Vie quotidienne
Vos questions, mes réponses (4)
4 février 2016
10

Vous m’avez posé des questions, j’y réponds. 

 

(1) Christophe : 

Que dirait Ron à William s’il avait l’occasion de le croiser ?

Ma réponse : Fichtre ! Je sais ce que William dirait à Ron mais je ne sais pas ce que Ron dirait à William. Je crois que Ron n’irait pas lui parler, il aurait un peu trop peur.

Tu as de ces questions, toi, de bon matin !

———————————————————–

(2) Mélanie : 

N’en avez vous pas marre de Paris?

Un calin avec touche pipi et pénétration avec une femme, déjà arrivé?

Le hautpotentiel, la surdouance, etc, on vit vraiment mieux en le sachant ?

Le dernier bon roman lu?

Merci pour tous ces moments de plaisir à vous lire depuis 2005.

Ma réponse : Oui et non. J’en ai marre de Paris quand je repense aux drames de l’année 2015 (et à ceux qui vont surgir, de nouveau…), aux embouteillages, à la saleté, à la difficulté pour trouver un logement décent, au coût de la vie. Et non, je n’en ai pas marre de Paris, qui m’offre depuis plus de dix ans tout ce dont j’ai toujours rêvé et même encore plus fort, tout ce que je n’avais même pas imaginé quand j’étais enfant. Paris, ce sont mes plus belles histoires d’amour, d’amitié, mes plus beaux emplois, mes livres, mes plus beaux concerts, le départ vers mes plus beaux voyages.

J’ai déjà joué à touche-pipi avec une femme, oui.

Le hautpotentiel, la surdouance, une fois qu’on sait, on revit. Ou plutôt on commence enfin à vivre. Donc, oui. Deux livres qui m’ont énormément aidé : Je pense trop et Trop intelligent pour être heureux 

Le dernier bon roman lu : j’en lis si peu. Vernon Subutex, tome 1 & 2, de Virginie Despentes, sans hésiter.

 

———————————————————–

(3) Mylène :

J’aimerais bien avoir la révélation évoquée dans cet article : http://williamrejault.fr/ne-pas-partir-comme-ca/ =) Le suspense me tue. Peut-être Mélanie ci-dessus évoque une piste avec le haut potentiel ?

Ma réponse : Oui, elle a raison, Mélanie 😉

 

———————————————————–

(4) ZWP : 

La plus grande leçon/réflexion marquante de vos années d’infirmier? Des regrets (oui je sais c’était y’a 3 vies mais bon quand même… c’était le début) ? Si vous pouviez être consultant sur l’organisation du travail infirmier et sa place dans le réseau de soin… que proposeriez-vous? (ça fait sérieux comme ça mais bon… quand on a eu autant d’expériences variées… on a des avis parfois :-))

Bises helvètes

Ma réponse  : Oh là là, c’est loin, tout ça. Voyons, voyons. « On ne sait jamais à qui on parle » : toujours réfléchir à la portée de ses paroles devant un inconnu qu’on soigne et qui peut s’avérer être le préfet de région, le directeur de l’hôpital dans lequel on travaille ou un ami de la personne sur qui on vient de bitcher.

Des regrets ? Ne pas avoir fait l’école des Cadres de Santé hyper rapidement. Concernant votre dernière question, c’est super difficile de vous répondre sans vous décevoir. Je n’ai plus aucune attache avec ce milieu depuis déjà bien trop longtemps. Je serais bien maladroit de vous proposer des pistes d’organisation. Je sais juste que la paperasserie et l’administratif sont un vrai tue-l’amour. Mais comme les Power Point dans d’autres milieux. Trop de temps passé à réfléchir sur le pourquoi du comment et plus assez de temps pour bosser concrètement. La médiocratie et les contrôleurs prennent le pas sur tout. Dommage. Je ne suis plus infirmier depuis janvier 2009. C’est une autre vie, tout ça. Mes réflexes de soignants sont toujours là mais ils s’effritent jour après jour. Je me demande d’ailleurs régulièrement si je saurais encore perfuser quelqu’un…et si je tiendrais debout toute une journée à soigner 30 personnes. Argh. Vous savez qu’on peut avoir mal au dos, même en bossant devant un ordi ? C’est dingue, ça, je ne l’aurais jamais cru. Je passe ma vie pro sur des écrans, désormais, et en réunion.

 

———————————————————–

(5) Muriel 

Bonsoir William!

Bon, comme souvent quand j’essaie de vous laisser un commentaire, il n’apparaît pas (ça me fait le coup quasi à chaque fois, et des fois j’ai la flemme de me répéter alors je laisse tomber…). En gros je vous demandais si vous aviez déjà eu un désir d’enfant. Et qui était la voyante extraordinaire que vous avez évoquée il y a bien longtemps dans un de vos billets (celle qui évoquait un assassinat dans une vie passée…). Voilà! Sinon je me posais aussi des question concernant cette reconversion étonnante dans un groupe de l’agro-alimentaire, de même que ce qui a constitué votre récente « révélation », mais j’ai été devancée! J’attends donc les réponses avec impatience!!!

Merci à vous pour ce blog et pour vos écrits. Je vous suis depuis longtemps et vous avez semé bon nombre des petits cailloux qui ont fait que je suis là où je suis aujourd’hui, sur un chemin particulier, que je choisis de plus en plus, que je subis de moins en moins… Merci pour ça aussi…

Ma réponse : Je n’ai jamais eu de désir d’enfant. J’aurais pu, au tout début avec la Marmotte, s’il m’avait demandé, j’aurais dit oui. Je pourrais, je crois, encore, dire oui à mon partenaire (quand il se sera manifesté, coucou toi, tu es où ?) mais ce désir ne viendra pas de moi. Pour la voyante/coach de vie, je vous la mets en lien ici  et vous la recommande, elle est très sympa et un peu barrée, elle rit tout le temps. Nos chemins se sont éloignés depuis quelques années mais elle m’a beaucoup apporté. Pour ma reconversion (ou plutôt mon nouveau poste, car je ne me suis pas reconverti, je poursuis juste ma carrière et mon apprentissage) et la « révélation », oui, vous avez eu toutes les réponses au-dessus. Je vous embrasse.

———————————————————–

(6) Muriel 

Ah zut, j’en oubliais une autre… J’espère qu’il n’est pas trop tard!

Pourquoi avoir très vite supprimé les articles qui racontaient (de façon sûrement romancée d’ailleurs) certains épisodes liés à une certaine chanteuse connue, concernant l’époque où vous travailliez pour elle? C’était certes un peu vachard, mais il n’y avait rien là de très choquant non plus… Avez-vous reçu des pressions, ou du moins des « conseils amicaux » pour les retirer ou était-ce un assaut de remords de votre part après un petit coup de colère ou de ras-le bol? Je me suis toujours posé la question… J’aimais bien, moi, cette ébauche de saga dans « l’univers impitoyable » de la chanson… Un aperçu de l’envers du décor (j’ai toujours aimé soulevé les coins du rideau, une fois qu’il est fermé et que la représentation est finie, comme tout le monde je suppose…).

Ma réponse : je publie souvent ici, juste pour tester l’eau du bain. Je retire quand j’ai eu ma réponse. Ces textes sortiront en juin dans mon prochain livre, aux éditions Pygmalion. Je reprends les textes publiés ici depuis des années, autour de ma rupture. Je n’ai jamais reçu aucune pression de qui que ce soit, plutôt quelques remarques agressives et fort bêtes de quelques fans hystériques pensant que je crache dans la soupe. C’est évidemment bien plus complexe que ça. Je suis très partagé sur cette période. J’ai appris beaucoup mais à quel prix…Pas vraiment glorieux, tout ça. Je suis super ambivalent quand je la revois.

———————————————————–

(7) Valérie de Haute-Savoie 

Ah ben je te lis depuis pffff des années, du temps de Ron, et il me semble que je lis tous tes billets. Je suis étonnée en lisant que tu bosses chez D., ils savent ça d’où tes lecteurs ?

Ma réponse : Probablement de mon compte Twitter ou de mon compte Instagram. Mais la perspicacité des gens qui me lisent me surprend toujours. J’ai un super, super lectorat. On ne reçoit vraiment que ce qu’on envoie. Je ne suis pas déçu du voyage ! Je me souviens tellement bien du jour où j’ai décidé de dire sans filtre ce que je pensais, sans honte, ici, sans trop calculer, sans trop masquer même mes moments de honte ou de désespoir. J’ai gagné un autre auditoire. C’est sidérant. La qualité des lecteurs…

 

 

 

 

Source image 

About author

Related items

/ You may check this items as well

IMG_1297

La mémoire des mûrs

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
img_7643

Il faut savoir dire merci

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Capture d’écran 2017-09-10 à 21.07.59

La première nuit (dans tes bras)

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 10 comments

  • Olivia dit :

    Bonjour William,
    J’avais écrit un commentaire sous la précédente Q/R, mais il n’est pas apparu. Alors je réitère ici ce que je disais.
    Merci, tout d’abord pour tes écrits, j’apprécie énormément de te lire, tes écrits constituent une belle porte ouverte pour mon esprit et j’adore ce que je perçois de toi dans ce que tu nous livres ici.
    Pour mes questions, je voulais savoir :
    -est ce que tu crois dans les fantômes/revenants ? Si oui ou non pourquoi ?
    -dans ta vie, quelles sont les 5 expériences vécues les plus surprenantes (positivement et négativement) en terme de synchronicité notamment et qu’est ce que cela t’a appris sur l’existence et sur toi ?
    Bonne journée 🙂
    Olivia

  • Hollow dit :

    Camaret , la photo ?

  • william dit :

    Comment se remet-on d’une rupture amoureuse ?

    Quand on est « largué » professionnellement, que faire ? (oui, ma vie est formidable en ce moment)

  • William dit :

    Guys, guys, si vous commencez à poster des questions partout, on va jamais s’en sortir, merci de les poster au bon endroit sinon je vais vous oublier 🙂
    MERCI !

  • roussix dit :

    bonjour,
    Aucun rapport avec le post, mais ne serait-ce vous que je viens d’apercevoir avec un parapluie dans « Minuit à Paris » de Woody Allen ?

  • Géraldine dit :

    Hello William, j’espère qu’il n’est pas trop tard… Une question qui n’a pas été posée je crois:
    Ici tu nous dis tout, sur ce blog on peut lire beaucoup de choses sur les gèns qui t’entourent ou que tu as croisé, n’as tu pas peur de vexer quelqu’un sur qui tu as écrit? Comment vis-tu cette relation entre tes écrits et les gèns dans la vraie vie? J’ai un peu du mal à formuler ma question mais j’espère que tu comprendras ce que je veux dire… Je pose cette question parce que l’envie d’écrire un blog pour moi, pour exulter un petit peu me reprend mais j’ai peur de dire des choses qui risquent de blesser… Qu’en penses-tu ?

    Bien à toi

  • Alors c’est instagram, parce que je te suis aussi sur twitter 🙂
    Merci d’avoir pris le temps de répondre à cette petite question 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *