Musique
Une première fois par jour
14 janvier 2016
4

« Il y a forcément tous les jours une première fois mais nous ne savons plus les voir »

Lundi, j’apprends la mort de David Bowie. Je repense à Furyo, à son duo avec Mick Jagger, à l’année du bac quand Sabrina me donne une mix tape où je me repasse en boucle Golden Years. Je repense à son « duo » avec Lennon (forcément les Beatles furent ma porte d’entrée) et son best-of trouvé pour quelques francs à la braderie de Lille, oublié lors de mon déménagement d’Alsace et qui dort toujours quelque part dans un carton, dans l’Est de la France.

Mardi, j’étrenne mes nouvelles Clarks et je traîne tellement les pieds partout, dans le métro, au Starbucks, au bureau (quel éternel manque de grâce) que je finis par me les prendre dans la moquette épaisse du sixième étage, chutant devant le desk d’une collègue inconnue qui pouffe de rire avant de s’excuser : « Pardonnez-moi, c’est drôle« . Oui, j’avoue. Six fois, sept fois, dans la même journée, je manque chuter de nouveau. Les gens n’osent pas tous rire.

Mercredi, je dîne pour la première fois avec Michel et je décide qu’il sera le premier à parler dans mon-nouveau-livre-que-je-commence (rendez-vous fin 2017…)

Aujourd’hui jeudi sort « Il était une fois…melty » et je réalise que c’est la première fois que j’écris sur quelqu’un, 400 pages, que ce quelqu’un existe, pense, aime, travaille, craint, ose, leade, avance et respire, surfe. Il me demande hier soir comment ça va, en message privé et je lui réponds « bien ». J’oublie de lui demander comment lui va alors il le fait à ma place. Et je réalise, alors, pour la première fois, la confiance absolue, incroyable qu’il m’a accordé en m’ouvrant ainsi une porte sur sa vie.

Que le livre soit bon ou pas (il est critiqué ici) n’a strictement aucune importance à mes yeux : j’ai pris un plaisir immense à travailler dessus et un (presque) inconnu m’a fait confiance. Le résultat est à la hauteur du lien écoutant/écouté tissé. Je l’aime vraiment, ce bouquin, vraiment.

Ce soir, c’est la première fois que je rencontre des gens autour d’un verre, à l’occasion de la sortie d’un de mes livres papier. Mon premier cocktail pour un ouvrage.

Demain vendredi, ce sera notre premier dîner ensemble après des semaines d’échanges via SMS. Les premières secondes vont forcément être tendues.

Ou pas.

 

 

Source image

About author

Related items

/ You may check this items as well

U2-I-Still-Havent-Found

J’ai peut-être enfin trouvé ce que je cherchais

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

Rencontre avec Bernard Lavilliers

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
COCOON_017-®Yann_Orhan-bd

Rupture, clash, maladie, insuccès : Cocoon revient de loin. Je raconte.

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 4 comments

  • Pmgirl dit :

    Quel plaisir de te lire tous les matins.
    Bonne chance pour la sortie du livre….

  • Tusaisqui dit :

    Il y a tes premières fois et il y a celles que tu provoques chez les autres. Samedi dernier j’en ai eu quelques unes grâce à toi. Dont un accouchement dans les règles, pas si douloureux que ça finalement.
    Merci, c’était chouette.
    Et tu écris divinement bien aussi

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *