Vie quotidienne
L’été sera chaud
14 juin 2020
12
Partir à la plage

Mais non, je ne suis pas mort, pas encore, je vous rassure, j’ai même écrit quelques billets ici que je n’ai pas publié car il est encore trop tôt pour cela. Ils sortiront un jour. Je pensais mettre un mot de passe sur ces articles mais je me suis dit que ça allait être galère à gérer, j’ai donc continué à écrire et à les laisser en mode privé, ce qui m’a permis de lâcher quelques trucs que j’avais sur le coeur sans avoir à gérer les conséquences de ces mots en public. Hop, le petit délestage à pas cher, ni vu, ni connu.

Les dernières nouvelles du pays.

J’ai enfin acheté une ChromeCast après toutes ces années passées à vivre sans. Ayant pu récupérer des codes MyCanal & Disney, abonné à OCS et à Netflix, je peux enfin regarder 90% des séries sorties. J’ai bien Apple TV qui me résiste encore, je l’ai gratis sur mon smartphone mais impossible pour le moment de l’exporter sur ma grande télé et, non, désolé, mais je ne veux pas me tuer les yeux à regarder des séries sur un écran de téléphone que je dégaine déjà bien trop en journée. A ce propos, je me sens tout coup nul d’avoir changé mon iPhone8 pour un 11 en décembre, à reconnaissance faciale. Vu que je porte un masque en permanence dehors, impossible de délocker ce fichu téléphone sans taper les 6 chiffres de mon code toutes les 4 minutes. Bien joué !

Point épidémie : moi je fais partie de la Team #ItsAlmostOver et je déclare ouverte la saison de la chaleur, des apéros, des barbecues, des siestes dans l’herbe et des vacances, oui. Je me suis surpris plusieurs fois à regretter le confinement pour ses meilleurs côtés : le silence presque total, les rues vides, le sentiment de sécurité enfermé chez moi, la solitude, le yoga au petit matin sur le tapis du salon face aux arbres sans feuilles et ce temps exceptionnel pendant deux mois : beau, sec et froid. La pollution (sonore, atmosphérique) est de nouveau là. C’est désespérant comme on s’habitue vite au calme. J’habite en région Parisienne donc j’ai l’impression que la France est toute masquée et méfiante comme ici mais c’est faux, bien sûr, nous sommes encore en zone orange. Ailleurs, la vie a repris son cours. J’ai même compris que dans certains endroits, pas très loin de chez moi, au vert, confinés ou pas, cela n’avait pas changé grand chose. Les chanceux. Quand on possède un jardin, un bout de pelouse, un hamac et des arbres, on peut plus facilement rester deux mois chez soi. Tant mieux pour eux.

J’ai donc fini par craquer et je me suis offert un petit autotrip low-cost de trois jours avec retour tous les soirs à la maison (J’ai posté tout ça sur Instagram, plutôt en stories, je raffole des stories qui disparaissent comme elles sont apparues). J’ai loué une voiture de particulier sur GetAround et je suis parti au Nord, à 2 heures max de Paris, le premier jour, découvrir Senlis, l’abbaye royale de Chaalis et le wagon de Rethondes (un peu déçu, il a été emmené en Allemagne en 1940, brûlé en 1945 et c’est une copie qu’on peut regarder dans le musée mais soit…), avant de me manger une petite glace Italienne en terrasse à Pierrefonds. Ça m’a crevé cette journée au vert ! Le lendemain, je suis parti déjeuner chez une amie à Versailles (qui a une barre de Pole Dance en plein milieu de son salon, j’adore) et puis je revenu à l’Observatoire de Meudon, le meilleur endroit pour voir Paris de loin. Il faisait un vent glacial, on se serait cru en avril. Enfin, le troisième jour, je suis parti à la Mothe-Beuvron Roche-Guyon où j’ai découvert un panneau mal traduit qui m’a fait sourire, panneau que j’ai posté sur Twitter, pour me moquer gentillement, sans imaginer que mon tweet ferait des dizaines de milliers d’heureux.

La Roche-Guyon est un très beau château à moitié troglodyte (Amis lecteurs de Malevil, coucou…) dont le donjon, hélas, était fermé because Fucking Covid. Pas grave, j’y reviendrai, j’ai adoré la visite et le lieu. Le Vexin, c’est magnifique, quelle vie de nul je m’inflige en banlieue Parisienne, quand même, dans ce béton, cette minéralité, cette promiscuité, ce bruit, cette saleté. J’ai envie de pelouse, d’un jardin, de plants de tomates, d’un chien. Je partage ma vie entre mon chez moi et la maison de l’Amoureux, en plein Paris, encore plus minérale que chez moi. Je ne suis pas à plaindre, loin de là.

Point séries TV : j’ai commencé Baron Noir que j’aime beaucoup mais le bilan carbone du héros qui ne cesse de faire Dunkerque-Paris en voiture aller-retour (3H) m’effraie. Mrs America, sur le mouvement conservateur antiféministe mené par une femme (si, si) au début des années 70 est une très intéressante série. The Mandalorian, enfin, est un pur chef d’oeuvre visuel que je m’autorise à petites gorgées pour savourer le travail.

Mercredi, c’est mon anniversaire, à mon âge, ça ne se fête plus, ça se dépasse dans la dignité (ou pas). Pour me faire plaisir (oui, je vous le dis à chaque fois, je n’ai toujours pas honte,malgré les rappels à l’ordre de mes proches qui sont mieux éduqués que moi), offrez moi donc un livre si vous le pouvez, RIEN ne me fait plus plaisir que de recevoir un livre par la poste. Ma liste de mariage est ici.

Comme chaque année, OVH me demande si je souhaite renouveler mon nom de domaine et l’hébergement du blog et comme chaque année, je fais mine d’hésiter. Je n’ai jamais mis de pub ici. Chaque année, je me dis que je vais clôturer le lieu et…Vous connaissez la suite. De toute façon, je l’ai toujours pensé, les vrais départs se font en silence, sans prévenir personne. Les Adieux de Sheila, j’ai commis deux fois déjà sur mes anciens blogs, pour des raisons différentes (cyberharcèlement puis changement de carrière) et ce n’est jamais une très bonne idée. Je suis toujours revenu.

Bon ben ça sera « Vacances d’été en France » ou rien. L’Amoureux m’a proposé de partir en Auvergne, un lieu que je ne connais pas et qui – paraît-il – est superbe. Si vous avez des conseils d’itinéraires, de must-see, des adresses, merci de partager en commentaire, je suis preneur de tout. J’aurais préféré partir au bord de l’eau mais j’ai vu que les côtes allaient être prises d’assaut et s’il y a bien une chose que je déteste, c’est la foule. Déjà que ma région natale est bondée l’été, je sens que cette année, ça va être la cohue. Non, merci.

J’ai regardé Top Chef cette année car l’Amoureux se passionne pour The Voice, Koh Lanta et Top Chef (soupir…) et j’adore la personnalité d’Adrien Cachot. Rien que pour lui, cette saison valait le détour. Ah et pour le choupi Mallory Gabsi, aussi, bien sûr. Koh Lanta, c’est niet. The Voice, pourquoi pas, mais c’est toujours la même histoire depuis 15 ans dans les télé-crochets. Been there, done that. « Tu as une voix exceptionnelle, on va entendre parler de toi longtemps, appelle-moi quand tu veux je serai là pour toi, tu m’as fait pleurer, tu es déjà une artiste tu n’as pas besoin de The Voice, etc. »

Aller au cinéma me manque bien plus que je ne l’aurais pensé. Pas vu un film depuis le 7 mars à Dax (le très moyen De Gaulle). Pas super fan des restaurants bruyants en temps normal mais m’offrir un brunch au calme me manque aussi beaucoup…Vivement que nous revenions à un semblant de normalité.

J’ai commencé l’écriture de mon nouveau livre..à quatre mains ! Chuuuut :p

Je ne supporte plus de porter un masque dehors. Dans les transports, bien évidemment, cela ne se discute pas, je le mets, je le garde, je passe du gel sur les mains toutes les 20 mn, etc. Mais ce masque est bien lourd à porter. Je sais, c’est comme ça, c’est citoyen, c’est important. Oui. Je le porterai tant que nous aurons à le porter et je suis soulagé de voir l’ensemble des personnes respecter la consigne dans les transports en IDF sur mes lignes. Mais quelle plaie.

Et sinon, ça va. J’ai d’autres trucs pro dont j’aimerais vous parler mais je ne peux pas encore le faire. Je pourrai bientôt. Je vous embrasse. Allez, je suis sûr que l’été sera chaud, l’été sera chaud, dans les tee-shirts, dans les maillots.

About author

La mer

Une rentrée de plus

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Ars-en-Ré

Enjoy the silence

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Fermanville

C’est la vie, Lily

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 12 comments

  • Séverine dit :

    Marrant, je fais pareil avec des articles jamais en ligne qui restent à l’état de brouillon. Cela fait du bien, écrire pour un semblant de public! Mes carnets se remplissent aussi mais avec autre chose.

    Toujours un plaisir de te lire William!
    Et découvrir tes stories sur Instagram aussi!

    Un livre à quatre mains, une ligne discrètement posée au milieu du reste. Je dis oui!!! Un immense OUI!

    Ici pas de vacances, on est déjà parti en Laponie suédoise en janvier 🙂

    Oh mon Amoureux va se renseigner pour la Gestalt, ça lui parle et il a besoin de débloquer plein de choses en ce moment. Encore merci!

  • Sandrine de Versailles dit :

    Quel plaisir de te lire mais aussi de savoir que tu gardes certains coups de gueule ou histoires en « draft », pour plus tard ou pour jamais.
    Ravie que tu aies aimé ma barre de Pole 😉
    Ce week-end j’étais à La Rochelle, et ce lieu magique est encore préservé, et les restaus ne sont pas pris d’assaut… et les fruits de mers / poissons sont abordables.
    Prends soin de toi et de l’Amoureux.
    Je t’embrasse

  • Charles Liebert dit :

    Ton blog reste un de mes plaisirs (non coupables), et même s’il faut lire aux 1er, 2ème ou 3ème degrés tes partages, je ne me lasse jamais 😉

    L’Auvergne est superbe, tout comme le Limousin voisin. J’aurai quelques lieux à te partager…

    • celine dit :

      Pour l’Auvergne : si vraiment c’est une découverte forcément la chaîne des Puys et descendre dans la cheminée d’un volcan à Lemptégy (littéralement en face de Vulcania).
      Le Lac Pavin.
      Les environs du Puy de Sancy, la Bourboule et le Mont Dore et leurs thermes aux charmes désuets, je n’ai pas un bon souvenir d’une journée thalasso dans ces thermes hormis la vraie partie spa…les soins côté thermes, c’est l’armée…

    • Leyleydu95 dit :

      Le col de la croix morand près de mont dore dans le sancy…j y suis allée plusieurs fois et je l ai filmé pour me le regarder les soirs de blues…je veux que mes cendres soient dispersées dans ce lieu magnifique (à visiter avec « joga » de Bjork dans les oreilles)

  • Si j’ai une adresse à te conseiller, c’est celle-là :
    http://lamaisonpapillons.fr

    J’ai adoré l’Ardèche, ses vins blancs frais et sans prétention, mais très bons, les paysages souvent grandioses. Nous sommes aussi aller dormir une nuit là :
    https://www.prehistoric-lodge.com/j30/
    Tu es au bord de l’Ardèche

    La grotte Chauvet, reproduction mais très bien faite

    S’il y avait la mer, ce serait le plus parfait des séjours de vacances 😀

    • Ardéchois dit :

      L’Ardèche n’est pas en Auvergne, les anciens chantaient « jamais un auvergnat n’épousera nos filles… jamais une auvergnate n’épousera nos fils… ».
      Mais l’Auvergne est très belle aussi…

  • Sofy dit :

    Alors moi The Voice j’ai jamais pu (Team Nouvelle Star, forever :p)… En revanche, je ne loupe jamais un Top Chef …. et je ne suis à vrai dire pas réellement étonnée que tu apprécies Adrien.
    De mon côté, j’ai eu un vrai déclic pour ce type, dès le premier épisode de la saison. Je suis autant admirative de son génie créatif qu’emballée par sa personnalité. Jamais un candidat d’une émission de télé ne m’avait réjouie à ce point (littéralement : je me surprends à sourire intensément et systématiquement à chacune de ces apparitions/interventions)… et phénomène beaucoup plus étrange, à de nombreuses reprises, j’ai entendu dans ma tête exactement ce qu’il allait dire avant même qu’il ne le dise (concernant son ressenti, pas ses idées merveilleuses évidemment !). J’irai un jour découvrir son travail en vrai, c’est certain.
    Quant à Mallory, là aussi j’adhère : je me souviens pas avoir déjà vu un candidat télé aussi attachant. Je me savais déjà fan de la belgitude, mais le plaisir de voir ce gamin heureux est tout simplement exceptionnel.
    Et sinon moi aussi le cinéma me manque, beaucoup. Le dernier c’était le 29 février pour « La fille aux bracelets » (très bien, notamment grâce au casting impeccable)… Plus qu’une semaine à patienter !

  • Claire dit :

    C’est un plaisir de te lire ici. J’ai adoré ton histoire de petit délestage ni vu ni connu. Quel bonheur de pouvoir déposer des paquets qui encombrent dans un endroit sûr!

  • Didier dit :

    Quelle verve ! Bcp de choses à raconter cette fois ci !
    Le besoin de nature et de vert je l’ai aussi … comme l’envie d’une vie plus simple avec moins de contraintes à tous les étages… c’est génerationnel sans doute!
    En Auvergne , il faut Faire les Puys ! voir la Bourboule, le col de croix Morand et son refuge ou l’on mange très bien et Montpeyroux! Entre autre … car C’est une Jolie région … et puis va visiter une ferme ou l’on produit le saint nectaire.

  • Caro.B dit :

    C’est toujours un plaisir de te lire… Chez moi les cigales sont de sortie depuis samedi, et ça le donne des envies de farniente au bord d’un lac…
    Très jolie l’Auvergne, souvenir du lac de Pavin magnifique !

  • Ali dit :

    Je recommande à ton amoureux de laisser béton les versions françaises de ces émissions, parce que les versions US sont 10 fois mieux (et je reste gentil). Pour tout ce qui est culinaire, tout ce qu’a fait Gordon Ramsay en Angleterre et aux USA est génial.

    Et pour Koh Lanta, s’il regarde une seule fois Survivor (US), je comprend pas comment il peut retourner à cette version française vide de toute complexité, de toute évolution, et de débat politique et sociétal. La version française est inspirée des saisons 1 à 8 de Survivor. Survivor vient de terminer sa 40ème saison. Survivor, c’est un truc de geek, de nerd, qui aime que les règles se complexifient à mort, aucune saison n’est identique à l’autre, il y a des participants d’un niveau intellectuel hallucinant (Spencer par exemple, ex-champion mondial de jeu d’échecs). Les thèmes des saisons sont géniaux (Cadres VS Ouvriers VS Esprits libres, par exemple). Les « conseils tribaux » sont souvent un lieu où tu « vois » l’évolution de la société américaine devant tes yeux. Koh Lanta, c’est vraiment un truc très bas de gamme à côté, c’est souvent le plus « méritant » qui va gagner, c’est à dire, d’après une logique que je ne comprendrais jamais, celui qui coure le plus vite. Comme si être fort physiquement était plus méritant qu’être excellent dans le jeu social ou qu’être tout simplement intelligent. Les gagnants de Survivor sont tellement variés, une femme au foyer de couleur et en fort surpoids peut gagner Survivor. Koh Lanta, jamais de la vie. Je suis un fan hardcore et je l’assume ^^

    J’espère t’avoir donné envie de zieuter de ce côté là !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *