Vie quotidienne
Vos questions, mes réponses (2)
22 mars 2020
49

C’est le jour du Seigneur mais on ne chôme pas, non, non. Au fait, je sais que mon antispam en commentaire fait du zèle donc ne vous en faites pas si vous voyez votre commentaire disparaître, je le retrouve toujours après :p

Je vous ai proposé de me poser des questions, voici mes réponses au fur et à mesure. Vous pouvez continuer à poser des questions, bien sûr.

Une question d’Olivier :

Bonjour William,

Depuis 2 jours, confinement oblige, j’ai repris la lecture de ton blog.
Les articles sur « C’est l’histoire d’un zèbre », puis celui intitulé « Folies passagères », ont soulevé plein d’interrogations en moi, que je n’osais pas aborder dans les commentaires…
Mais puisque tu m’en donnes l’occasion, voici donc – au moins – une question, et même d’abord, une observation personnelle.

Dans mon histoire, la dimension « haut potentiel », l’hypersensibilité/hyperémotivité et même les obsessions excessives (ce que tu nommes « folies ») ont été détectées assez tôt. Pour autant, j’ai l’impression qu’elles n’ont jamais été que des réponses, des effets, des conséquences… d’autre chose. En l’occurrence, d’une forme de traumatisme très profond, qu’il s’agirait de dépasser.

D’où ma question (enfin !) : t’interroges-tu sur l’origine, la cause de ces comportements si particuliers ? En as-tu besoin pour mieux les accepter ? Ou parviens-tu à faire sans ?
Merci 🙂

Merci pour ta question effectivement très personnelle, Olivier. Pour te répondre, je travaille dessus de manière très efficace via l’EMDR et une nouvelle psychologue, depuis le mois d’octobre. Je ne m’interroge pas réellement sur les origines ou les causes car je les connais assez précisément, même si je ne les aborde pas frontalement ici, je réserve ces confidences à ma thérapeute pour les sessions. J’en parle assez librement avec mes amis qui, c’est amusant, ont vécu les mêmes traumatismes pour la plupart. On choisit ceux qui nous ressemblent, pour être compris, pour être accepté, pour donner de l’amour comme on peut. Après, je vais te dire, je connais les causes, je vois les effets mais je ne mets pas ça en avant pour justifier quoi que ce soit. Le monde est plein de victimes, tout le monde a sa petite croix à porter, certains en portent même des immenses, des très lourdes. Je vis avec et j’apprends, tardivement, à me soigner. Le chemin a été très, très long.

Une question de Belzouzou :

Ma question est simple et sans détour: TU AS VRAIMENT L’AGE QU’ON TE DONNE SUR WIKIPEDIA??? (la vaaaache!) 😉

Hélas, oui 🙂

Une question d’Alice :

D’ailleurs pourquoi es tu sur Wikipedia ? Est ce que tu en retire une certaine fierté ? Qui a créé la page ?

Je n’ai pas choisi d’être sur Wikipedia, la page a été crée par des lecteurs (ou des fans) il y a bien longtemps. Je n’en retire ni fierté, ni honte, c’est un fait : j’ai écrit des livres et j’ai donc une page Wikipedia. J’en suis parfois un peu gêné quand je suis en entretien d’embauche mais cette page ne m’a jamais fait gagner un seul euro de plus, ni obtenu de mannequin Suédois dans mon lit donc je la prends pour ce qu’elle est : une conséquence de mon travail. NB : je ne m’avise pas d’y toucher moi-même car c’est pas autorisé même si elle est truffée de conneries…Mon dernier livre n’y est même pas alors qu’il est sorti mi-janvier. Mais avise-toi de corriger une erreur et tu vas voir rappliquer les gardiens du Temple qui vont effacer de suite ton édit. S’ils étaient aussi efficaces pour le reste…


Olivia (merci) m’a conseillé ce cours de Yoga virtuel sur Youtube, je teste et je vous dis : Yoga with Adriene.


Je posterai tous les midi sur mon site le temps du confinement. A demain. Si vous avez lu et aimé, commentez. Partagez. Montrez que vous êtes là. Si vous ne savez pas quoi écrire en commentaire, dites moi quel est votre prénom masculin préféré EVER. Le mien ? Alexandre.

1620 lectures pour cet article. Merci pour votre fidélité.

About author

Related items

/ You may check this items as well

armillar-ball-3408811_1920

Le fou rire du matin

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
airplane-1030855_1920

« C’est passé à ça de ma mère ! »

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
hamburger-2856548_1920

Qui donc me mangera ?

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 49 comments

  • Olivier dit :

    Merci beaucoup pour ta réponse, je sais à quel point le chemin peut être long ; l’essentiel est que chaque étape nous permette d’avancer encore plus loin… Bon dimanche à tous, et surtout bon courage à ceux qui se battent

  • Olivier dit :

    (+ pour le prénom, je dirais : « Alphonse »)

  • Isabelle dit :

    Oh le yoga par Adrienne a été conseillée par ma chef au boulot et je l’ai rajouté dans la liste bon plan aux salariés

  • Olivia dit :

    Merci pour tes réponses très sincères et intéressantes
    Pour l’emdr, j’en ai fait il y a quelques années, à la suite d’un évènement traumatique terrible. Mon processus pour consulter en emdr m’a donné une belle leçon de vie. J’avais entendu parler de la méthode en lisant un magazine, je fais une capture d’écran et je me dis : un jour peut être, mais moi qui peut être beaucoup dans le mental je ne voyais pas comment une telle méthode pouvait fonctionner. Quelques mois plus tard je vis un évènement traumatique. Je vis plusieurs mois dans un état d’angoisses et de crises de panique phénoménales, étant déjà en thérapie je pensais que cela m’aiderait, mais non. Je suis très soutenue par des proches, mais ça ne suffit pas. Un jour par hasard je retombe sur ma capture d’écran. Je prends rdv avec deux therapeutes différentes pour voir au feeling ce qui ressort.
    La même semaine j’en parle avec une amie qui me dit que son ostéopathe lui a donné le contact d’un ponte de l’emdr. Je prends le contact, mais je suis très réfractaire, c’est un monsieur d’un certain âge qui prendra sa retraite dans quelques temps, il est dans les beaux quartiers parisiens (j’ai la sensation de ne pas y être à ma place) , c’est loin de chez moi. Mais je me fie à mon instinct. Je me dis : sois à l’écoute.

    Je fais un 1er rdv avec les deux autres therapeutes, c’est une cata. Je fais mon rdv avec lui ( pour y aller à ce premier rdv cela a été le parcours du combattant, je ne livre pas les détails ici, mais j’ai eu un enchaînement de merdes pas possible, mais j’y suis allée)
    Et bon pour résumer, c’était le thérapeute qu’il me fallait, l’emdr et son accompagnement m’ont remise sur pied et m’ont reconnecté à moi même et j’ai une profonde gratitude pour ce monsieur qui a maintenant pris sa retraite.
    Oui et leçon de vie parce que d’un point de vue pragmatique si je m’étais fiée juste à mes barrières mentales, je n’aurais pas connu un tel chemin personnel.
    Contente que la chaîne de yoga with adriene te ‘parle’
    cela m’a aussi pas mal aidé sur la libération du corps et sur l’importance du rituel pour trouver son ancrage.

    • William dit :

      J’adore le fait qu’Adriene a un énorme chien derrière elle tout le temps. Ell est très bienveillante quand elle parle, on sent qu’elle s’adresse à tout le monde !!

  • Olivia dit :

    Oui et pour le prénom : Thomas
    À prononcer à l’anglaise

  • camille dit :

    Ange, mais je n’ai pas osé le donné à mon fils 🙂
    Trop de pression je me suis dit, et… avec le recul … ce n’aurait pas été si mal un peu de pression !! lol

    d’une lectrice de l’ombre

  • Fred( exromanais) dit :

    Arthur évidemment!

  • Chantal dit :

    Je viens de lire les derniers textes à la suite les uns des autres, je laisse un mot sur celui-ci.
    Mon prénom masculin préféré : Hugues. Je pense, ne suis pas tout à fait sûre.

  • Muriel dit :

    Mes prénoms masculins préférés de tous les temps c’est Nicolas et Paul (pas pu choisir entre les deux, c’est vraiment es-aequo).

  • Funambule dit :

    Balthazar

  • Valentine dit :

    Gabriel

  • Catherine dit :

    Evariste

    • William dit :

      Oh, c’est un prénom de garçon ?? Je ne savais pas. Pour moi, c’est une station de métro : Evariste Galois. Du coup j’en profite pour aller voir qui c’est sur Google, enfin.

  • Magalie dit :

    Merci pour ce billet quotidien

  • La lilloise dit :

    Bonjour William

    J’ai pas de prénom préféré…
    Bonne soirée et hâte de découvrir ta chanson demain.

  • Anna Grigorieff dit :

    Mon prénom préféré est Ladislas 🙂

  • Laure dit :

    Mon prénom masculin préféré : celui de l’être aimé. Si banal dans sa classe d’âge, que chaque jour j’échange avec une demi-douzaine de ses homonymes… Mais quand je prononce son prénom, à m’entendre il n’y a pas de doute : c’est *lui*

  • estèf dit :

    J’ai une question qui me vient. Est-ce que tu te demandes d’où ta douane vient ? Quel est le parent et le grand-parent qui t’a légué ça. C’est une question qui me taraude, et comme plus personne n’est là pour en parler, je fais appel à mes souvenirs, mais je ne trouve pas de réponse…
    Je regrette de ne pas être passé à la librairie ou tu signais le 30 janvier vers Saint-Paul. J’étais à paris ce soir là mais j’ai fini trop tard.
    et pour le prénom c’est Étienne.

  • Alice dit :

    Merci pour ta réponse :).

  • Antonia dit :

    Pour le prénom, c’est Abraham. Et pour le papier-toilette, j’ai une explication ! (J’ai vu dans les précédents commentaires que tu t’interrogeais) Le papier-toilette prend beaucoup de place dans les rayonnages, d’où un stockage limité dans les supermarchés. Il suffit de quelques consommateurs en plein panic-buying pour que les stocks soient épuisés.
    À demain,

  • Sofy dit :

    Ah mais en fait j’ai un jour de retard dans ma lecture de tes posts (hier j’ai déconnecté un peu et ça m’a fait du bien).
    Pour utiliser Yoga with Adriene tous les 2-3 jours au moins depuis quelques années, je ne peux que le conseiller vivement ! Elle propose des séances de longueurs variables, parfois à thème et mentionne toujours des options , pour que chacun s’y retrouve selon son niveau. Par exemple, samedi soir, après une journée un peu chaotique, j’ai choisi une session d’une demi-heure pour combattre stress et anxiété… et ça a plutôt pas mal marché !
    Sinon, j’ai ri en voyant ton prénom préféré… parce que c’est pile celui de mon neveu tout neuf dont je parlais il y a qq jours en commentaires. 😉

    • William dit :

      Quatre consonnes et trois voyelles
      C’est le prénom de raphaël
      Je le murmure à mon oreille
      Et chaque lettre m’émerveille
      C’est le tréma qui m’ensorcelle
      Dans le prénom de raphaël
      Comme il se mêle au a au e,
      Comme il les entre-mêle au l
      Raphaël à l’air d’un ange
      Mais c’est un diable de l’amour
      Du bout des hanches
      Et de son regard de velours
      Quand il se penche
      Quand il se penche mes nuits sont blanches
      Et pour toujours

  • Claire dit :

    Merci William, mon prénom masculin préféré : celui de l’amour de ma vie qui me manque terriblement en ce moment.

    • William dit :

      Oh, Claire. Je comprends très bien, tu sais, moi aussi il me manque terriblement. Heureusement, il arrive à me faire rire par FaceTime, c’est une des qualités que j’aime tant en lui, il est drôle 🙂
      Je t’embrasse fort.

  • Marie dit :

    J’ai toujours aimé le prénom James.
    Il m’emmène ailleurs, c’est pratique en ce moment

    • William dit :

      Moi, il me fait penser à mon espion préféré, qui m’a fait voyager partout dans le monde quand je n’avais pas l’argent pour, qui m’a donné envie de voir tant de pays et qui a plus de courage que je n’en aurais jamais. Et puis quelle vie.
      « Ooooh, James »

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *