour qu’elle ait un vrai profil car là même sa grand mère commente).

    Ce qui est certain c’est qu’il a du courage et de la volonté ce jeune homme.
    Il y a 20 ans sans internet, il serait surement le roi du centre de loisirs de son quartier.

  • Anna dit :

    Franchement moi je le trouve exceptionnel ! Je le connais depuis ces 100/200 abonnés sur youtube et il a bien grandit ! Maintenant ou plutôt avant-hier il a déjà eu ses 100 000 000 (1million) d’abonnés ! J’étais super contente pour lui ! Je n’ai jamais pu le rencontrer car je suis trop loin de Paris (je suis au sud de la France) mais ce garçon, ce youtubeur, cette star qui a que des personnes qui l’aiment autour de lui est vraiment exceptionnel je vous le dit.

  • Léa dit :

    C’est simplement waaouh…

    Ce texte est tellement véridique.
    Il suffit d’être toi, avoir une touche de créativité, de l’honnêté et de la gentillesse, être un pro du montage et la carrière est lancé.
    Ce gars, est tellement… Fascinant.
    C’est un garçon vrai, honnête, gentil.
    Il gère sa popularité avec brio, pour un garçon de son âge. Et franchement avoir 1 million de fan à 15 ans… C’est incroyable !

    Je ne dirai pas mon âge… Disons que je suis à peu près dans la même tranche d’âge que lui.

    Mais j’essaye de raisonner comme un adulte : Certain adultes peuvent trouver ça révoltant ou anormal je n’en sais rien. Mais franchement bravo pour ton annalyse de la situation, ton texte tellement bien écrit aussi. C’est fou. Chacun à son avis on peut le dire. Mais c’est vrai que d’habitude les adultes pensent ça comme quelque chose d’anormal…

    Merci si tu as lu tout ce pavé. Bonne continuation.

  • Arthur dit :

    Bonjour, donc tous d’abord j’ai beaucoup apprécié votre article mais pouvez vous m’éclaircir sur ceci car je n’ai pas très bien compris. « et prochainement un joli petit fuck d’irrévérence au système (ça viendra, je l’ai senti, laissez-lui deux ans et… attendez le feu d’artifice)… »

    Cordialement

  • Val dit :

    Juste , il habite dans la region PACA. Voila sinon super article 🙂

  • Elena dit :

    je connais Sulivan depuis ses 100 Abonnes si je devais lui dire un truc maintenant ses merci d’être comme tu es car il nous a porte tellement de bonheur quand tes triste et que tu écris Sulivan ta bonnes humeur reviens ses le seul You tubeur qui a cette joie de vivre qui nous la transmet a travers ces vidéo en conclusion sa veut dire Sulivan merci je t’aime tes le meilleur surtout ne change pas reste comme tu es tes magnifique je t’aime et j’espère que vous aller me comprendre

  • Maud. Suliiii ❤❤❤ dit :

    Par ou commencer ? Votre article est super car il est, comme vous l’avez dit, tellement lui et ce lui on l’aime tellement !!! Sulivan’ est un garçon drôle, attachant et contrairement à ce que vous avez dit : extrêmement mignon physiquement…❤ Le rêve de le voir un jour restera un rêve mais suli est parfait et vous ne pouvez même pas comprendre à quel point je l’aime ❤ Qd tu es triste il te donne plus de joie que n’importe qui d’autre et à une grande place dans mon cœur

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *