Musique Télévision Vie quotidienne
Une semaine de plus : Le Grand 8, Paris Dernière, Philipp Philipps, Escobar
8 mars 2013
4

Cette semaine, j’étais en plateau pour la onzième fois depuis la mi-novembre et j’ai compris ce qu’on attendait de moi. Nous faisons « de la télé ». Un spectacle plaisant, parfois informatif, parfois léger, mais toujours rythmé. Quand ça marche bien (et l’émission de hier était drivée par une folie assez contagieuse, apportée par Cyril Hanouna), tout coule de source et tout le monde s’amuse beaucoup. Je trouve que « Le Grand 8 » roule de mieux en mieux et que ça se voit.

J’avais peu de temps, hier, mais je tenais beaucoup à ma conclusion et à saluer certaines de mes anciennes collègues. Voilà.
Oui, je m’amuse désormais, à la télé. J’apprends et je m’amuse : que demande le peuple ? Mais, le plus excitant de tout, c’est que cela me fait sortir de ma zone de confort et me pousse à me dépasser et à chercher en moi (joies du direct) toute l’énergie dont j’ai besoin pour répondre aux assauts de mes collègues tout en assurant ce pour quoi je suis là, en plateau. Essayez donc de rester sérieux avec Audrey Pulvar qui vous embrasse, puis qui vous dit que vous avez du rouge à lèvres partout et avec Cyril Hanouna en face qui vous regarde, hilare et faussement choqué et l’oreillette qui vous donne le temps restant et Laurence Ferrari qui vous demande d’enchaîner et l’envie de dire plus que ce qu’on arrive à sortir (mes fiches sont pleines d’informations) et voilà. Personne n’en meurt, si ma langue fourche, personne n’est atteint dans sa dignité, tout cela n’est que de la télé mais il faut le faire bien, quand même, car c’est un vrai métier.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Hier soir, nous dinions avec Audrey Pulvar quand les caméras de Paris Dernière ont débarqué pour l’interviewer, occasion pour moi de vérifier que le tournage de ces interviews (souvent passionnantes) prennent un temps fou, avec énormément de matière filmée et beaucoup, beaucoup d’énergie de la part de l’animateur Philippe Besson, qui ne lâche pas quand il a envie de savoir quelque chose. J’avais un micro, je pouvais donc réagir également, après tout, c’était censé être un vrai repas (et ça l’était) et c’était amusant de voir Besson me demander comment je voyais Audrey, moi qui l’observe depuis novembre et qui constate, effaré, l’écart entre son image publique et ce que je peux en percevoir au boulot. Intéressant de voir la mécanique derrière l’émission. Et d’en être, aussi. Si on m’avait dit, un jour…

Showcase de Philipp Philipps, lundi soir, dont j’ai retenu surtout l’adorable single « Home ». Artiste très « ricain » qui m’intéresse moyennement en album (c’est vraiment produit pour tailler la route entre deux états, la radio allumée, la fenêtre ouverte) mais qui propose une très belle voix et quelques reprises assez étonnantes en live. Etonnant.

Je vous recommande vivement (mais alors vivement) sur France O la narco-série « Escobar », tournée à Medellin avec des acteurs saisissants : la vie de Pablo Escobar est racontée de manière haletante, filmée avec de gros moyens, la reconstitution est stupéfiante. Vraiment MA claque du moment, malgré un doublage parfois limite mais qu’importe : l’histoire est là, la réalisation est top. Vraiment. Foncez !
Critique du premier épisode, ici.

About author

Related items

/ You may check this items as well

Capture d’écran 2014-12-02 à 06.11.50

500 fois dans mon lit

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Dents

Ouvre la bouche, ferme les yeux, tu verras ça glissera mieux

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
IMG_1502

Largué comme un chien !

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 4 comments

  • Anne dit :

    Wow quoi 🙂 c’était top. Mais bon sang qu’Audrey P. doit être déstabilisante

  • jade dit :

    le finale sur les sacs à mains ,j’adore!
    en fait , j’aime tout!

  • catou dit :

    Très belle chronique du D8, quelle ambiance sur le plateau ! Tu es effectivement de plus en plus à l’aise de semaine en semaine, un vrai bonheur de te revoir le soir….

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *