Voyages
USA Jour 28 Kalispell – Missoula, le parc aux bisons
5 juillet 2012
3


Agrandir le plan

Comme vous pouvez le constater, on n’est pas emmerdé par les (autres) touristes…Oui, c’est moi, là, sur la photo.

Je tombe un peu par hasard sur le National Bison Range, en prenant la route de Missoula, un parc ou une réserve naturelle réservée aux bisons. Ouverte aux voitures, évidemment, comme souvent aux USA. Pas de souci, je fais le détour et c’est parti pour plus de deux heures de magie, un des plus beaux moments de ce roadtrip. Vraiment. Excellente surprise. Je me doute que vous n’irez probablement pas dans le Montana tout exprès (ce serait un peu con) mais si, par hasard, vous y passez, n’hésitez pas. On sort régulièrement de sa voiture pour marcher, prendre l’air et en prendre plein la vue.

Vacances, j’oublie tout…

La piste est un peu poussiéreuse, escalade des montagnes, des forêts, on se régale…

Source : Wikipedia
Le bison a été un animal caractéristique de l’Amérique du Nord et un symbole pour de nombreuses cultures amérindiennes. Les Amérindiens des grandes plaines de l’Amérique du Nord avaient une économie largement basée sur le bison.
Les bisons d’Amérique du Nord étaient encore 50 à 70 millions avant l’arrivée des Européens en Amérique, vivant et migrant sur les plaines herbeuses d’Amérique du Nord, du Mexique au Canada.

Ils ont frisé l’extinction avec la conquête de l’Ouest, l’introduction des chevaux et la construction du chemin de fer (vers 1870-1880), où le massacre des bisons fut une entreprise économique à très grande échelle, mais aussi une stratégie pour affecter les Amérindiens. Buffalo Bill (William Frederick Cody) fut un des plus grands chasseurs de bisons.

L’animal est alors protégé, et sa population en 2005 est estimée entre 200 000 à 300 000 bisons, vivant dans des zoos, des parcs animaliers, des élevages privés (pour la viande) et des réserves naturelles (aux États-Unis et au Canada). Ce dernier groupe, les seuls bisons vivant en liberté, est très minoritaire (quelques milliers). Le groupe le plus important est celui des bisons d’élevage, dont plusieurs dizaines de milliers sont abattus chaque année pour leur viande.

Un dernier hamburger pour la route, en sortant du parc à gauche.

Et puis une photo. Souvenir. Une de plus. Magique.

1595 lectures pour cet article. Merci pour votre fidélité.

About author

Related items

/ You may check this items as well

27628617_10216096250105664_565078808650276246_o

De Côme à Monza : les larmes du départ

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
27788665_10216106086711573_5756036311925223565_o

Lombardie : Lac de Côme

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
27629409_10216078322817493_1023961226942450907_o

Lombardie : Milan

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 3 comments

  • Pierre Klucik dit :

    Après tant de teasing sur ton entrée au Canada sans retour possible aux USA, hop saut dans le temps et dans l’espace, pas de jour 27 et matérialisation dans le Montana de l’autre coté de la frontière.

    Bon bon, nous ne saurons rien de tes démêlés avec la douane US.

    Ceci dit le lieu semble effectivement un peu perdu mais magique

  • Accord can be the Coptis groenlandica the fact that jewelry the entire hearts and minds from the globe. [url=http://www.coachoutletstore77.com/]coach outlet online sale[/url] coach outlet online sale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *