Vie quotidienne
Tout le monde est intérimaire, sauf le comptable, quoi. Ah, souvenirs.
8 avril 2012
4

In Le JDD du jour

20120408-085807.jpg

1405 lectures pour cet article. Merci pour votre fidélité.

About author

Related items

/ You may check this items as well

26814644_10215856938243017_7079322755806628143_n

N’abandonne pas.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
eglisematin

One is the happiest number

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
IMG_3186

Goethe, la CIPAV et moi.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 4 comments

  • Gump dit :

    tiens, tiens, j’ai accouché là-bas de mon 1er enfant.
    Quasi seule. heureusement qu’il n’y avait pas eu de complication vu l’absence totale de prise en charge. et c’était pas un jour de folie. 2 accouchements seulement

  • yopyop dit :

    Bof, comme dirait ma mère, tout le monde finit toujours par mourir… Elle m’a raconté qu’une fois elle avait réanimé quelqu’un quatorze fois dans la nuit et qu’il était mort la quinzième… Une vie humaine ne vaut rien, et pas plus, et peut-être moins, pour un titulaire que pour un intérimaire…

    • William dit :

      Sauf que c’est un choix financier, de moins sauver de vies.

    • Yopyop dit :

      Oui… Ça ne me choque pas plus que ça…. Si ma mort rapportait de l’argent à quelqu’un je serais morte il y a longtemps…. On pourrait éradiquer la pauvreté, je l’ai lu dans un journal au moment de la crise financière de 2008, pour trois fois rien par rapport à ce que cette crise à coûté, mais on ne le fait pas parce que, eh bien, quel intérêt de sauver des vies ? (Ne faites pas attention je suis gravement dépressive et insomniaque, mais j’aime beaucoup lire votre blog et vos livres, sauf celui sur iPhone parce que la mise en pages était à mon avis ratée. Vous pouvez parler de moi à vos amis comme votre première fan cinglée ! et d’ailleurs vos livres et votre blog sont parfois déprimants et risquent d’attirer, eh bien, des gens déprimés… Bisous)

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *