Livres Vie quotidienne
Première interview pour « C’est l’histoire d’un zèbre »
9 janvier 2020
4
, ,

De la difficulté de trouver sa place en entreprise…ou de trouver sa place tout court… Il y a une petite histoire derrière cette interview dans ces studios que je raconterai un jour, quand il y aura prescription. Notez que j’ai tellement l’habitude de recevoir des gens pour leur poser des questions que je lui réponds bienvenue quand Nathalie me parle, au tout début. Je me bénis intérieurement (et extérieurement, Bridget étant devant une caméra) et je me concentre ensuite.

« C’est l’histoire d’un zèbre« , mon nouveau livre.

Pour agrandir l’écran, vous pouvez aussi aller voir la vidéo sur le site (pas très user friendly, sorry).

Etre heureux et épanoui grâce à ses différences : le récit inspirant d’un zèbre hypersensible

William Réjault a eu plusieurs vies : infirmier, chargé de communication, chroniqueur TV, … Toutes illustrent à leur façon sa personnalité ‘atypique’.

HPI, zèbre, hypersensible, William témoigne ainsi dans ce livre d’un parcours personnel et professionnel hors norme, éclairant et inspirant. En​ partageant son histoire de vie, William Réjault nous éclaire sur​ ce qu’est la vie d’un zèbre et ​les façons dont​ on peut trouver le bonheur​ et l’apaisement ​lorsque l’on n’entre pas dans la norme​ – un témoignage inspirant et éclairant ​à quelques jours de la deuxième Journée de l’Hypersensibilité du 13 janvier co-fondée par les éditions Leduc​​.​

About author

La mer

Une rentrée de plus

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Ars-en-Ré

Enjoy the silence

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more
Fermanville

C’est la vie, Lily

<div class="at-above-post addthis_tool" data-url="...

Read more

There are 4 comments

  • Olivia dit :

    Très chouette et passionnante interview, j’aurais voulu en entendre encore plus
    Ça donne encore plus envie de découvrir ton livre que je lirai assurément.
    Je suis dans une période où je m’interroge beaucoup sur le fait de se sentir atypique, me sentant moi même par moment hors cadre tes mots sont réconfortants
    Merci !

  • Nadine dit :

    Bonjour William, je te découvre aujourd’hui grâce à l’interview sur radio médecine douce écoutée en podcast.(Excuse moi de te tutoyer, je peux? Trop tard…). J’ai adoré l’interview, je m’y suis retrouvée, l’épisode en tant que stagiaire infirmier à l’hôpital, je l’ai vécu aussi comme stagiaire kiné dans un service de maternité et aussi la convocation dans le bureau après une décision (suivie de l’acte) prise en accord avec le bon sens commun et non avec l’équipe soignante. Du coup, sanction.
    Le trou dans la raquette, excellent! Ma fille me reproche toujours de voir le « truc qui cloche », j’y peux rien!
    Youhou!!! Je ne sais pas si ça fait de moi un zèbre, mais en tous cas, rarement une émission radio a fait autant écho en moi.
    Du coup, j’ai découvert le blog, et j’adore. Pour une fois, je trouve quelqu’un qui écrit des trucs plus intéressants que les miens . Je blague, quoi que…
    Le livre sort demain et je vais me l’offrir. Je pense que je vais y trouver certaines réponses à mes questions. Mais même une seule me suffirait.
    Merci d’avoir permis à ma journée d’être encore plus belle.
    (Au fait, j’ai demandé à mon Guy de fermer sa grande gueule, il est entrain de me souffler que ce que j’écris n’a pas d’intérêt… Zut, il a peut-être raison )

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *